Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Protection solaire Un atout pour économiser l’énergie

Sujets relatifs :

Protection solaire Un atout pour économiser l’énergie

Équipement servant à moduler le rayonnement solaire, le store extérieur réduit par son emploi la consommation d’énergie primaire des bâtiments et améliore le confort de l’usager en réduisant l’effet de serre.

Depuis 2002, la protection solaire est considérée, par le Parlement européen, comme une solution pour réduire les dépenses énergétiques des bâtiments.

De son côté, la nouvelle Réglementation thermique 2012 définit des exigences de résultat concernant la limitation des besoins en énergie. Cela concerne, entre autres, et cela est nouveau par rapport à la RT 2005, la consommation d’énergie pour la climatisation des bâtiments en été. Cette nouvelle réglementation définit un coefficient Bbio (Besoin bioclimatique), dont l’objectif est de qualifier les besoins énergétiques du bâtiment dès sa conception. Ce coefficient tient compte, entre autres, des apports solaires et agit sur une limitation naturelle et durable des usages de chauffage, de climatisation et d’éclairage.

Dans l’esprit de cette réglementation, la gestion des apports solaires gratuits prend beaucoup d’importance et l’installation d’un store extérieur permetréellement de diminuer la consommation énergétique et l’effet de serre (en lien avec le protocole de Kyoto).

• Avant de mettre en marche un climatiseur énergivore, il est préférable de dérouler un store pour déjà diminuer de quelques degrés la chaleur ambiante. Ce simple geste peut abaisser de 30 à 50 % la consommation électrique d’une climatisation. De plus, si le store est équipé d’un automatisme, il est possible de réguler la température intérieure pendant la période estivale, sans déclencher le fonctionnement de la climatisation pendant une bonne partie de la journée. À prendre en compte, les concepts architecturaux de ces dernières années qui utilisent en grande quantité les baies vitrées pour utiliser au maximum la chaleur et la lumière naturelle.

• Mais ce qui est bon pour le confort d’hiver, se révèle souvent désastreux pour le confort d’été. L’énergie solaire traversant des baies vitrées offrant un grand clair de jour, doit être canalisée pour juste fournir les degrés et les lux nécessaires. Les stores extérieurs interviennent donc à ce stade pour optimiser l’impact du rayonnement solaire et ainsi limiter l’usage de climatisation ou d’éclairage.

Les stores de protection solaire sont des composants techniques dont le rôle est de protéger du rayonnement du soleil qui envoie de l’énergie vers la terre sous forme d’ondes de différentes qualités.

UV, IR et lumière : nécessité d’une triple protection

Parmi les ondes, on distingue trois grandes familles de rayons solaires : les Rayons infrarouges (IR), la lumière visible et les Rayons ultraviolets (UV).• Invisibles, les rayons infrarouges sont là dès que les premiers rayons du soleil apparaissent. Les IR chauffent les matières solides et gazeuses et donnent une sensation de chaleur. En bloquant et en maîtrisant les IR par une occultation, il est possible de réguler la chaleur et donc la température d’un local, d’un objet ou d’une personne. Durant l’été, en France, l’énergie reçue sur terre en provenance du soleil peut dépasser les 1 200 W/m², soit l’équivalent de plusieurs radiateurs par mètre carré de surface au sol. Suivant le coloris, une toile de store bloquera entre 80 et 95 % de l’énergie solaire.

• La lumière visible est la partie du rayonnement solaire à laquelle nos yeux sont les plus sensibles. Une intensité lumineuse excessive peut provoquer un éblouissement préjudiciable pour les yeux. L’objectif de la protection solaire consiste à diminuer les effets d’éblouissement. Tamisée par les stores, la lumière visible influe sur l’ambiance lumineuse d’un lieu. La couleur de la toile influe sur le confort visuel. Sous le soleil de milieu de journée, l’éclairement en site dégagé atteint facilement 50 000 lux. Une toile de store tamise la lumière et génère, suivant les coloris, un éclairement compris entre 1 000 et 5 000 lux, ce qui représente un environnement agréable et lumineux.

• Quant aux rayons ultraviolets, ils accélèrent le vieillissement naturel des objets en altérant progressivement les surfaces et surtout les couleurs. Ils agressent la peau et peuvent provoquer des maladies. Les stores constituent un écran entre le soleil et l’homme ou le soleil et les objets. En moyenne, une toile de store de bonne qualité peut bloquer jusqu’à 99 % des UV. Le degré de protection varie en fonction de la couleur du tissu.

