Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Produits pour plusieurs vies

Produits pour plusieurs vies

Le fabricant de fenêtres Millet a opté pour un assemblage mécanique de ses fenêtres.Chaque élément peut ainsi être démonté et réutiliser, même pour réaliser un meuble.

© Millet

Intégrer dès la conception du produit sa future réutilisation : c'est la démarche privilégiée par un certain nombre d'industriels. Qu'ils en facilitent le désassemblage ou qu'ils le réemploient pour faire du neuf.

En matière de conception durable, l'industrie des revêtements de sols fait figure de pionnière. De nombreux fabricants proposent contractuellement, via des contrats tripartites avec un collecteur et leur client, de récupérer les chutes de pose en chantier ou même en fin de vie. En refondant les chutes de sols PVC pour fabriquer les sous-couches de ses produits neufs, Gerflor intègre jusqu'à 70 % de produits recyclés dans ses gammes. Le fabricant a revu ses lignes de production pour s'assurer que cette source ne dégrade pas les performances de ses produits. « La récupération a commencé en interne avec le recyclage de 100 % des chutes de production, av ant de s'étendre, depuis 2011, aux chutes sur chantier, qui peuvent représenter jusqu'à 10 % des surf aces posées », explique Arnaud Challande, directeur marketing de Gerflor. Sur le chantier de l'hôpital de Chambéry, dont la démarche HQE encourageait la valorisation des déchets, quelque 8 000 m² de chutes (sur 80 000 m²) ont ainsi été récupérés.

« Massifier » les gisements

Gerflor réemploie également les sols des salons, compétitions sportives et autres évènements, grâce à une pose en dalles plombantes (sans colle). Pour « massifier » son gisement de chutes et passer de 1 500 tonnes/an à 5 000, il vient de lancer une coentreprise avec le groupe spécialiste du recyclage Paprec et baptisée Floor-to-Floor. Une offre similaire existe chez des acteurs comme Forbo ou Tarkett. Ce dernier a recyclé 9 900 tonnes de chutes en 2015 via sa démarche Restart, et nombre de ses sols PVC ou Linoléum sont par ailleurs labellisés Cradle-to-Cradle (« du berceau au berceau »).

Côté moquettes, Interface s'est distingué très tôt par sa démarche d'écologie industrielle. Dès 2001, le fabricant pousse vers la recyclabilité des fibres avec son fournisseur Aquafil, qui met au point le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°359

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2017 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

1er programme certifié « NF Habitat HQE Ville de Paris »

1er programme certifié « NF Habitat HQE Ville de Paris »

Énergie, économies, qualité de vie et respect de l’environnement sont autant de domaines dans lesquels cette réalisation exemplaire, présentée ce jeudi 18 avril dans le 12ème arrondissement,[…]

Décret Tertiaire : les acteurs de l’efficacité énergétique saluent la concertation

Décret Tertiaire : les acteurs de l’efficacité énergétique saluent la concertation

La numérisation au bon secours de Notre-Dame

La numérisation au bon secours de Notre-Dame

Notre-Dame : « Les travaux de rénovation sont la cause de trois quart des incendies des bâtiments historiques » Claude Delahaye (Verspieren)

Notre-Dame : « Les travaux de rénovation sont la cause de trois quart des incendies des bâtiments historiques » Claude Delahaye (Verspieren)

Plus d'articles