abonné

Récupérer l’énergie fatale pour chauffer les bâtiments

Stéphanie Obadia
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Récupérer l’énergie fatale pour chauffer les bâtiments

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Les Cahiers Techniques du Bâtiment - édition Abonnés

La start up toulousaine Water Horizons a développé une technologie qui permet de récupérer la chaleur fatale industrielle perdue dans les process industriels des usines et des incinérateurs de déchets, la stocker puis la distribuer sous forme d’énergie propre.

Une fois absorbée, la chaleur est stockée dans une batterie thermique mobile et réversible sans déperdition, lui permettant d’être transportée sur plusieurs dizaines de kilomètres et distribuée à un autre moment pour chauffer des bâtiments. La batterie thermique, qui tient dans un camion, se consume au gré des besoins énergétiques, à court et à long terme.
Le principe est celui de la thermochimie basée sur une réaction chimique réversible entre deux composés : l’eau et le sel. « Lorsque la vapeur d’eau se condense en eau liquide, elle libère de l’énergie et produit de la chaleur. Au contraire, lorsque l’eau s’évapore, elle absorbe l’énergie et produit du froid. C’est le principe du cycle de la batterie : lorsque l’on charge la batterie en récupérant la chaleur industrielle perdue, la solution saline s’évapore et produit du sel solide et de l’eau pure. Lorsque la batterie est déchargée, l’eau pure s’évapore et se condense sur le sel.[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30) ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr.

Nous vous recommandons

« Ne plus faire l’impasse sur un secteur qui représente 1/5 des émissions globales de GES »

Entretien

« Ne plus faire l’impasse sur un secteur qui représente 1/5 des émissions globales de GES »

Les conclusions du troisième volet du rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), publié en avril 2022, n’épargnent pas le secteur du bâtiment. Yamina Saheb, co-autrice principale de ce rapport,...

27/04/2022 | RE2020Rénovation
Le béton bas carbone fait un siège

Le béton bas carbone fait un siège

Construire les futurs possibles

Construire les futurs possibles

 Les jumeaux numériques au service de la neutralité carbone

Les jumeaux numériques au service de la neutralité carbone

Plus d'articles