Les toiles claires, plus perméables aux UV que les toiles foncées, sont néanmoins aussi efficaces en bloquant jusqu’à 90 % des UV.

En matière de toile de store, il existe toute une palette de tissus. Toutes les toiles ne se valent pas en qualité et en durée de vie. Il existe plusieurs types de stores pour répondre à tous les cas de figures.

• Les stores à bras articulés appelés « stores bannes » ou «stores de terrasse ». De petites et moyennes surfaces, ils sont préconisés surtout pour les balcons d’appar-­tements ou les terrasses.

• Les stores à bras droits appelés « bannettes »,« stores à projection » ou « stores à l’italienne » offrent généralement une bonne tenue au vent grâce à des ressorts à compression incorporés dans les profils des bras.

• Les stores verticaux appelés stores « screen » sont destinés à tamiser la lumière entrant par des surfaces vitrées verticales (fenê­tres de bureaux, parois vitrées de vérandas, baies vitrées....).

• Destinés aux vérandas et verrières, les stores « véranda » et « pergola » se posent à l’extérieur sur la couverture.

Critères de choix d’un store extérieur

Face à la variété des produits proposés, il convient de bien définir les besoins : emplacement, dimensions, site, fonctionnement…

• L’emplacement est le premier élément déterminant pour le choix d’un store. Il faut déterminer la solution de pose avant de choisir un modèle de store. Tout dépend de la configuration de la façade, de la maison ou du balcon. Le store peut se poser en face juste au-dessus d’une ouverture ou contre le mur de la façade. Pour un balcon, il se pose en plafond sous le retour de la toiture ou sur le plafond du balcon. À cet effet, les fabricants proposent des consoles de montage pour une fixation contre un mur, ou bien en plafond sous un retour de toit.

• Ensuite, le choix de l’avancée d’un store extérieur va déterminer l’espace d’ombre portée au sol sur la terrasse ou le balcon. Il faut qu’il puisse se déployer suffisamment pour bien protéger la terrasse. Les divers fabricants proposent généralement trois dimensions standard d’avancée : 250, 300 et 350 cm. Avec ces configurations, l’ombre moyenne obtenue en « plein soleil » sous nos latitudes, est d’environ : 110 cm pour un store de 250 cm d’avancée et d’environ 240 cm, pour un store de 350 cm. Ce dernier est le plus fréquemment demandé. Certains fabricants proposent des avancées de store encore plus étendues, allant jusqu’à 400 cm, voire 500 cm, afin que l’ombre projetée au sol crée une pièce à vivre extérieure.

L’ensemble toile de store et armature est vulnérable aux agressions météorologiques (pluie, neige, vent…) et il est nécessaire de ne pas le laisser sans protection une fois replié.• La protection la plus simple consiste à placer un auvent au-dessus du store replié.

• La cassette enferme le tube d’enroulement et la toile pour la protéger des agressions extérieures. Les bras et le lambrequin sont les seuls éléments qui restent à l’air une fois le store enroulé.

• La protection maximale consiste à installer un store-coffre, où l’intégralité de la structure (bras et toile) se replie dans un caisson de protection. Le store peut être descendu ou remonté par une commande manuelle par manivelle ou chaînette actionnant un treuil, ou par une motorisation électrique commandée par une télécommande sans fil ou un interrupteur mural. • La motorisation d’un store extérieur améliore la sécurité et le confort des utilisateurs.Le moteur tubulaire peut êtrealimenté par des cellules photo-­voltaïques. Avec une motori-­sation, il est possible d’ajouter des options telles qu’un anémomètre détecteur de vent, qui assure la fermeture automatique du store lorsque le vent dépasse une certaine vitesse ; ou des capteurs de pluie ou de soleil, qui permettent de s’adapter aux conditions météorologiques.  

Tableau des fabricants

N°301

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°301

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Enquête- Sols sportifs

Enquête

Enquête- Sols sportifs

Les installations sportives indoor appellent la polyvalence afin de permettre l'exercice de plusieurs activités, sportives ou non. Les sols doivent ainsi pouvoir s'adapter à de nombreuses sollicitations.

03/05/2018 | Produit
Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête

Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête - Éclairage des musées

Enquête

Enquête - Éclairage des musées

Plus d'articles