Prix d’architecture du Moniteur : une bonne cuvée 2002

Sujets relatifs :

Prix d’architecture du Moniteur : une bonne cuvée 2002

Équerre d’argent : médiathèque de Troyes (Aube). Posée dans un environnement chaotique, le grand volume de la médiathèque sans façade projette sur l’extérieur les reflets d’un plafond doré constitué de 30 000 pièces d’aluminium anodisé. Intégration au site, simplicité et qualité d’espaces intérieurs largement ouverts sur la ville… font que ce bâtiment « donne du luxe avec des moyens limités », selon l’un des membres du jury.

© (Doc. Philippe Ruault.)

En cette nouvelle année, le Groupe Moniteur a attribué le 13 janvier les prix d’architecture 2002 à trois équipes de conception :

- le prix de l’Équerre d’argent est revenu à la médiathèque de Troyes (Aube), œuvre de Pierre du Besset et Dominique Lyon. Maître d’ouvrage : communauté d’agglomération troyenne (CAT) ;

- le prix de la Première œuvre a récompensé le réaménagement de la presqu’île inondable du Pré-Leroy et la réhabilitation conjointe de trois pavillons à Niort (Deux-Sèvres). Maîtres d’œuvre : Dorothée Gueneaux, Raffaele Melis. Maître d’ouvrage : ville de Niort ;

– une mention spéciale au prix de l’Équerre d’argent a également été remise à l’équipe de BNR Studio Architectes – Thibaud Babled, Armand Nouvet et Marc Reynaud – pour leur ensemble de 36 logements « Montreuil Demi-lune », réalisé pour le compte de l’Ophlm de Montreuil (Seine-Saint-Denis), Société Modev.

Ces distinctions ont cette année été remises par Jean-Jacques Aillagon, ministre de la Culture et de la Communication, et Jacques Guy, président du Groupe Moniteur, dans les locaux de la future cinémathèque française (xiie arrondissement parisien), œuvre de l’architecte américain Franck Gehry. Tous deux ont souligné l’importance qu’ils attachaient au développement de l’architecture, tout en reconnaissant l’impact de cette manifestation d’envergure nationale qui est aujourd’hui la seule (1) à valoriser la production française dans un contexte pour le moins morose.

Les Équerres d’argent dessinent ainsi depuis vingt ans les contours de l’architecture française, révélant de jeunes talents ou reconnaissant les talents confirmés. Dix-neuf bâtiments et une passerelle ont été reconnus « réalisation architecturale de l’année en France » par un jury international : une manifestation qui s’inscrit dans une perspective internationale, tout en marquant le rôle de la maîtrise d’ouvrage française dans le renouveau de la production architecturale.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Un nouveau palmarès pour le réemploi

Un nouveau palmarès pour le réemploi

La deuxième édition des Trophées Bâtiments Circulaires, dont la finalité est de valoriser et massifier le réemploi, témoigne des différents champs explorés, y compris celui des ouvrages d'art.Le palmarès de la deuxième...

Le numéro 407 de septembre des Cahiers techniques du bâtiment est paru !

Le numéro 407 de septembre des Cahiers techniques du bâtiment est paru !

Nouvelle vie pour faux planchers

Nouvelle vie pour faux planchers

« Des gestes de rénovation non coordonnés »

« Des gestes de rénovation non coordonnés »

Plus d'articles