Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

PAREMENT Briquettes en pose artisanale pour 8 000 m2 de façades

Sujets relatifs :

PAREMENT Briquettes en pose artisanale pour 8 000 m2 de façades

Pour habiller les façades de trois bâtiments d’habitation à vocation sociale (Paris 13e), l’agence d’architectes Atelier Brenac Gonzalès a choisi de renouer avec le caractère intemporel de la brique traditionnelle. Les briques « moulées main » de chez Wienerberger sont façonnées par des machines qui leur donnent l’aspect brut et irrégulier des briques anciennes. La Société française de bâtiment, en charge des 8 000 m2 de façades, a ainsi collé 512 000 plaquettes en 6 mois (soit 64 m2 par jour) à raison de 13 personnes/jour exécutant un mode de pose minutieux et délicat. Le support étant encollé, les briques sont positionnées individuellement puis ajustées et réglées à la corde. L’opération nécessitant un temps ouvert (pour coller les plaquettes) et un délai d’ajustabilité longs (pour réajuster leur positionnement), l’entreprise a utilisé le mortier colle Keraflex S1 de chez Mapei. Monocomposant donc prêt à gâcher, il est résistant au glissement, déformable au minimum à 3 mm, et bénéficie d’un temps ouvert de 30 min et d’un délai d’ajustabilité de 45 min. Après séchage et enlèvement de la corde, les plaquettes ont été jointées individuellement au fer (un jointement à l’éponge, moins long, était proscrit car il aurait rempli les aspérités naturelles des briques, leur faisant perdre leur aspect brut et irrégulier). Coût des travaux de façade, 650 000 € HT fourni posé. Pour contrebalancer l’aspect massif et monobloc du parement en brique, la conception des fenêtres, de taille et de formes différentes dans une disposition aléatoire, apporte une touche de légèreté et de modernité.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°255

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

La maîtrise d’œuvre s’engage pour le climat

La maîtrise d’œuvre s’engage pour le climat

Les métiers de la conception se fédèrent autour de la question climatique. Architectes et ingénieurs français peuvent ajouter leur organisation à la liste des signataires. Depuis quelques semaines, des[…]

18/11/2019 |
« Une nouvelle norme pour l’openBIM »

Interview

« Une nouvelle norme pour l’openBIM »

«Plus de matière grise, moins de matière première»

«Plus de matière grise, moins de matière première»

NGE annonce un plan de recrutement de 10 000 nouveaux collaborateurs

NGE annonce un plan de recrutement de 10 000 nouveaux collaborateurs

Plus d'articles