Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Dossier

IGH (2/6) - L'heure des restructurations

Virginie Pavie

Sujets relatifs :

, ,
IGH (2/6) - L'heure des restructurations

Chacune des fenêtres des tours Pascal de La Défense, construite par Henri La Fonta et restructurée par Dominique Perrault, se voient actuellement apposer un panneau de verre carré, distant de 20 cm, destiné à améliorer le confort thermique.

© Arcora

Des programmes d'envergure apportent un nouveau souffle à des IGH vieillissants tout en les adaptant à l'évolution des exigences et des usages.

Façades mal isolées, parfois en simple vitrage, équipements obsolètes, cloisonnements contraints… Le constat est souvent défavorable pour les tours de première génération, construites au cours des années 70 et 80. Si une rénovation lourde constitue le point de passage vers une remise aux normes - étape déjà franchie pour de nombreux IGH -, elle est l'occasion pour les maîtres d'ouvrage de repenser l'intégralité des programmes. Il s'agit aussi bien de diversifier l'offre de bureaux, que d'apporter de la mixité d'usages (quitte à reconvertir une tour de bureaux en complexe hôtelier, comme c'est le cas de la tour Pleyel, à Saint-Denis (93)) et de mettre l'accent sur les performances et le confort des utilisateurs, en visant des standards élevés, tels les labels HQE Rénovation, Breeam, Well et Effinergie BBC Rénovation…

 

Curage et désamiantage

Les projets actuels se situent principalement à Paris et de manière plus ponctuelle en province. La majorité consiste à repartir du squelette d'origine, une structure souvent composée d'un noyau et de poteaux ou voiles porteurs en béton, pour asseoir nouveaux aménagements et équipements. La rénovation de la tour Montparnasse (Paris) fait figure d'exception en conservant 80 % de la façade existante, tout en relevant ses performances au niveau du Bepos.

Mettre à nu les éléments structurels permet d'optimiser les hauteurs sous-plafond, en optant pour les solutions techniques les plus fines du marché (plafonds actifs plutôt que ventilo-convecteurs, amenées d'air par les circulations,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°375

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Panasonic Chauffage mise gros sur la réfrigération

Panasonic Chauffage mise gros sur la réfrigération

Tripler ses ventes de PAC et s’imposer sur le marché de la réfrigération en France, tels sont les objectifs affichés de Panasonic qui dévoile par ailleurs une belle augmentation de son chiffre[…]

L'Afnor réélit son président et accueille 5 nouveaux représentants

L'Afnor réélit son président et accueille 5 nouveaux représentants

Nominations chez Grohe

Nominations chez Grohe

Une plateforme de tri prend feu

Une plateforme de tri prend feu

Plus d'articles