Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Nomination

Rémi Bouchié à la tête du CSTB’Lab

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Rémi Bouchié à la tête du CSTB’Lab

© CSTB

Étienne Crépon vient de nommer Rémi Bouchié à la direction du CSTB’Lab, accélérateur d’entreprises innovantes dans le domaine de la construction et de l’aménagement.

Ayant rejoint la direction Enveloppe, Isolation et Sols du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) en 2006, Rémi Bouchié dirigeait depuis 2017 une équipe d’experts en transferts hygrothermiques des composants d’enveloppe des ouvrages. Chargée notamment d’accompagner les entreprises dans leur parcours d’innovation, cette équipe aide celles-ci à évaluer l'intégrabilité de leurs solutions et limiter les risques de pathologies.

Dans le cadre de ses nouvelles missions, Rémi Bouchié pilotera la sélection de nouvelles entreprises innovantes travaillant sur les thématiques émergentes de la construction (économie circulaire, transition numérique, industrialisation de la rénovation thermique, etc.). L’objectif 2020 pour l’accélérateur est d’accueillir une douzaine de nouvelles start-ups.

Il accompagnera également les actions engagées pour renforcer les synergies entre les start-ups et le CSTB, et leurs échanges avec les acteurs de la construction.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Le portail Batipédia du CSTB s'enrichit

Le portail Batipédia du CSTB s'enrichit

Rassemblant les contenus scientifiques et technico-réglementaires nécessaires à la filière construction, BATIPÉDIA, le portail d’informations et de services du CSTB s’enrichit : de nouveaux services sont proposés aux...

28/05/2020 | Chantier
Covid-19, l’OPPBTP met à jour le guide de préconisations

Covid-19, l’OPPBTP met à jour le guide de préconisations

Un "Titan" de la consommation énergétique

Un "Titan" de la consommation énergétique

95% des chantiers franciliens de promotion privée ont repris

95% des chantiers franciliens de promotion privée ont repris