Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Notre-Dame de Paris : un concept d’éclairage tout Led

Sujets relatifs :

Notre-Dame de Paris : un concept d’éclairage tout Led

Dans le cadre des travaux de rénovation engagés pour le jubilé de ses 850 ans, la cathédrale a bénéficié d’une rénovation complète de l’éclairage intérieur, réalisé avec des luminaires Led.

L' éclairage intérieur de Notre-Dame comportait plusieurs strates de luminaires accumulées au cours des quarante dernières années. De nombreux appareils, difficiles d’accès, pour la plupart équipés de lampes incandescentes énergivores, nécessitaient des opérations de maintenance fréquentes (durée de vie des lampes incandescentes classiques : 1 000 h, celle des halogènes, 2 000 h) et compliquées car, pour changer les lampes positionnées à grande hauteur, la réglementation exige de faire appel à des nacelles. Le relamping devenait donc un véritable casse-tête, de surcroît très onéreux.

En 2007, la maîtrise d’ouvrage - l’Association Maurice de Sully et le recteur monseigneur Patrick Jacquin - envisage la restauration de l’éclairage intérieur. Le cahier des charges met l’accent, entre autres, sur la mise en sécurité de l’installation, la mise en œuvre de matériels compacts pour une bonne intégration dans l’architecture, sans oublier un éclairage peu énergivore et flexible (hors office liturgique, lors des offices, retransmissions télévisées, grands événements, concerts spirituels...) qui puisse offrir la possibilité d’extensions ultérieures.
Les autorités de la cathédrale souhaitent avant tout préserver la solennité de l’édifice et demandent à Armand Zadikian, concepteur lumière, d’élaborer un « préprojet ». Ce dernier connaît bien Notre-Dame : directeur de la photographie et chef opérateur pendant plus de quinze ans pour l’émission « Le jour du Seigneur », il l’a éclairée en 2002 et en janvier 2007, pour les obsèques de l’Abbé Pierre. Il préconise une refonte complète de l’installation électrique. Pour l’éclairage, les principaux objectifs portent sur la mise en valeur de l’architecture, ses perspectives et l’amélioration du confort visuel associées à un pilotage adapté aux divers besoins de la cathédrale. Le choix de la Led permet de réduire les consommations et les opérations de maintenance. Des essais furent effectués pendant deux mois avec des projecteurs à Led, compacts et légers, pouvant facilement être positionnés dans des endroits accessibles pour leur entretien.
En 2010, la maîtrise d’ouvrage décide d’ajouter ce chantier aux travaux de rénovation prévus pour le jubilé des 850 ans de Notre-Dame de Paris de 2013. Benoît Ferré (Compagnie européenne d’architecture, Eurogip), architecte du clergé affectataire, lance l’opération avec la participation de la Drac Ile-de-France en charge de l’édifice, de Benjamin Mouton, architecte en chef des Monuments historiques, et des équipes techniques de la cathédrale.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°329

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Une salle de spectacle à l'étage noble

Une salle de spectacle à l'étage noble

La construction d'une salle de spectacle au premier étage d'un centre culturel parisien a demandé une consolidation de structure via un dispositif de renforcement et de soutien en voiles béton. À la Goutte[…]

10/04/2019 | Chantier
Des bureaux recomposés sur l'existant

Des bureaux recomposés sur l'existant

IGH (2/6) - L'heure des restructurations

Dossier

IGH (2/6) - L'heure des restructurations

L'immeuble qui Pulse le BIM

L'immeuble qui Pulse le BIM

Plus d'articles