Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

PHOTOVOLTAïQUE Des tuiles structurellement intégrées à la toiture

Sujets relatifs :

PHOTOVOLTAïQUE Des tuiles structurellement intégrées à la toiture

Associant des panneaux photovoltaïques à un panneau en composite, ces tuiles s’intègrent architecturalement à la couverture et améliorent la résistance mécanique de la toiture.

Alors que l’intégration à l’enveloppe constitue l’un des principaux enjeux des panneaux photovoltaïques, Solar Composite a trouvé une solution simple et efficace pour les toitures. Les tuiles photovoltaïques de la marque sont constituées d’un caisson en matériaux composite, en l’occurrence de la fibre de verre et de la résine polyester, structurellement intégré au bâtiment. Ce composite se caractérise par sa légèreté, sa résistance à la corrosion, sa fiabilité dans le temps et son isolation. Le caisson comporte des rigoles d’évacuation des eaux pluviales situées latéralement et dans sa partie supérieure. Afin d’éviter toute surchauffe du panneau, ce qui diminuerait le rendement, les caissons disposent de prises d’air qui assurent la ventilation par effet de cheminée et régulent ainsi leur température. L’ensemble caisson et panneau auto-rigide améliore la résistance mécanique de la toiture.

Tous les éléments participent à l’intégration en créant un ensemble homogène. Ainsi, le caisson de couleur gris anthracite est teinté dans la masse et traité anti-UV. Cette couleur s’harmonise avec celle des panneaux photovoltaïques, ce qui renforce l’esthétique globale de la toiture. Le cache-gouttières, de la même teinte, assure l’étanchéité entre les tuiles et la planéité de la couverture. Les tuiles photovoltaïques sont conçues pour être mises en œuvre aussi bien en habitat collectif, que sur des bâtiments professionnels tels qu’usines, bureaux, sièges sociaux d’entreprises, entrepôts, grandes surfaces, etc. ou sur des bâtiments agricoles, qui disposent souvent de grandes surfaces couvertes. ­Elles peuvent être installées aussi bien en neuf, qu’en ­rénovation.

3 000 kWh/an avec 30 tuiles

Hors tout, chaque tuile mesure 1 375 x 692 x 74 mm pour un poids total de 15 kg. Elles affichent une puissance unitaire de 75 Wc avec une variation de plus ou moins 5 Wc. En fonction de la localisation et de l’orientation, chaque panneau fournit environ 100 kWh d’électricité par an. Sous l’action du rayonnement solaire, les tuiles photovoltaïques produisent du courant continu, environ 1 000 W pour 10 m2, en moyenne. Ce courant est ensuite converti par un ou plusieurs onduleurs en courant alternatif identique à celui fourni par le réseau, soit 230 V – 50 Hz. Un compteur enregistre ensuite la quantité produite achetée et injectée dans le réseau par le fournisseur d’électricité.

L’électricité produite par une toiture Solar Composite, qui est structurellement et architecturalement intégrée au bâtiment, bénéficie d’un prix de rachat bonifié par EDF de 0,55 e le kWh dans le cadre d’un contrat d’une durée de 20 ans. Ce produit est éligible au crédit d’impôt. Toute personne physique qui investit dans son habitation principale (propriétaire, locataire ou occupante à titre gratuit) en bénéficie, y compris en cas de revente à EDF, de la totalité de la production d’électricité.

En France, les meilleurs rendements sont obtenus avec une orientation sud et une incli­naison de toiture comprise ­entre 30 et 45°. Sur une maison individuelle, 30 tuiles de la marque produisent 3 000 kWh/an, en moyenne. Ce système de tuiles photo­voltaïques facilite le calepinage de la couverture et simplifie la charpente. La pose des tuiles s’effectue sur une charpente en bois ou en métal par vissage sur les chevrons selon un pas de pose de 700 mm dans le sens transversal et de 1 300 mm dans le sens vertical. Les cache-­gouttières, à cheval sur deux panneaux, sont également vissés sur les chevrons. L’assemblage des tuiles ne nécessite pas de joint, ce qui accroit la fiabilité et la longévité du système. Le démontage s’effectue ensuite à l’unité

Tuiles photovoltaïques Solar Composite de Solar Composite

Matériau : composite de micro­fibres de verre et résine de polyester (M1 F1) • Couleurs : gris anthracite, teinté dans la masse, traité anti-UV • Dimensions hors tout : 7,4 X 69,2 X 137,5 cm • Puissance unitaire : 75 Wc /- 5 Wc • Électricité produite : 100 kWh/panneau/an • Poids total d’une tuile : 15 kg • Accessoires : cache-gouttières en composite, pièces habituelles de raccords de toiture.

Service lecteurs n° 501

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°283

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

Le salon BAU à ouvert à Munich ce matin, lundi 14 janvier, et durera jusqu’au samedi 19 janvier. Tous les deux ans, BAU offre un unique point de vue sur l’évolution des matériaux et des techniques de[…]

14/01/2019 | MateriauxActualité
Technal lance un Club pour les prescripteurs

Technal lance un Club pour les prescripteurs

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Enquête

Membranes d'étanchéité (1/2) - En voie de traditionnalisation

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Plus d'articles