abonné

RE 2020 : des membres du CSCEE veulent graver dans le marbre la clause de revoyure

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

RE 2020 : des membres du CSCEE veulent graver dans le marbre la clause de revoyure

Chantier d'une maison individuelle. Au 1er janvier 2022, tous les PC déposés devront respecter la RE 2020.

© Adobe Stock

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Les Cahiers Techniques du bâtiment - édition Abonnés

Une partie des membres du CSCEE a envoyé un courrier à la ministre du Logement Emmanuelle Wargon pour la presser de tenir ses promesses.

Nouveau coup de pression au sein du Conseil supérieur de l’efficacité énergétique et économique (CSCEE). Dans un courrier envoyé fin octobre à la ministre Emmanuelle Wargon, 10 signataires (lire en encadré) – dont seulement 8 font partie du CSCEE – réclament que les engagements de la ministre du Logement soient inscrits dans le marbre. Ces derniers doivent se réunir en séance plénière ce mardi 9 novembre.

Pour rappel, Emmanuelle Wargon s’était engagée en avril dernier, dans le cadre des débats sur la Règlementation Environnementale 2020 (RE 2020) Résidentielle au sein du CSCEE, à créer un observatoire portant sur le suivi de la mise en application de la RE 2020. « Le Conseil, dans son avis, a salué cette initiative et la clause de revoyure qu’elle rendait possible », écrivent les signataires. Ces derniers réclament donc à présent : « la création d’un observatoire portant sur le suivi de la mise en application de la Règlementation Environnementale 2020 » et souhaitent « sanctuariser la clause de revoyure » en la faisant inscrire « dans un texte règlementaire (un arrêté ou[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30) ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr.

Nous vous recommandons

« Ne plus faire l’impasse sur un secteur qui représente 1/5 des émissions globales de GES »

Entretien

« Ne plus faire l’impasse sur un secteur qui représente 1/5 des émissions globales de GES »

Les conclusions du troisième volet du rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), publié en avril 2022, n’épargnent pas le secteur du bâtiment. Yamina Saheb, co-autrice principale de ce rapport,...

27/04/2022 | DécarbonezRénovation
La RE2020 : une nouvelle façon d’évaluer le bâtiment

Publi-rédactionnel

La RE2020 : une nouvelle façon d’évaluer le bâtiment

RE2020 : Somfy lance un démonstrateur en ligne

RE2020 : Somfy lance un démonstrateur en ligne

Transition écologique : ce qui a changé au 1er janvier 2022

Transition écologique : ce qui a changé au 1er janvier 2022

Plus d'articles