Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

POMPE A CHALEUR Souplesse et économies d’énergie grâce au double compresseur

Sujets relatifs :

POMPE A CHALEUR Souplesse et économies d’énergie grâce au double compresseur

Destinées au résidentiel, les pompes à chaleur haute température de la gamme s’installent en neuf ou en rénovation et ne nécessitent pas de changer les radiateurs existants.

© (Doc. Airwell.)

Adaptée au neuf et à la rénovation, la pompe à chaleur haute température d’Airwell utilise deux compresseurs en étage pour fournir de l’eau chaude sanitaire et chauffer les constructions.

Mise au point par Airwell, la gamme de pompes à chaleur (pac) air/eau bicompresseurs assure les besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire d’une maison individuelle. Le fonctionnement bi-étagé assure une température de sortie d’eau de 65 °C même lorsque la température extérieure descend à – 20 °C. Destinée au neuf et à la rénovation, la pac peut remplacer la chaudière et alimenter les radiateurs existants. La gamme se décline en cinq modèles mono ou triphasés, dont les puissances en chaud sont comprises entre 6,5 et 17,9 kW.

La technologie bicompresseurs améliore l’efficacité des pac. En effet, chaque compresseur travaille avec un taux de compression faible, de l’ordre de 3 bar au lieu de 12 en général, ce qui utilise de meilleures plages de rendements électriques et frigorifiques. Cette efficacité réduit également la consommation d’énergie. En fonction de la température extérieure, la pac utilise soit un seul, soit les deux compresseurs. La régulation intégrée autorise trois modes de fonctionnement :

– le petit compresseur fonctionne seul, ce qui assure une consommation minimale tout en répondant à la majorité des besoins. Lorsque la température extérieure est supérieure à 4 °C, la pac fournit de l’eau chaude à 55 °C au maximum.

– Le gros compresseur seul sert pour augmenter rapidement la température de l’eau, par exemple après une période d’inoccupation, en particulier lorsque la température extérieure est comprise entre 2 et 4 °C.

– Enfin, lorsque les deux compresseurs fonctionnent ensemble en double étage, la pac produit de l’eau chaude à 65 °C, même si la température extérieure descend au-dessous de 2 °C. Pour un régime d’air extérieur de 7 °C, les modèles de la gamme affichent des coefficients de performance (COP) compris entre 3,84 et 4,12 avec une puissance calorifique mono-compresseur comprise entre 6,5 kW et 8,9 kW. Chaque appareil de la gamme peut être fourni en option avec le ballon d’eau chaude adapté.

300 l pour le ballon d’eau chaude

En effet, la surface d’échange du serpentin correspond aux puissances de la pac, ce qui réduit le temps de chauffage de l’eau. En acier et avec une capacité de 300 l, le ballon se caractérise par une surface intérieure émaillée et une isolation en mousse de polyuréthanne. La protection anticorrosion est assurée par des anodes sacrificielles remplaçables. Le ballon intègre également un boîtier de commande électrique lié au régulateur de la pompe à chaleur. Ce dispositif prend ainsi en charge la sécurité, la demande de production d’ECS et la commande de la résistance électrique d’appoint, qui sert également pour le choc thermique dans le cadre du traitement antilégionellose. Le ballon autorise trois modes de fonctionnement : suivant le programme heures creuses du fournisseur d’énergie, suivant un programme horaire choisi par l’utilisateur ou même en fonctionnement 24 h/24.

L’installation de l’unité extérieure nécessite de prendre les précautions d’usage habituelles pour toutes pac sur air. Ainsi, l’orientation doit prendre en compte les vents dominants afin d’éviter qu’ils ne frappent de plein fouet le ventilateur et entraîner sa rotation en sens inverse. L’unité extérieure s’installe sur un support sans liaison rigide avec le bâtiment, et si possible sur des plots antivibratiles. Un écran sonore acoustique doit être placé le plus près possible de la source sonore pour éviter les nuisances vis-à-vis du voisinage.

PAC de AIRWELL Puissance calorifi que mono-compresseur/ régime d’eau 30/35 °C :6,5, 7,9 et 8,9 kW • Coeffi cient de performance : 3,84 ; 3,99 et 4,12• Fluide frigorigène : R407C • Pression acoustique à 5 m en champ libre : 42dB (A) • Poids : 195 kg, 201 kg et 208 kg • Dimensions (L x P x H) : 1 150 x 401 x 1 309 mm

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°287

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

PAC double service (2/2) - Fiable, performante et moins bruyante

Enquête

PAC double service (2/2) - Fiable, performante et moins bruyante

La PAC aérothermique poursuit son évolution sur plusieurs axes avec de nouveaux fluides plus écologiques, l'essor du rafraîchissement, l'apport du connecté… Si les PAC n'ont pas toujours[…]

08/07/2019 |
PAC double service (1/2) - Le chaud et le froid dans l'habitat

Enquête

PAC double service (1/2) - Le chaud et le froid dans l'habitat

Spas collectifs (1/2) - Des bulles de bien-être

Enquête

Spas collectifs (1/2) - Des bulles de bien-être

Spas collectifs (2/2) - Un bain de technicité

Enquête

Spas collectifs (2/2) - Un bain de technicité

Plus d'articles