Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Priorité au chaînage complet des opérations

Sujets relatifs :

Priorité au chaînage complet des opérations

Première solution apparue en 2003 sur tablette PC, Resolving est maintenant déclinée sur iPad Windows et bientôt Android. Ses concurrentes sont apparus dès 2010, également créés par de jeunes entrepreneurs innovants issus du BTP.

© Resolving

Les applis qui offrent un chaînage et un suivi complets des fonctions ont le vent en poupe. Fonctionnant peu ou prou sur le même principe, elles sont rapidement et aisément adoptées par les professionnels.

Utiliser une tablette sur le chantier n'a jamais été aussi facile. La douzaine d'applications mobile recensées ici en témoigne.

Elles sont toutes très ergonomiques, simples à mettre en œuvre, sécurisées et surtout ultrarapides. Mais c'est surtout celles qui assurent le chaînage complet des fonctions - de la conception jusqu'à la maintenance du bâti, en passant même par la gestion 3D des plans avec la maquette numérique - qui semblent avoir la faveur des professionnels. Ceux-là deviennent rapidement des utilisateurs experts et leurs attentes augmentent d'autant.

Du reste, une fois la tablette adoptée, aucun d'entre eux n'envisage de revenir en arrière et de repasser au carnet de notes et au stylo. Enfin, après avoir hésité, les entreprises préfèrent laisser aux chefs de chantier le choix du produit qu'ils utilisent. Voilà pourquoi les éditeurs affichent souvent les mêmes références.

L'appli se télécharge classiquement (Apple Store, Windows Store, Google Play) selon le support : (mini)tablette ou smartphone, sous iOS, Windows 7, 8. 1, 10, ou Android. Le paiement s'effectue par l'achat d'une licence permanente (Airbat, MétalContacts, Script & Go) ou, plus généralement, sous forme de location au mois ou à l'année (ArchiPAD, AproPlan, BulldozAIR, WizzCAD). FinalCAD, Kaliti et Resolving préfèrent adapter leur prix chantier par chantier, selon sa surface, en mètres carrés), les fonctionnalités et les services demandés en sus. Seul ConjectMI n'affiche pas ses tarifs, facturés à l'usage entre de 0,70 € à 1,30 €/m² pour douze mois (il y a trois ans).

Praticité (et incertitudes) du cloud

Le processus est alors très simple, car, elles fonctionnent globalement toutes sur le même principe. Cela commence au bureau par la saisie des paramètres du projet (plans, contacts avec les entreprises, liste des lots, nomenclature des observations, devis, documents techniques, référentiel, armoire à plans) directement depuis la tablette ou via un ordinateur connecté au Web. La plupart du temps, ils sont stockés avec les données dans des clouds publics ou privés, plus rarement dans des serveurs d'entreprise, selon les choix[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

N°354

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°354

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2016 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Enquête- Sols sportifs

Enquête

Enquête- Sols sportifs

Les installations sportives indoor appellent la polyvalence afin de permettre l'exercice de plusieurs activités, sportives ou non. Les sols doivent ainsi pouvoir s'adapter à de nombreuses sollicitations.

03/05/2018 | Produit
Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête

Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête - Éclairage des musées

Enquête

Enquête - Éclairage des musées

Plus d'articles