Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Renouveau et performances des fenêtres et portes-fenêtres bois

Sujets relatifs :

Renouveau et performances des fenêtres et portes-fenêtres bois

Triple vitrage Présent dans la plupart des gammes des fabricants de bois sur mesure qui ont pour cela augmenté l’épaisseur de leurs profilés, en France, le triple vitrage est limité à la construction Bepos et passive. (Doc. Menuiserie David.)

La fenêtre bois a connu d’importantes évolutions depuis dix ans avec le développement des vitrages isolants et l’épaississement concomitant des profilés, la généralisation du lamellé-collé et le progrès des finitions.

Dans un environnement largement dominé par le PVC (62 %) et l’alu- minium (22 %), les fenêtres et portes- fenêtres en bois occupent environ 15 % des ventes.

Un chiffre stable en apparence qui masque cependant une réalité moins figée, où l’on assiste depuis peu au renouveau de la filière porté par la montée des exigences constructives. Pour gagner en performances, les fabricants de menuiseries extérieures en bois ont mis au point de nouveaux profilés plus épais et plus stables avec drainage rapide intégré, au prix d’investissements élevés et de patients développements technologiques. L’épaisseur standard, qui était de 36 mm il y a trente ans, est progressivement montée à 46 mm avec l’arrivée du double vitrage (DV), puis à 56 mm dans les années 2000 avec la montée en performance des volumes verriers. Le marché s’oriente aujourd’hui vers les profilés de 68 mm qui permettent d’intégrer des vitrages isolants de 24 à 36 mm d’épaisseur, et de concilier ainsi les fonctions d’isolation thermique, d’affaiblissement acoustique et de sécurité des biens ou des personnes.
La tendance est nette chez les fabricants de fenêtres sur mesure visant le marché haut de gamme tels que Bieber, Menuiserie André, Menuiserie David, ou Atulam. Cependant, la tendance reste moins marquée dans le domaine des fenêtres industrielles, où le critère prix demeure prédominant. De nombreux menuisiers se sont par ailleurs lancés sur le marché du Triple vitrage (TV) et proposent, aujourd’hui, des fenêtres de dernière génération dont les dormants de 78 à 98 mm d’épaisseur peuvent accueillir des vitrages jusqu’à 60 mm. Il s’agit de menuiseries à très hautes performances, bénéficiant d’un facteur solaire désormais proche de celui d’un Double vitrage (0,62 pour le TV contre 0,63 pour un DV), pour l’heure destinées à la construction neuve passive ou Bepos.

Les meilleures isolations du marché

Grâce à ce travail sur les épaisseurs, fenêtres et portes-fenêtres bois atteignent aujourd’hui les meilleurs niveaux d’isolation thermique du marché. Près de 80 % des produits disposent d’un coefficient de transmission thermique Uw compris entre 2 et 1,4 W/m 2 K et plus de 40 % ont un Uw inférieur à 1,4 W/m 2 K. En triple vitrage, le coefficient Uw des menuiseries bois se situe entre 0,85 et 0,75 W/m 2 K. En terme d’isolation phonique, les fenêtres apportent une réduction standard de l’ordre de 30 dB (Rw) qui peut être étendue dans quelques gammes de fenêtres jusqu’à 44, voire 47 dB en associant des vitrages spécifiques plus épais.
La plus grande stabilité dimensionnelle des profilés autorise, quant à elle, une amélioration de l’étanchéité à l’air, à l’eau et au vent des menuiseries, ainsi qu’une plus grande longévité. Elle s’explique à la fois par une plus grande exigence des menuisiers quant à la qualité des matériaux utilisés, et par la généralisation du bois lamellé-collé dans un nombre croissant de productions. Réalisés en lamellé-collé trois ou cinq plis, chaque pli ayant une épaisseur comprise entre 20 et 22 mm, les nouveaux profilés ne connaissent plus les problèmes de retrait ou de gauchissement des anciennes menuiseries. En outre, il est possible de réaliser des ouvertures de grandes dimensions : on trouve des coulissants mesurant jusqu’à 12 m de large sur une hauteur de 3 à 4 m. Notons au passage que le bois arrive aujourd’hui à se positionner sur le marché des murs-rideaux qui était il y a cinq ans encore réservé aux seules menuiseries en aluminium.
S’agissant des essences de bois, le recours aux bois exotiques demeure prépondérant. Pour autant, de plus en plus d’entreprises cherchent à limiter leur impact environnemental en augmentant la part de bois européens dans leur production, en donnant notamment plus de place au chêne et au pin. Les essences tendres comme le pin, qui ont intrinsèquement de meilleures propriétés thermiques que les essences dures, sont préconisées pour favoriser la thermique. C’est l’inverse qui s’applique dès lors que l’aspect acoustique prédomine. Le nombre de produits bénéficiant d’une garantie de gestion durable des forêts des bois (label FSC ou PEFC) est, par ailleurs, en augmentation.

