Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Reconversion des pompes funèbres parisiennes

Sujets relatifs :

Reconversion des pompes funèbres parisiennes

Le « Cent quatre » situé au 104 de la rue d’Aubervilliers sur l’ancien site des pompes funèbres de la capitale est inauguré en octobre. Les 29 500 m2 SHON ont été réhabilités et reconvertis en établissement culturel. Datant de 1974, la construction de Delebarre de Bay est inscrite au patrimoine des monuments historiques, ce qui a compliqué les travaux des architectes ­Jacques Pajot et Marc Iseppi de l’Atelier Novembre. Il s’est agi de rénover les façades et les toitures, de restructurer tous les planchers à travers des reprises en sous-œuvre et de créer trois niveaux de sous-sol (un plateau logistique et deux parkings). Les maîtres d’œuvre ont choisi de créer et d’aménager une travée centrale, autour de laquelle s’articulent deux salles de spectacles, des espaces scénographiques et des ateliers d’artistes. L’ensemble s’inscrit dans l’enveloppe originelle des lieux. Les travaux en site construit ont duré 26 mois pour un budget de 65 millions d’euros net. Quinze ateliers d’artistes adaptés à des usages différents ont été mis en place. Ceux dédiés à la musique amplifiée sont équipés de panneaux acoustiques et installés sur une dalle sur ressort. L’ensemble isole les sons jusqu’à 105 dB(A). De même, les salles de danse du premier étage bénéficient d’un parquet adapté et d’un éclairage zénithal ouvert sur la travée centrale. L’isolation acoustique conserve les menuiseries d’origine en chêne chevillé mastiqué, ce qui empêchait la pose de double vitrage. C’est un jeu de portes qui joue le rôle de sas acoustique. Lorsqu’ils sont au rez-de-chaussée, ces sas marquent également une coupure claire entre l’espace public de la travée centrale et les zones privatives des ateliers. Afin de clarifier les flux, toute la logistique du site a été déportée en périphérie. L’accès des artistes et les livraisons s’effectuent via une bande passante qui dessert les différents ateliers, à laquelle le public n’a pas accès. Le site comprend aussi un espace commercial, côté rue ­Curial. Un restaurant, une librairie, un café-presse, etc. seront installés dans cette zone. Les espaces d’expositions pourront également être loués pour y organiser salons ou conventions d’entreprises etc.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°282

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Ré-élection de Thierry Lirola à la présidence du SNER

Ré-élection de Thierry Lirola à la présidence du SNER

Le Conseil d'Administration du SNER  s'est réuni le mardi 12 mars 2019 à Paris. Thierry Lirola a été ré-élu à la présidence pour un deuxième mandat. Thierry Lirola[…]

22/03/2019 |
Premier projet d’illumination solaire dynamique au monde

Premier projet d’illumination solaire dynamique au monde

Xavier Chastel, nommé Délégué général de l’UNICEM

Xavier Chastel, nommé Délégué général de l’UNICEM

La construction face au virage tech

La construction face au virage tech

Plus d'articles