Dossier

Planchers en verre pare-flammes

Sujets relatifs :

PHOTO - 880828.BR.jpg

Le vitrage est composé d’un verre extérieur, d’un verre structurel 15.15.6 trempé HST, d’une lame d’argon de 10 mm et d’un verre intérieur Contraflam 30 fourni par Glassolutions Saint-Gobain.

© Doc. Hefi SAS

Les trémies de cet immeuble tertiaire ont été aménagées avec des planchers en verre aux propriétés pare-flammes.

Dans le cadre de l’aménagement en bureaux des sous-sols de l’immeuble Cloud à Paris 2e, cinq trémies en rez-de-chaussée ont été recouvertes de planchers en verre pare-flamme. Mis en œuvre par Hefi, ces planchers ont fait l’objet d’une procédure d’Atex précisément en raison de leur caractère pare-flammes.

La structure support du plancher est réalisée avec une costière en acier galvanisé en périphérie et des profils tubulaires qui constituent les profilés de rives et les traverses. Les chevrons et les costières sont renforcés par une tôle pliée pour tenir la charge admissible de 500 kg/ m2 ; ils sont fixés par chevillage mécanique au nu extérieur des acrotères béton de la cour. Une pente minimale a été imposée pour l’évacuation de l’eau, aussi le verre supérieur est-il doté d’une sérigraphie antidérapante. Les profilés transversaux dans le sens de la pente sont filants du faîtage jusqu’en pied de verrière pour assurer la continuité du drainage. Ces traverses servent de support au système de joints drainants Forster en élastomère, pourvus d’un double niveau de drainage, contre lesquels sont serrés les vitrages par des serreurs extra-plats filants en inox.
Le remplissage verrier s’effectue par des vitrages isolants plans à découpe rectangulaire. Les propriétés pare-flammes requises ont demandé de prendre un certain nombre de précautions techniques. « Pour justifier l’ouvrage vis-à-vis du CSTB, nous n’avons pas trouvé d’avis technique. Aussi avons-nous dû engager une procédure d’avis de chantier. L’avis favorable a été délivré par Efectis France », souligne André Bréfi, directeur technique chez Hefi. Le plancher vitré isolant est composé de quatre couches de vitrage, qui sont décalées avec un vitrage inférieur pare-flammes. Des joints intumescents Forster sont collés sur leurs bords. La mise en œuvre d’un habillage en Promat entre la costière support de vitrage et les profilés tubulaires garantit une protection au feu des structures acier. Des stores à commande électrique de classe de réaction au feu M1 ont été installés en dessous du plancher, pour l’intimité des volumes situés au sous-sol.

N°347

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°347

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Dossier Spécial ATEx 2016

Dossier

Dossier Spécial ATEx 2016

Les Atex ont le vent en poupe. Les dossiers déposés sont de plus en plus nombreux et plus diversifiés. La reprise du secteur et l’accompagnement du CSTB en sont les principales raisons. Les projets les plus[…]

27/12/2016 | BoisActualité
Rénovation des bétons anciens

Dossier

Rénovation des bétons anciens

Quatre crèches à Paris Intra-Muros

Dossier

Quatre crèches à Paris Intra-Muros

Entre nord et sud : quatre collèges de province

Dossier

Entre nord et sud : quatre collèges de province

plus d’articles