Le sur-mesure sied au bois

Une autre tendance forte concerne la progression de l’offre du sur-mesure pour répondre au marché de la rénovation, mais aussi à la demande de personnalisation des constructions neuves. De plus en plus équipées de machines à commande numérique, les entreprises de menuiserie artisanale sont en mesure de répondre au millimètre près tout en optimisant le vitrage mis en œuvre. Cherchant à s’adapter, des grandes entreprises lancent des solutions intermédiaires avec des dimensions modulables par pas de 10 cm par exemple, ou développent de nouvelles gammes non-standard. Matériau plein, le bois se prête bien à l’exercice du sur-mesure et autorise la réalisation des formes les plus variées que le PVC et l’aluminium. En l’espace de quinze ans, le nombre de fenêtres bois non-rectangulaires a considérablement augmenté.
Les menuiseries bois autorisent également tous les types d’ouvertures : à la française, oscillo- battant, à soufflet, coulissant à levage, à déboîtement ou accordéon... Selon l’usinage des profilés, droit ou mouluré, les aspects sont contemporains ou traditionnels. On assiste depuis peu au retour de la fermeture à l’ancienne dite « à mouton » et « gueule-de-loup », équipée d’une crémone décorative en applique. Requérant plus de matière que les modèles courants, ainsi qu’une précision de fabrication millimétrique, ce type de fenêtre est surtout réalisé par des entreprises artisanales qui ont su conserver un savoir-faire traditionnel.
Les fabricants présentent de nombreux accessoires et options. Parmi les dernières nouveautés figurent des poignées spécifiques pour l’accès des personnes à mobilité réduite (poignée sur traverse, coulissant à levage électrique), l’automatisation des coulissants avec télécommande ou gestion asservie à un détecteur de CO2 ou de mouvement... Des produits bois spécifiques sont, en outre, développés chez quelques fabricants comme Bieber pour la réalisation de châssis de désenfumage et d’ouvrants pompiers. Le fabricant alsacien a, par ailleurs, sorti un châssis bois vitré PF ½ h pour équiper les lieux publics, hôtels, restaurants...

Développement des finitions en usine

Depuis une dizaine d’années, les fabricants de fenêtres et portes-fenêtres bois se tournent vers les finitions complètes, afin de garantir la qualité de leurs produits, d’en améliorer la longévité, mais aussi de répondre à une demande croissante du marché qui a pour référence le PVC et l’aluminium. En 2010, les produits finis en usine représentaient déjà le quart des produits bois, leur surcoût étant évalué à 30 % environ. Beaucoup d’entreprises se sont équipées de cabines de peinture et proposent un large choix de lasures ou de peintures en phase aqueuse.
Des sociétés telles que Bieber et Atulam ont mis au point un procédé de bicoloration de leurs produits permettant de conserver un ton bois à l’intérieur et d’opter pour une couleur à l’extérieur.
Plusieurs sociétés sont, par ailleurs, labellisées « Naboco » (www.naboco.fr), une certification qui atteste du choix des bois, des profils, du process de trempage et de la finition au pistolet. Les finitions en usine sont effectuées avant la mise en place du vitrage et de la quincaillerie. Elles équivalent à plusieurs couches de pinceau, six dans le concept Naboco. Les progrès de la chimie aidant, elles sont garanties de 6 à 10 ans selon les fabricants et selon les tons, sachant que la tenue moyenne des produits atteint souvent quinze à vingt ans.
En terme de prix, le bois demeure plus onéreux que le PVC, un écart compris entre 10 et 15 % pour des produits de qualité comparable. En cause, un investissement plus élevé et une production nécessitant force main-d’œuvre et savoir-faire. Malgré cela, les menuiseries extérieures bois conservent l’attrait d’un matériau chaleureux, écologique et réparable dans le temps.

FABRICANT

GAMME

CARACTÉRISTIQUES DU VITRAGE

OPTIONS

COMPOSITION

FORMES

TYPE D’OUVERTURE

COMPOSITION

ÉPAISSEUR DORMANT (mm)

ÉPAISSEUR OUVRANT (mm)

FINITIONS

SPÉCIFICITÉS

Uw (W/m 2 K)

Rw (C,ctr) dB

QUINCAILLERIE

ATULAM

PRIMABELLE

DV (jusqu'à 24 mm) • Menuiserie sur mesure

Toutes les formes de fenêtres et portes-fenêtres

F/A/OB/ S/C

Chêne • Résineux • Bois exotique rouge

53

56

Finition 3 couches qualité usine • Lasure claire, foncée • Peinture tous coloris RAL

Fenêtre à recouvrement à vantaux asymétriques • Simple joint sur ouvrants • Double enfourchement

1,5 à 1,6

33 à 36

Crémone encastrée • Fiches vissées

Petits bois • Jet d'eau • Seuil alu

ESTIBELLE

DV ou TV (jusqu'à 36 mm) • Menuiserie sur mesure

Toutes les formes de fenêtres et portes-fenêtres

F/OB/S

Chêne • Résineux • Bois exotique rouge

53
63

56
68

Finition 3 couches qualité usine • Lasure claire, foncée • Peinture tous coloris RAL

Fenêtre à recouvrement à battement centré • Double joint sur ouvrant • Jet d'eau • Double enfourchement

1,2 à 1,9

34 à 45

Crémone encastrée • Fiches vissées

Petits bois • Crémone décorative • Fiches à turlupet • Seuil alu

ESTILOU

DV (jusqu'à 24 mm) • Menuiserie sur mesure

Toutes les formes de fenêtres et portes-fenêtres

F

Chêne • Résineux • Bois exotique rouge

53

56

Finition 3 couches qualité usine • Lasure claire, foncée • Peinture tous coloris RAL

Fenêtre à recouvrement avec fermeture centrale à mouton et gueule-de-loup • Double joint • Double enfourchement • Jet d'eau

1,5 à 1,7

31 à 42

Crémone en applique ou espagnolette • Fiches vissées

Petits bois • Volets intérieurs bois

BIEBER

INOVA

DV (24 à 32 mm) ou TV (32 à 54 mm) • Menuiserie sur mesure

Toutes les formes de portes et portes-fenêtres

Lamellé-collé tripli • Pin • Chêne • Mélèze • Eucalyptus

68 78 88

68 78 88

Traitement flow coat • Lasure • Peinture, disponible en bicouleur

Fenêtre à recouvrement, simple • Double joint de feuillure EPDM • Bois FSC

1,3 à 0,8

30 (-1,-3)
à 47 (-2,-6)

Support d'angle à réglage tri- directionnel • Crémone avec galet réglable en compression

Rejet d'eau aluminium • Bicoloration • Crémone décorative • Menuiserie • Pare-flammes ½ h

PASSIVA

TV (44 à 62 mm) • Menuiserie sur mesure

Toutes les formes de portes et portes-fenêtres

Lamellé-collé tripli • Pin • Chêne • Mélèze • Eucalyptus

102

97

Traitement flow coat • Lasure • Peinture, disponible en bicouleur

Menuiserie haute performance à triple vitrage • Double joint d'étanchéité, sans appuis élargis • Certifiée par le Passivhaus Institut

