Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

RÉNOVATION Chaix & Morel rend sa transparence au Petit Palais

Sujets relatifs :

RÉNOVATION Chaix & Morel rend sa transparence au Petit Palais

Après 4 années de travaux, le Petit Palais, conçu par Charles Girault pour l’Exposition universelle de 1900, rouvrira ses portes en décembre 2005. Réalisée sur la base du projet du conservateur général Gilles Chazal, la rénovation du plus grand musée de la Ville de Paris vise à rendre le parti architectural d’origine et son fonctionnement. Dans les archives, les architectes Philippe Chaix et Jean-Paul Morel, lauréats du concours en 1999, ont découvert l’immense clarté de l’édifice. Faute de climatisation, les fenêtres vers l’extérieur et vers la cour jardin ont été masquées, dès 1906, des faux-plafonds recouvrent les peintures du xixe siècle, les espaces sont cloisonnés, tandis que les murs ont été progressivement peints en gris pour s’accorder avec les plafonds défraîchis.

Aujourd’hui, les grandes ouvertures, des jeux d’écrans translucides, de stores et de verrières doublées et isolées, rétablissent la transparence perdue, ménageant des percées visuelles tous azimuts. Un sas d’entrée, des systèmes de climatisation et de régulation hygro-thermique avec soufflage en pied de façades, ont été installés pour redonner ampleur et luminosité aux espaces d’exposition, sans risque de condensation pour les œuvres. Les peintures sous les voûtes, les sculptures de pierre et de métal, les façades ont été restaurées.

Le réaménagement des espaces avec accès handicapés, la création d’un plancher à mi-hauteur (côté exposition temporaire) et de 3 niveaux sous le jardin pour abriter un auditorium de 180 places, les réserves et les locaux techniques, ont permis de gagner 7 000 m2 supplémentaires, concourant à la fluidité du parcours de visite.

Avec sa librairie-boutique, le café ouvert sur le jardin intérieur aux bassins bordés de mosaïques, une salle de consultation des arts graphiques, des ateliers pédagogiques et de restauration, le Petit Palais constitue le nouveau lieu de l’art (45 000 œuvres de l’Antiquité au XXe ­siècle) et de la créativité. Montant des travaux : 72 Me TTC pour une surface totale de 22 000 m2 SHON.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°255

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Les deux grandes familles de membranes s'enrichissent de solutions cool roof et à faible impact environnemental, et voient progresser les offres dédiées aux toits verts et photovoltaïques. Forts de leur[…]

11/12/2018 | ProduitInnovation
Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Enquête

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Le FCBA et l'EpaMarne s'engagent pour une ville durable

Le FCBA et l'EpaMarne s'engagent pour une ville durable

Premières rénovations Bas Carbone BBCA

Premières rénovations Bas Carbone BBCA

Plus d'articles