Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Dossier

Quel traitement préventif pour une bonne durabilité

Quel traitement préventif pour une bonne durabilité

Le traitement en autoclave permet une imprégnation en profondeur des agents antinuisibles.

© Sarpap & Cecilindustrie

Le choix du traitement de préservation nécessaire pour atteindre la durabilité conférée se base sur la classe d'emploi de l'ouvrage, le potentiel naturel de l'essence choisie et sa localisation.

Plusieurs espèces biologiques - insectes à larves xylophages (capricornes, vrillettes… ), termites et champignons lignivores - sont capables de digérer le bois. Les dégradations peuvent être d'ordres esthétique (bleuissement, moisissures… ) ou structurel (galerie d'insecte, pourriture… ). La nature, l'importance et le développement de leurs attaques dépendent de la durabilité naturelle du bois, c'est-à-dire de la résistance aux agents biologiques de son duramen (le noyau hors aubier) et de son imprégnabilité (sa capacité à retenir le produit de préservation). Des paramètres qui varient selon les essences, l'humidité, la température et le milieu ambiant.

Face à ces risques, l'objectif du traitement préventif est d'apporter la résistance nécessaire à l'emploi visé (la durabilité conférée) aux différents éléments participant à la solidité des bâtiments. Cela concerne les bois et matériaux à base de bois (BLC, BMA, BM, BMR… ), les structures en bois[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°358

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2017 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Panneaux solaires hybrides, la quête du rendement

Panneaux solaires hybrides, la quête du rendement

Avec moins d'encombrement et un meilleur rendement, les solutions solaires de production d'électricité et de chaleur ont le vent en poupe. Mais leur pertinence économique face au photovoltaïque seul n'est[…]

02/07/2019 | ChantierTechnipédia
Recyclage et industrie : rien ne se perd, tout se transforme

Recyclage et industrie : rien ne se perd, tout se transforme

Le bois atteint la moyenne hauteur

Le bois atteint la moyenne hauteur

Façades changeantes (1/2) - Quand le bâtiment a bonne mine

Façades changeantes (1/2) - Quand le bâtiment a bonne mine

Plus d'articles