Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Patrimoine Le couvent de la Tourette : restaurer sans dénaturer

Sujets relatifs :

Patrimoine Le couvent de la Tourette : restaurer sans dénaturer

Après Firminy, c’est au tour du couvent de la Tourette (achevé en 1959), de subir prochainement une profonde restauration. Situé à 25 km au nord-ouest de Lyon sur la commune d’Eveux, cet autre édifice emblématique de l’œuvre de Le Corbusier, en béton armé, est posé sur pilotis et vitré sur trois niveaux. À l’image de la plupart des constructions de Le Corbusier, la mauvaise qualité du béton mis en œuvre a occasionné des désordres sur les parements, et le ferraillage à fleur de surface (dû aux faibles épaisseurs des voiles) a provoqué l’oxydation des fers et leur gonflement, d’où des fissurations et des éclatements du béton. Les étanchéités des terrasses sont vétustes, les vitrages, trop fins, sont enchâssés directement dans la feuillure béton, et l’ensemble de l’installation électrique est hors normes. La restauration de l’ensemble, étalée sur trois tranches d’une année (fin des travaux prévue pour 2009), présente un caractère délicat. Tout le bâtiment est en effet classé monument historique depuis 1979 (y compris les luminaires, les chemins de câbles…), et s’il reste un couvent dominicain en plein exercice, le lieu a aujourd’hui une vocation de centre culturel de rencontre et d’accueil du public. Il est donc soumis à la réglementation des ERP. La problématique est de réaliser la mise aux normes (sécurité, incendie, électricité) sans dénaturer l’esprit de l’œuvre, et de faciliter l’utilisation des lieux tout en respectant l’atmosphère et l’unité du bâtiment imaginées par Le Corbusier. L’opération est financée par l’État (40 %), le conseil général Rhône-Alpes (33 %), le conseil régional (21 %) et le propriétaire du domaine (6 %). Coût total, environ 2 920 000 e. L’industriel Velux, spécialiste des fenêtres de toit, est également mécène de cette rénovation, par l’intermédiaire de ses Fondations Velux et à hauteur de 200 000 E.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°266

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

« Une nouvelle norme pour l’openBIM »

Interview

« Une nouvelle norme pour l’openBIM »

Marie-Claire Coin, directrice Convergence Vinci et experte normalisation BIM process, présente la nouvelle norme 19650 relative au management de l'information. CTB : Sur quoi porte la nouvelle norme 19650 ? Marie-Claire Coin[…]

15/11/2019 | Actualité
«Plus de matière grise, moins de matière première»

«Plus de matière grise, moins de matière première»

NGE annonce un plan de recrutement de 10 000 nouveaux collaborateurs

NGE annonce un plan de recrutement de 10 000 nouveaux collaborateurs

Partenariat entre le Cerema et l’AQC pour la rénovation énergétique des bâtiments

Partenariat entre le Cerema et l’AQC pour la rénovation énergétique des bâtiments

Plus d'articles