À partir de 0,85

32 (-2,-5) à 37 (-1,-5)

Seuil fibre de verre ou bois • Impossibilité de serrure

Mixte bois-aluminium

BILLIET

BILKY

DV ou TV • Menuiserie standard

LC pin sylvestre • Mélèze • Chêne ou Dark Red Meranti • Bois PEFC • Bois à âme alvéolaire pour projet passif

68 84 98

80 80 98

Finition d'usine monocolore • Bicouleur avec lasure

Simple ou double joint d'étanchéité • Jet d'eau aluminium

1,6 à 0,8

COUVAL

SECURA

DV ou TV • Menuiserie sur mesure

Formes spécifiques : trapèze, cintre, triangulaire, anse de panier

F/OB/S/
C/A

Lamellé-collé de pin • Chêne • Eucalyptus • Globulus • Mélèze

57 à 92

57 à 92

Lasure ou peinture

Fenêtre en bois PEFC • Joint central sur dormant • Double ou triple barrière d'étanchéité

1,4 à 0,75

Ferrage par fiches ou par paliers • Poignée anti-rotation • Gâche antidégondage

Joint sur recouvrement ouvrant • Profil en pente ou doucine • Petits bois

COULISSANT

DV ou TV • Longueur d’un vantail jusqu’à 3 m

Lamellé-collé

Coulissant soulevant

1,9 à 1,6

Seuil encastrable

FENETRES BIGNON

BR 58
BR 69

DV (24 à 29 mm)
DV ou TV (28 à 40 mm) • Menuiserie sur mesure

Sur-mesure

Bois exotique • Chêne • Mélèze

58 69

58 69

Traitement par égalisateur de teinte aqueux

Fenêtre contemporaine à recouvrement

1,5
1,2

31 (-1, -3)
46 (-1, -3)

Poignée levier anodisé gris • Ferrage sur fiches

Appui de 81 mm • Seuil alu • Dormant rénovation • Petits bois • Double joint phonique• Impression blanche phase aqueuse • Préfinition lasurée incolore

LAPEYRE

CLASSIC

DV (24 mm) • Menuise rie standard et sur mesure (pas de 10 cm)

F/OB/A

Pin sylvestre • Chêne

45

46 56

Finition lasure foncée ou claire, ou blanche

Pièce d'appui de 115 mm

1,6

Seuil aluminium anodisé bronze pour portes-fenêtres

Volet roulant intégré • Petits bois • Vitrage décoratif

PERFORMANCE

DV (24 mm) • Menuiserie sur mesure

Pin • Chêne abouté

45

56

Finition lasure foncée ou claire, ou 14 couleurs à la carte

Drainage rapide intégré • Masse centrale symétrique

1,6

Jusqu'à 32

Seuil anodisé bronze agréé pour PMR

Pièce d'appui large • Petits bois

LEUL

58

DV (28 mm) ou TV (36 mm) • Menuiserie standard

Toutes les formes

F/S/OB/C/B

Bosse • Chêne • Movingui

Parclose à débordement • Jet d'eau • Double joint

Jusqu'à 1,6

Poignée de sécurité

Petits bois

MENBAT

MB56 et MB59

DV (24 mm) • Menuiserie standard

Rectangulaires à 1 ou 2 vantaux

F/OB/S

Moabi • Movingui • Chêne

48 à 54

48 à 55 (simple joint)
55 à 59 (double joint)

Blanc, égalisateur de teinte ou vernis

Fenêtre à recouvrement • Simple ou double joint • Jet d'eau

1,5
1,6

Fiches à billes ou paumelles contre-coudées • Crémone encastrée

Appui arrondi ou à angle vif • Petits bois • Panneau de soubassement à plate-bande ou table saillante • Menuiserie pare-flammes ½ h ou coupe-feu ½ h

FABRICANT

GAMME

CARACTÉRISTIQUES DU VITRAGE

OPTIONS

COMPOSITION

FORMES

TYPE D’OUVERTURE

COMPOSITION

ÉPAISSEUR DORMANT (mm)

