Réhabilitation : assurer le recyclage du bâtiment

Sujets relatifs :

Réhabilitation : assurer le recyclage du bâtiment

Parmi les critères de jugement d’une construction vis-à-vis de l’environnement : la réhabilitation, si lourde soit-elle. « Car il est toujours préférable de ne pas démolir », assure Jacques Lissarague, architecte de l’Agence Reichen et Robert. En effet, toute possibilité de conserver une construction ou la partie la plus importante, c’est-à-dire sa structure, pèse dans l’évaluation du coût global.

L'acier présente de nombreux avantages : son ancienneté d’abord fait que les ouvrages construits il ya plus de cent ans demeurent solides et leur réhabilitation ne pose pas problème. En effet, même si « la justification par le calcul des structures construites autrefois est souvent difficile, parfois impossible » en raison de l’évolution des règles définies par les réglementations édictées depuis, « il est toujours facile de renforcer une structure d’acier, par capotage, bridage, ou toutes sortes de types de renforts », explique Jacques Lissarague qui évoque « le côté chirurgical de ce type d’intervention », particulièrement riche en solutions techniques.

« Dans le bâtiment où tout est loin d’être réglé de façon très précise, ajoute Jacques Lissarague, l’acier apporte cette possibilité de raccordement, de reprise d’efforts, d’ajustement au millimètre près qui rend toute intervention très technique, très créative.

Simplicité évidente de réadaptation

Mais l’acier présente, en réhabilitation, d’autres intérêts. Sa légèreté et sa conception exigent des fondations peu encombrantes. Un avantage pour les aménagements ultérieurs car il est aisé de créer des sous-sols ou des parkings quand ils n’existent pas, comme l’ont réalisé les aménageurs de Noisiel ou de la Grande Halle de la Villette. Inversement, les structures existantes permettent de réaliser des aménagements intérieurs souples qui exploitent les qualités physiques de l’acier en suspendant, par exemple, des structures légères à la charpente générale existante. « Les arcs des grandes voûtes en plein cintre du Pavillon de l’Arsenal supportent les planchers de nouveaux aménagements, en particulier des mezzanines ».

« Globalement, la réhabilitation des monuments anciens en acier est beaucoup plus simple que n’importe quel autre type de réhabilitation. Et surtout, ce matériau présente toute la souplesse nécessaire pour ne pas démolir, solution toujours préférable quand elle est possible. D’autant que les exigences thermiques et acoustiques, en réhabilitation, comme en neuf, trouvent aisément des réponses dans la filière sèche car les ruptures de ponts thermiques, par exemple, sont faciles à réaliser », souligne Jacques Lissarague.

Techniquement, il est facile de répondre aux exigences incendie grâce à l’ingénierie comme ce fut le cas pour l’immeuble de bureaux de la Perrralière à Villeurbanne, pourtant construit dans les années soixante-dix où les structures apparentes extérieures, symboliques de l’architecture de ce bâtiment classé « Patrimoine du xxe siècle » ont été simplement renforcées par l’intérieur et encoffrées sur cette partie seulement.

Au-delà de la conception, un chantier de réhabilitation acier ­bénéficie des mêmes avantages qu’un chantier de construction métallique neuve en termes de rapidité et de faible nuisance par rapport à l’environnement. En outre, du fait même de la possibilité de concevoir de grands éléments de construction constitués de pièces préfabriquées en série ou préparées en atelier, l’intervention, même sur des chantiers difficiles d’accès, reste toujours plus simple

Nous vous recommandons

En quoi consiste l'audit énergétique réglementaire ?

En quoi consiste l'audit énergétique réglementaire ?

CTB : Dans quel cadre s'inscrit ce nouveau diagnostic énergétique (DPE) ?Il s'inscrit dans le cadre plus général de la transition écologique enclenchée par les directives européennes de 2002 et 2009. Dans cette optique, le...

22/10/2022 |
Révision du NF DTU 25.41 relatif aux plaques de plâtre à faces cartonnées

Révision du NF DTU 25.41 relatif aux plaques de plâtre à faces cartonnées

Dallages béton : nouvelle version du NF DTU 13.3

Dallages béton : nouvelle version du NF DTU 13.3

Systèmes d'ITE en bardage rapporté avec lame d'air ventilée

Systèmes d'ITE en bardage rapporté avec lame d'air ventilée

Plus d'articles