abonné

Priorité à la ressource locale - coûts halles (4/5)

Priorité à la ressource locale - coûts halles (4/5)

Un principe de double encorbellement permet à l'empilement des bois d'atteindre le faîtageet à la charpente de fonctionner en voûtes.

© Haha

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Les Cahiers Techniques du bâtiment - édition Abonnés

La réalisation d'une halle couverte sur la place de la mairie participe au réaménagement du centre-bourg de Tendon (88), initié en 2012 par la construction d'un bâtiment périscolaire en hêtre local. Dans cette petite commune de 500 habitants, située sur le département des Vosges, l'ouvrage tient lieu d'espace de rassemblement pour les associations et les festivités annuelles, mais aussi de préau pour l'école. Confiée à l'Atelier d'Architecture Haha, sa conception s'inscrit dans une démarche de valorisation du savoir-faire des entreprises locales et du Douglas produit dans les forêts alentours. Le bois est utilisé en section unique (24 x 16 cm) pour la structure principale, et en longueur variable afin d'optimiser la ressource et la préfabrication en atelier. Étudié avec l'aide du Critt Bois, son assemblage se veut simple et facilement reproductible. Les pièces de bois sont empilées avec un double encorbellement et liaisonnées au moyen de tiges filetées et de crampons de type bulldog. La structure de la halle se compose d'une nef centrale et de deux travées que dessinent huit portiques autostables, espacés de 3,50 m. Les pieds de poteau sont encastrés au sol sur des ferrures métalliques. Le contreventement de la structure est quant à lui[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30) ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr.