Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Panasonic Chauffage mise gros sur la réfrigération

Stéphanie Obadia

Mis à jour le 19/07/2019 à 13h00

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Panasonic Chauffage mise gros sur la réfrigération

Vitrines réfrigérées au CO2 dans un Carrefour City

© Panasonic

Tripler ses ventes de PAC et s’imposer sur le marché de la réfrigération en France, tels sont les objectifs affichés de Panasonic qui dévoile par ailleurs une belle augmentation de son chiffre d’affaires depuis 2018.

 

Panasonic, acteur dans les domaines du chauffage, de la climatisation et de la réfrigération, mise gros sur la réfrigération. Son objectif est de passer de 5% à 30% de son chiffre d’affaires réfrigération d’ici trois à quatre ans. « La gamme complète existe déjà au Japon de 1kW à 41kW, explique José Alves, en charge du développement Panasonic en France et au Benelux. En France nos avons pour l’heure trois modèles de références qui nous permettent de répondre à tous types de projets en froid positif et négatif. Que ce soit sur le secteur des petites et moyennes surfaces que des projets significatifs pour des grandes chaines de distribution. Nous comptons cependant développer la gamme en France et lancer un nouveau modèle tous les 6 mois dont un quatrième dès Interclima. Certes le marché s’élargit mais la concurrence est rude. Pour y arriver, Panasonic met en avant sa technologie au CO2. « Nous sommes un des rares industriels à le proposer ».

Par ailleurs, Panasonic souhaite devenir un acteur incontournable sur le marché des chillers. « Nous avons conclu un partenariat industriel avec Systemair en février afin de mettre au point une nouvelle gamme de Chillers ECOi-W en R410a qui sera commercialisée en septembre. »

Quant aux PAC, José Alves annonce vouloir tripler les ventes à horizon 2020. Les parts de marché sont effectivement en hausse pour les PAC Air–Eau et les PAC Air-Air (+ 43% par rapport à la progression du marché sur les 5 premiers mois de l’année). Tout va donc bien pour Panasonic qui annonce une augmentation de 23% de son chiffre d’affaires sur 2018 et de 86% sur les 6 premiers mois de 2019.

 

R32, biogaz…

Panasonic a basculé cette année l’intégralité de ses gammes sur le fluide R32 sur le résidentiel en PAC Air-Air. Des développements sont en cours sur le R32 en PAC Air-Eau. Pour le petit tertiaire, la gamme de PAC au R32 (PACi) destinée au petit tertiaire (hôtels, restaurants, petits locaux commerciaux etc.) est large avec des puissances allant de 2,5 à 25 kW. Cependant, « nous continuons à proposer des cassettes réfrigérantes basiques afin d’éviter les risques de mauvaises installations ».

Parmi les autres développements, Panasonic n’écarte pas la piste des biogaz : « cette solution deviendra pertinente par rapport à des DRV électriques ou des chillers. Un marché de niche aujourd’hui mais qui pourrait bientôt ne plus l’être ». Il est également question d’hybride comme du DRV électrique et gaz tous deux connectés sur une même ligne frigorifique. En fonction des priorités (financières, horaires…), le gaz ou l’électrique sont priorisés. Une première installation est en cours de chantier dans une pharmacie en région parisienne selon ce principe. L’installation se fera courant septembre/octobre pour une mise en service en novembre.

Quant à l’hydrogène, José Alves ne voit pas de réels développements avant 2060. « Les investissements sont colossaux, les JO de Tokyo sont une exception ».

Enfin, question connectivité, Panasonic y travaille également. Outre les solutions cloud dans le résidentiel et le tertiaire, la maintenance prédictive n’est pas en reste. « De gros enjeux », précise-t-il. Tout comme l’interopérabilité via l’interfaçage avec systèmes tiers ou encore la RE2020.

De gros objectifs donc pour Panasonic qui s’accompagnent de recrutement en France. Les effectifs sont passés de 40 à 65 collaborateurs en 2018 et une dizaine de recrutements est encore en cours pour des postes d’ingénieur des ventes, de prescription tertiaire ou encore de support.

DRV pour l'hôtel Best Western de Senlis.

 

En savoir plus

Panasonic, acteur majeur centenaire dans le développement de technologies et de solutions électroniques grand public, pour l’habitation, l’automobile, ainsi que des solutions pour les entreprises et l’industrie, possède 591 filiales et 88 points de vente associés dans le monde. Son chiffre d’affaires est de 61,4 milliards d'euros à fin mars 2018.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

L'Anru poursuit ses projets de renouvellement urbain

L'Anru poursuit ses projets de renouvellement urbain

Au mois de juillet ont été validés les projets de 20 quartiers mobilisant près de 820 millions d’euros de concours financiers de l’Anru. Le comité d’engagement national de l’Agence[…]

01/08/2019 |
Délégation du permis de construire : les organismes tierce partie entrent dans la boucle

Délégation du permis de construire : les organismes tierce partie entrent dans la boucle

Végétalisation et lutte contre les surchauffes

Végétalisation et lutte contre les surchauffes

Réparer la ville

Evénement

Réparer la ville

Plus d'articles