Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Réemploi à grande échelle d'éléments du second oeuvre

Réemploi à grande échelle d'éléments du second oeuvre

« L'idée du réemploi est venue du constat que les matériaux en place [ … ] présentaient encore une réelle valeur d'usage», explique Isabelle Quet-Hamon, chef de service Habitat durable de Paris Habitat, bailleur de la caserne.

© Paris Habitat

Le projet de reconversion de la caserne de Reuilly-Diderot (Paris XIIe ) a intégré dès l'origine le principe de valorisation des matériaux issus de la déconstruction via un réemploi in situ. C'est un chantier d'envergure pour Paris Habitat : un site de près de deux hectares à aménager, découpé en six lots, pour lesquels six équipes de maîtrise d'œuvre ont été désignées dans le cadre d'une procédure négociée afin de concevoir 580 logements, une crèche, des locaux d'activité commerciale… Et la stratégie de réemploi, expérimentée pour la première fois par le bailleur, est à l'aune de l'opération. « Depuis quelque temps, nous envisagions d'axer nos actions en faveur du développement dur able sur l'énergie grise pl us que sur la thermique, explique Isabelle Quet-Hamon, chef de service Habitat durable de Paris Habitat. L'idée du réemploi est venue du constat que les matériaux en place dans les bâtiments de la caserne, voués à la démolition ou à la réhabilitation, pré-sentaient encore une réelle valeur d'usage. » Pour affiner la faisabilité de ce projet, le bailleur a confié une mission d'AMO au collectif d'architectes bruxellois Rotor, précurseur en matière de réemploi. Lequel est intervenu en soutien de l'entreprise ATD (en charge de la démolition et du curage) et des différents intervenants de la maîtrise d'œuvre, architectes, bureaux d'études et de contrôle technique. «[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

N°359

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°359

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2017 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Une centrale solaire flottante sur un lac Suisse

Une centrale solaire flottante sur un lac Suisse

Perché à 1810 mètres d’altitude, sur la commune de Bourg-Saint-Pierre en Suisse romande, le Lac des Toules devrait accueillir une première mondiale à l’initiative de la société Romande[…]

Une filière verte pour les bétons noirs

Une filière verte pour les bétons noirs

Réduire et recycler les déchets, une priorité pour Placoplatre

Réduire et recycler les déchets, une priorité pour Placoplatre

Inies, une base de référence

Inies, une base de référence

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX