Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Pose rapide de 19 poutres précontraintes très grandes portées

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Pose rapide de 19 poutres précontraintes très grandes portées

© GCC

Sur le site du futur CREPS (Centre de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportive) de la région des Pays de la Loire en cours de construction, l’association des savoir-faire de GCC Nantes et de l’industriel KP1 a permis la pose, en seulement 3 jours, de 19 poutres précontraintes de 14 tonnes et de 21 m de portée.

À l’été 2021, le CREPS (Centre de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportive) pour la région des Pays De La Loire quittera ses locaux du parc de Broussais à Nantes pour s’installer, sur 5 hectares, sur le site de la Babinière à la Chapelle-sur-Erdre (44).

Sur une surface de 11 700 m2, le nouveau CREPS disposera de quatre pôles stratégiques : Administratif, Sportif, Formation et Innovation.

En cours de construction par GCC Nantes, le bâtiment du pôle Sportif se composera d’un pas de tir à l’arc, d’une salle de tennis de table, une autre de musculation et deux salles multisports. Couvrant une surface au sol de plus de 5 700 m2 (chaque salle représente 1 500 m2), il a nécessité 4 700 m3 de béton pour la réalisation des fondations, voiles verticaux, planchers et dallages.

Une des particularités du chantier consiste en la réalisation du pas de tir à l’arc en surplomb de la salle de tennis de table. Pour concevoir la dalle qui accueillera cette discipline sportive, GCC Nantes a réalisé la pose de 19 poutres précontraintes de 14 tonnes et d’une portée de 21 mètres.

Difficulté : la pose des poutres nécessite l’emploi temporaire d’une grue automotrice de 230 T placée dans le rayon d’action de l’une des deux grues fixes du site, entravant son utilisation et impactant de fait la productivité du chantier.

Pour résoudre cette difficulté, GCC Nantes s’est associé à KP1, le leader français des systèmes constructifs préfabriqués en béton précontraint, pour à la fois assurer la production des 19 poutres de grandes dimensions et optimiser ensemble la logistique de leur livraison et leur pose.

Grâce à des convois exceptionnels, les poutres précontraintes ont été ainsi délivrées sur le site et posées sans étaiement sur le bâtiment dans un temps record de 3 jours, entre le 15 juillet et le 17 juillet 2020.

Pour permettre aux convois d’accéder au site sans difficulté et réduire au maximum les nuisances, une entrée sécurisée a été spécialement créée pour l’occasion.

Une planification optimale

KP1 a relevé le défi de livrer l’ensemble des poutres XXL sous trois jours en réponse au cahier des charges de l’entreprise. Un flux tendu qui a nécessité la mobilisation de deux de ses usines, l’une à Limay (78) et la seconde à Camarsac (33). Au total dix convois* exceptionnels de 2ème catégorie, transportant chacun deux poutres d’un poids total de 28 tonnes, sont partis de ces sites.

Lien essentiel entre le conducteur de travaux GCC et le service logistique KP1, le responsable de la planification et de l’ordonnancement KP1 s’est assuré du respect des délais avec, chaque jour, l’arrivée des camions à deux heures d’intervalle. Un timing nécessaire pour décharger et mettre en œuvre directement les poutres sur le chantier.

Une conception et une fabrication sur-mesure

« Choisir KP1 signifiait faire appel à un seul industriel à la fois pour ces poutres XXL mais également pour les prédalles dont certaines devaient être renforcées. Un réel avantage dans l’organisation du chantier car nous avions un unique interlocuteur pour l’ensemble du plancher. », souligne Chloé GUILLOU, conductrice de travaux de GCC Nantes.

Le bureau d’études KP1 et l’entreprise GCC ont collaboré de concert en amont afin de valider tous les plans d’exécution de la structure en béton préfabriquée. Au-delà du dimensionnement des poutres en « I » (L. 21 m x l. 45 cm x h. 95 cm), un soin particulier a été apporté à la conception des prédalles positionnées en R+3 à près de 10 m de haut. Mises en œuvre sans étaiement, elles devaient supporter des charges plus importantes. Elles ont été renforcées avec des ferraillages et des épaisseurs plus importantes, variant entre 6 et 12 cm selon les portées (2,15 à 5,90 m). Un savoir-faire technique, maîtrisé par peu d’industriels, qui permet de supprimer les appuis supplémentaires et les échafaudages. Un véritable gain de temps et une économie pour l’agence GCC Nantes. Un gage de sécurité également pour les ouvriers. Ils n’ont plus besoin de monter à plus de 10 m de hauteur.

Les poutres ont été fabriquées dans les usines KP1 possédant les outils de production adéquats pour ce type de structure hors-norme. Une fois les cadres de poutres mis en forme, assemblés et montés à l’aide d’une machine spécifique, ils étaient envoyés à l’atelier de fabrication. Une équipe réalisait la mise en place des aciers précontraints dans les cages d’armatures et les réservations si besoin avant de débuter le coulage du béton autoplaçant dans un moule de 90 m de long. Cette longueur de banc permettait ainsi de réaliser quatre poutres en simultané après l’opération d’étuvage. Prêtes en moyenne en 2 jours 1/2, les poutres ont été fabriquées seulement quelques jours avant la livraison.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Quelles aides pour la relance ?

Quelles aides pour la relance ?

Agnès Pannier- Runacher annonce la publication d’un guide rassemblant les dispositifs d’aide et d’accompagnement mobilisables par les entreprises industrielles pour la relanceLa crise économique liée à la Covid-19 touche...

11/09/2020 | ChantierCoronavirus
Centre aquatique et franchissement piéton Saint-Denis (93)

Centre aquatique et franchissement piéton Saint-Denis (93)

De la géothermie en chaud et froid pour le futur Village Olympique

De la géothermie en chaud et froid pour le futur Village Olympique

Géothermie : une nouvelle technologie testée à Vélizy

Géothermie : une nouvelle technologie testée à Vélizy