Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Monte-escaliers : équiper en faisant oublier le handicap

Sujets relatifs :

Monte-escaliers : équiper en faisant oublier le handicap

Le bras reposant sur l’accoudoir,les éléments de sécurité et de commandes sont à portée de mains, voire de doigts.

Redessiné avec une recherche d’autonomie et de sécurité maximales, ce monte-escaliers ergonomique offre une grande facilité d’utilisation, quelles que soient les difficultés physiques de son utilisateur.

Le siège monte-escaliers ­Solus proposé par ­Stannah France est principalement conçu pour faciliter l’accès d’un étage aux personnes à mobilité réduite. Il améliore la vie de l’utilisateur et rassure son entourage grâce à ses commandes intuitives pour monter et descendre, à la privatisation de l’appareil par une clé de contact, au pivotement du siège par deux manettes latérales, à la ceinture de sécurité s’attachant et se détachant d’une seule main ou au pliage et dépliage du siège en un seul geste pour libérer l’espace dans l’escalier.

L’appareil peut être installé sur une pente d’escaliers comprise entre 24 et 52°. Distant de 95 mm de la plinthe, le rail en aluminium extrudé anodisé teinte bronze ou aluminium, de 105 x 112 mm de section, est fixé sur les marches. Le fauteuil circule le long de ce rail unique de 1,40 à 8 m de longueur, en ligne droite sans virage ni changement de pente. Il se déplace à la vitesse de 11 cm/s grâce à un système de pignon et crémaillère.

Pouvant transporter une charge maximale de 135 kg, il est commandé à l’aide d’un joystick ­intégré au bras du fauteuil ou par des commandes fixes situées sur les paliers. D’une puissance de 2 500 W et alimenté en 240 V monophasé, le moteur assure un démarrage et un arrêt progressifs et en douceur.

Le siège ergonomique aux ­lignes sobres et tendues, dispose de deux repose-bras et d’un repose-pieds en aluminium, tous deux relevables en même temps, d’un seul geste. Ce siège pivote en soulevant l’une des manettes ­latérales qui libère le mouvement de rotation vers le palier haut.

Un mariage réussi entre technologie et design

Son armature en acier est recouverte d’une garniture résistante au feu. L’esthétisme épuré du siège se décline en deux matières – cuir et tissu – et 5 coloris pour s’intégrer dans la décoration de l’habitat. La mise en sécurité de l’utilisateur a été particulièrement soignée. Un limiteur de vitesse enclenche automatiquement la prise de griffe parachute si la vitesse du fauteuil atteint 0,3 m/s. De part et d’autre du ­repose-pieds et du chariot moteur, des surfaces sensibles stoppent le mouvement de l’appareil dès qu’il rencontre un obstacle. Sous l’assise, d’autres empêchent le mouvement de l’appareil tant que l’utilisateur n’est pas assis. De plus, le mouvement est ­interrompu lorsque le siège est pivoté. Le mouvement est déclenché par l’utilisateur, par de légères pressions sur le joystick, et s’arrête dès que la pression n’est plus maintenue.

La clé de ­contact, disposée au bout du repose-bras, évite tout usage intempestif de cet ­équipement.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°261

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Parrot lance un drone thermique professionnel ultra compact

Parrot lance un drone thermique professionnel ultra compact

Le groupe français Parrot dévoile une solution tout-en-un de thermographie par drone, Anafi Thermal. Dédiée aux professionnels, elle comprend le drone, deux caméras embarquées et le software. Outre ses[…]

16/04/2019 | Produit
Planchers techniques (1/2) - Un invariant pour des usages en mutation

Enquête

Planchers techniques (1/2) - Un invariant pour des usages en mutation

Planchers techniques (2/2) - Dissimuler et supporter

Enquête

Planchers techniques (2/2) - Dissimuler et supporter

Chauffe-eau solaire (1/2) - Des atouts malgré un marché en baisse

Enquête

Chauffe-eau solaire (1/2) - Des atouts malgré un marché en baisse

Plus d'articles