Dossier

Revêtement de sol décoratif aspect béton ciré

Sujets relatifs :

PHOTO - 880776.BR.jpg

Ces deux Atex concernent une même famille de revêtements décoratifs, déclinée en deux épaisseurs et de mise en œuvre différentes, destinées à des typologies de marché distinctes. Le CSTB a notamment insisté sur la préparation du support, les finitions et la formation.

Naturel et minéral, le système de revêtement décoratif Solacir Interiors de Grace Produits de Construction donne aux sols existants (dalles béton, chapes ciment ou anhydrite, carrelage, etc.) un aspect béton ciré, de manière à réaliser des surfaces monolithiques, sans joints additionnels et très faciles d’entretien. Le produit comporte, en partie inférieure, une primaire à base de résine époxy sablée qui fait la liaison avec le sol existant et, en partie supérieure, des couches de finition qui protègent des rayures et des taches. La couche interne diffère selon la version du revêtement : Micro ou Coulis.

La version Micro est la plus fine (1 à 2 mm d’épaisseur). Mise en œuvre manuellement par talochage, elle est davantage destinée à la rénovation de petites surfaces (< 200 m2, résidentiel). Elle permet également de revêtir des parements verticaux, meubles ou plans de travail. La version Coulis, plus épaisse (5 à 20 mm), s’applique comme un coulis autonivelant, par épandage mécanique. Elle est adaptée aux grandes surfaces (à partir de 100 m2).
« Il n’existe ni norme ni DTU pour les bétons cirés, explique Benoît Baulande, directeur technique France de Grace Produits de Construction. Ces systèmes de revêtement de sol sont trop épais pour être associés aux peintures et trop minces pour être considérés comme une chape. Jusque-là, les applicateurs ne pouvaient s’appuyer sur aucune règle de l’art reconnue, avec tous les problèmes d’assurance que cela pouvait poser. Nous rencontrions systématiquement un blocage pour les marchés publics. » L’industriel, qui vise à moyen terme l’obtention d’un avis technique, a obtenu une Atex pour chaque version du produit.

Trois produits en deux couches

Côté mise en œuvre, la préparation des sols avant la mise en place du coulis est primordiale. Toute fissure du support constitue un risque de détérioration du revêtement à moyen terme. Il faut donc leur faire la chasse et les traiter. Autre point à contrôler : l’humidité, à laquelle ces solutions hydrauliques à base de ciment sont très sensibles. Les remontées capillaires doivent, là aussi, être supprimées. Le troisième point-clé concerne la mise en œuvre de primaires d’accroches, indispensables à un bon accrochage physique et chimique de ces revêtements de sol d’assez faible épaisseur.
Côté finitions, la pérennité est un objectif majeur, afin de conserver fonctionnalité et esthétique. Ainsi, l’Atex impose l’utilisation de trois produits en deux couches : un premier pour fermer la porosité du revêtement à base de ciment et éviter que les taches pénètrent ; un deuxième pour apporter de la dureté et empêcher les rayures et les taches ; un troisième pour éviter l’usure et faciliter l’entretien.
Parallèlement, le CSTB a également requis un suivi technique des applicateurs. Ceux-ci doivent suivre une formation de deux jours (une version du produit) ou de trois jours (les deux versions), incluant pratique et théorie. Ils doivent par ailleurs être accompagnés sur leurs premiers chantiers d’un applicateur parrain, ayant à son actif un nombre significatif de références.

N°347

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°347

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Technipédia : Traitement du bois

Dossier

Technipédia : Traitement du bois

Le traitement du matériau est un sujet central dans la construction bois. Obligation d'autorisation de mise sur le marché, choix du traitement de prévention et de son procédé de mise en oeuvre ou lutte[…]

01/06/2017 | MateriauxInnovation
"Le réemploi, une pratique à massifier"

Interview

"Le réemploi, une pratique à massifier"

Réglementation : les AMM changent la donne

Dossier

Réglementation : les AMM changent la donne

Quel traitement préventif pour une bonne durabilité

Dossier

Quel traitement préventif pour une bonne durabilité

Plus d'articles