ÉPAISSEUR OUVRANT (mm)

FINITIONS

SPÉCIFICITÉS

Uw (W/m 2 K)

Rw (C,ctr) dB

QUINCAILLERIE

MENUISERIE ANDRÉ

CONFORT 68

DV (jusqu'à 30 mm) • Menuiserie sur mesure

Formes spéciales possibles • Grands ensembles composés de fixes et ouvrants

F/OB/S/C

Contrecollés de pin • Mélèze • Chêne • Dark Red Meranti • Bois issus de forêts gérées durablement

68

Finition complète en atelier • Lasure opaque ou transparente • Large gamme de couleurs (concept Naboco, applicateur labellisé)

1,26

Petits bois collés • Clipsés ou cadres amovibles • Tableaux bois montés sur menuiserie • Vitrage à affaiblissement acoustique

ZWOA2HOLZ

TV (48 mm : 4/18/4/ 18/4) • Menuiserie sur mesure

Formes spéciales possibles • Grands ensembles composés de fixes et ouvrants

F/OB/S/C

Intérieur pin contrecollé • Extérieur mélèze

Finition au choix suivant couleurs RAL • Possibilité de finition huilée extérieure

Fenêtre haute performance certifiée par le Passivhaus Institut • Double joint d'étanchéité • Ouvrant isolé avec de la fibre de bois et laine • Dormant isolé avec fibre de bois

0,86 à 0,74

MENUISERIE DAVID

REFLEX

DV (28 mm) ou TV (34 mm) • Menuiserie sur mesure

Toutes les formes

F/OB/S/C

LC 3 plis : pin sylvestre • Mélèze • Chêne • Bois PEFC

68

68

Imprégnation • Préfinition • Finition complète par lasure

Fenêtre contemporaine • Parclose à moulure doucine • Double joint d'étanchéité • Rejet d'eau en aluminium anodisé

1,5 à 1,2

Ferrage symétrique à paliers haut et bas • Crémone multi-point à galet de sécurité • Gâches antidégondage

Plusieurs moulures

LOGOSS PASSIV

TV (44 à 54 mm) • Menuiserie sur mesure

Toutes les formes

F/OB/S/C

LC 4 ou 5 plis : pin Sylvestre • Mélèze • Chêne • Bois PEFC

98

98

Imprégnation • Préfinition • Finition complète par lasure

Fenêtre à isolation renforcée •Bois à rupture thermique (concept Airtoherm) • Parclose à moulure doucine • Double joint d'étanchéité • Rejet d'eau en aluminium anodisé

1,1 à 0,8

Ferrage symétrique à paliers haut et bas, crémone multi-point à galet de sécurité • Crémone à levier • Gâches antidégondage

Plusieurs moulures

MENUISERIES GRÉGOIRE

SUPRA

DV ou TV (24 à 32 mm) • Menuiserie standard

Rectangulaire

F/OB/C 1 à 4 vantaux

LC pin ou bois exotique

68

Prépeint • Finition usine (lasure ton bois ou opaque blanc cassé)

Fenêtre à recouvrement • Ouvrant formant parcloses moulurées à doucine

Petits bois

MENUISERIE REVEAU

EXCELLENCE BOIS

DV (24 à 54 mm) • Menuiserie sur mesure

Sur mesure

Chêne • Pin • Bossé • Mélèze

68 78 92

Fenêtre contemporaine à recouvrement et battement central de 132 mm • Double joint

1,5 à 1,0

Jet d'eau aluminium

POIGNEE CENTREE

DV (28 à 36 mm) • Menuiserie sur mesure

Sur-mesure

Chêne • Bossé • Movingui • Pin

58 64

Fenêtre à battement central • Double joint

1,5 à 1,3

Fausse crémone • Moulures

RECOUVREMENT

DV (28 à 35 mm) • Menuiserie sur mesure

Sur-mesure

Chêne • Pin • Bossé • Mélèze

Fenêtre à recouvrement • Jet d'eau rapporté • Parclose intérieure • Jeu de 3 mm • Pièce d'appui arrondie

Ferrage par fiches • Crémone encastrée 3 points

Fausse crémone

MENUISERIE PIERRARD

OTENTIC

DV • Menuiserie sur mesure

Sur-mesure

Moabi • Chêne

56

Lasure, peinture • Lait de chaux

Fenêtre à recouvrement • Assemblage à enfourchement • Crémone encastrée

1,6

34 (0,-3)

Modèle phonique à double joint • Petits bois • Habillage et bavette aluminium • Crémone en applique et fiches à turlupet • Jet d'eau et gueule de loup

MILLET

OPTIBOIS

DV (24 mm) • Menuiserie standard

Lamellé-collé de chêne PEFC • Movingui certifié FSC

58

58

Prépeinture • Prélasure ou prélaquage

Double joint d'étanchéité

1,6

Seuil aluminium sur porte-fenêtre

Petits bois • Crémone décorative • Fiches à turlupet

AUBANCE

DV ou TV (24 à 44 mm) • Menuiserie sur mesure

Formes spécifiques : trapèze, triangle, demi-lune

OB/C à déboîtement 1 à 4 vantaux

Lamellé-collé : movingui FSC • Mélèze PEFC

78

78

Prépeinture • Prélasure ou prélaquage

Fenêtre haute performance à double joint d'étanchéité • Parclose intérieure • Masse centrale de 146 mm

Jusqu'à 0,83

Jusqu'à 45

Seuil aluminium anodisé à rupture thermique pour portes-fenêtres • Fiches 4 broches

PASQUET Menuiseries

LIGNAL

DV (24 mm) • Menuiserie standard

Rectangulaire ou cintrée • 1 à 4 vantaux • Imposte ou allège

F/OB/S/C

Sapelli FSC

47

Prépeinture blanche sur demande

Fenêtre à recouvrement • Simple joint

Crémone simple ou à barillet • Seuil aluminium

Jet d'eau • Petits bois • Soubassements de hauteurs variables

SEDEC

MENUISERIE TRADIT.

DV ou TV • Menuiserie sur mesure

Sur-mesure

F/C/B/OB
repliable en 3 à 7 vantaux)

Mengkulang • Palapi • Chêne • Pin sylvestre • Mélèze

58 68 78

Prépeinture blanche • Finition lasure ou peinture

Fenêtre et porte-fenêtre à recouvrement • Simple ou double joint

2,0 à 1,0

Fiche standard • Réglage tri-directionnel

Seuil aluminium • Petits bois • Cadres rapportés de châssis croisillons • Crémone en applique • Panneau de soubassement

MENUISERIE A L'ANCIENNE

• DV ou TV Menuiserie sur mesure

Sur-mesure

Mengkulang • Palapi • Chêne • Pin sylvestre • Mélèze

46

Prépeinture blanche • Finition lasure ou peinture

Fenêtre avec noix et gueule-de-loup

1,8 à 1,1

Paumelles entaillées à bouts ronds ou rustiques • Crémone ou espagnolette

Petits bois • Cadres rapportés de châssis croisillons • Volets intérieurs

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°329

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Parrot lance un drone thermique professionnel ultra compact

Parrot lance un drone thermique professionnel ultra compact

Le groupe français Parrot dévoile une solution tout-en-un de thermographie par drone, Anafi Thermal. Dédiée aux professionnels, elle comprend le drone, deux caméras embarquées et le software. Outre ses[…]

16/04/2019 | Produit
Planchers techniques (1/2) - Un invariant pour des usages en mutation

Enquête

Planchers techniques (1/2) - Un invariant pour des usages en mutation

Planchers techniques (2/2) - Dissimuler et supporter

Enquête

Planchers techniques (2/2) - Dissimuler et supporter

Chauffe-eau solaire (1/2) - Des atouts malgré un marché en baisse

Enquête

Chauffe-eau solaire (1/2) - Des atouts malgré un marché en baisse

Plus d'articles