Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Municipales 2020 : 69 % des élécteurs tiendront compte des projets de végétalisation

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Municipales 2020 : 69 % des élécteurs tiendront compte des projets de végétalisation

Projet de transformation des voies sur berges parisiennes en jardins familiaux avec potagers urbains.

Selon le sondage Opinion Way/ÉcoVégétal, les Français ont compris que la lutte contre les inondations et les canicules passe par la végétalisation de leur ville. Fort de ce constat, 57 % des personnes interrogées pensent que les mesures prises par les communes pour faire face aux canicules et aux fortes pluies sont insuffisantes. Si tout le monde est d’accord sur l’objectif , la perception des enjeux diverge selon l’âge, le sexe et les lieux de vie, entre monde rural, ville moyenne, homme , femme et catégories socio-professionnelles  Une chose est sure, la végétalisation représente un argument électoral majeur pour les jeunes dans leur ensemble ( 18/24 ans 25/34 ans).

Pour accompagner cette tendance, Pierre Georgel, le PDG d’ÉcoVégétal, propose aux élus de réfléchir au cycle de l’eau et de penser «évapo-transpiration », un phénomène naturel très puissant qui pourrait rafraîchir les villes de façon très efficace sans avoir a raser des structures bâties déjà existantes pour y planter des arbres… Il souhaite la mise en place de nouveaux réflexes d’urbanisation en suggérant de nouveaux indicateurs de performances axés sur des coefficient de ruissellement et d’évapo-transpiration et de réfléchir en termes de surfaces végétales développées.  Selon Pierre Georgel, "pour un mètre carré pris au sol, il faut restituer au moins X mètre(s) carré(s) en surface végétale développée sous la forme de toitures et balcons végétalisés, de parkings engazonnés, etc….). Définir ce  X doit devenir la responsabilité majeure du nouvel élu".

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Des objectifs ambitieux pour James Hardie France SAS

Des objectifs ambitieux pour James Hardie France SAS

Deux ans après la fusion de James Hardie et de Fermacell, les deux marques seront, dans le courant du prochain trimestre, réunies autour d’un seul nom : James Hardie France SAS.  « Nous souhaitons devenir[…]

20/02/2020 | Innovation
Le Finistère, un département intelligent et connecté

Le Finistère, un département intelligent et connecté

"Comment les nouvelles technologies dessinent l'avenir du bâtiment" (Sage)

Tribune

"Comment les nouvelles technologies dessinent l'avenir du bâtiment" (Sage)

Construction bois : guide des bonnes pratiques

Construction bois : guide des bonnes pratiques

Plus d'articles