Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Dossier

Réussir la greffe sur l'existant

Réussir la greffe sur l'existant

Grâce à un travail sur les angles, les ruptures et les pignons présents, le pavillon H de l'hôpital Édouard-Herriot de Lyon (69), construit par Michel Rémon, rappelle les particularismes architecturaux du site.

© Sergio Grazia

Le développement des services existants, l'essor rapide de l'ambulatoire, le regroupement des blocs opératoires conduisent les centres hospitaliers à s'agrandir tout en assurant la continuité des flux avec l'existant.

Renforcer et clarifier les liens et les circulations avec les bâtiments existants est un enjeu majeur de l'intervention sur l'existant. Sur le site du centre hospitalier du Mans (72), composé de quatre bâtiments construits à des époques différentes, muni chacun d'un hall d'accueil, l'architecte Michel Rémon a ainsi été missionné pour construire deux bâtiments : un pour l'accueil général et l'ambulatoire et un pour l'hébergement. « Avec cette extension, il fallait offrir du lien entre les bâtiments, recomposer le site en créant un seul hall d'accueil connecté aux différents bâtiments, explique l'architecte. La réfection du jardin central a également permis de ménager un lieu d 'accueil agréable pour que les visiteurs puissent se repérer et attendre. »

Le chantier en cours de l'extension de l'hôpital nord-ouest de Villefranche-sur-Saône (69), confié à l'agence A+ Architecture, témoigne également de la nécessité d'effectuer la liaison de l'ensemble en mettant l'accent sur un nouveau lieu de centralité. Le programme comprend la construction d'un grand bâtiment E assez isolé, mais connecté à l'existant, qui accueille de nouveaux services et celle d'un appendice, le bâtiment A, qui réunit des pôles en fonctionnement qui prennent de l'ampleur, comme la chirurgie, l'urgence pédiatrique et l'ambulatoire.

L'extension de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, livrée début 2018 par LTR Architecture et GA Smart Building, est basée sur un procédé constructif industriel, à base de modules 2D.

Nouvelles méthodes pour la gestion des flux

« Un changement important concerne l'accueil général, décrit Philippe Cervantes, chez A+ Architecture. L'ancien était situé en R+ 1 avec une dépose minute sur la butte de terre qui menait à l'accueil. Cette dernière a été supprimée et le nouveau hall, déployé sur deux niveaux, est largement vitré. Le parvis a été rendu aux piétons, aménagé de manière conviviale et protégé par les bâtiments qui l'entourent. »

L'ambulatoire implique par ailleurs de mettre en œuvre de nouvelles méthodes pour la gestion des flux avec un circuit balisé et médicalisé pour les patients, des salons d'entrée et de sortie, des salles de réveil confortables. « L'hôpital est un ouvrage très technique et son évolutivité difficile à appréhender. Ainsi, le nouveau bâtiment A intègre de petits blocs opératoires qui doivent être coupe-feu 2 heures. Les aménager dans l'existant aurait été très lourd, avec un renforcement des travées pour la reprise des efforts, etc. », note l'architecte.

Au CH Le Mans (72), la construction d'un grand hall va permettre de créer du lien entre les quatre bâtiments existants et les deux nouveaux.

Développer les véhicules automatiques

Plus encore qu'en construction neuve, la conception des flux est une composante essentielle des projets de rénovation ou d'extension. Au CHU de Reims (51), l'agence Groupe 6, associée à Egis, est chargée de la conception-réalisation d'une extension en ambulatoire et en[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°378

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Panasonic Chauffage mise gros sur la réfrigération

Panasonic Chauffage mise gros sur la réfrigération

Tripler ses ventes de PAC et s’imposer sur le marché de la réfrigération en France, tels sont les objectifs affichés de Panasonic qui dévoile par ailleurs une belle augmentation de son chiffre[…]

L'Afnor réélit son président et accueille 5 nouveaux représentants

L'Afnor réélit son président et accueille 5 nouveaux représentants

Nominations chez Grohe

Nominations chez Grohe

Une plateforme de tri prend feu

Une plateforme de tri prend feu

Plus d'articles