Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Montage en kit d’une cabine de douche tout équipée

Sujets relatifs :

Montage en kit d’une cabine de douche tout équipée

À la fois douche et hammam, ces quatre modèles de cabines ont pour ossature des panneaux hydrofuges prêts à carreler. L’ensemble est livré prêt à poser mais aussi à équiper puisque tous les composants, parois, robinetterie, conduites… sont présents dans le kit.

À partir de son produit phare, le panneau de construction prêt à carreler, le ­fabricant Wedi a décliné une gamme de cabines combinant les fonctions de douche et hammam. Destiné exclusivement aux particuliers, le concept de la gamme ­Sanoasa Home réunit trois points forts. L’ensemble, fourni en kit, est prêt à monter immédiatement puisqu’il réunit tous les composants de l’enveloppe : parois, toit, porte, sol, ainsi que les équipements de la douche et du hammam, conduits, évacuation, accessoires… Ensuite, la pose est extrêmement rapide ­(3 heures à 2 personnes) car la structure est un assemblage des panneaux Wedi. En polystyrène extrudé et recouverts d’une fibre de verre et de mortier, ils sont de fait rigides, légers et faciles à couper. Enfin, comme ces panneaux imperméables à l’eau sont prêts à carreler, ils permettent à l’utilisateur d’adapter la cabine à son goût et de la personnaliser entièrement. Au choix crépi ou carrelage à l’extérieur, et carrelage à l’intérieur. De plus, ­Sanoasa Home décline quatre styles différents de cabines. Un modèle aux lignes sobres et carrées, une variante au toit recourbé rappelant les pagodes japonaises, ou une version plus en angles donc plus compacte, pour les pièces aux dimensions restreintes. Tout en longueur, le dernier modèle intègre deux parois vitrées en vis-à-vis offrant une lumière traversante. Il est ainsi facile de l’agencer comme séparatif de pièces au sein d’un grand espace.

Le sol est un receveur de douche de plain-pied avec système d’écoulement intégré, et les parois sont des panneaux Wedi, traités pour résister à la vapeur. Le toit est imprégné d’une résine époxy pare-­vapeur – une finition disponible en six ­coloris RAL – qui permet d’éviter la pose de carrelage en plafond.

La structure intègre un local technique

Les vitrages sont en verre securit 8 mm, et munis de profilés en aluminium anodisé. Le panneau de douche, toujours en polystyrène extrudé, s’accompagne d’une douchette, d’une douche de tête en cascade et de quatre buses de massage. Elles sont complétées par 2 robinets d’arrêts encastrés dans la paroi (le tout de la gamme Axor de Hansgrohe) et par des tuyauteries flexibles en tresse métallique pour le raccordement.

Parallèlement, la fonction ­hammam est assurée par un générateur de vapeur, avec diffuseur de vapeur, conduites et boîtier de pilotage. Muni de cartouches démontables anticalcaire, il se loge dans un espace technique large de 22 cm, accessible par une porte latérale intégrée à la paroi. Bancs en bois ou à carreler, spots halogènes basse tension étanches à la vapeur, et deux haut-parleurs, disponibles en plusieurs coloris complètent l’équipement.

Tous les branchements électriques et d’alimentation en eau sont prémontés dans le système et se relient sur chantier aux conduites d’alimentation. Seules exigences techniques requises : une pression minimum de 3 bar, une alimentation 220 V pour l’éclairage et la musique, 380 V pour le générateur de vapeur (avec possibilité de 220 V sur demande).

Le montage du produit débute par la pose du receveur, muni de gorges dans lesquelles viennent ensuite s’intégrer les parois verticales. La jonction de ces dernières avec le toit est réalisée avec une colle époxy fournie dans le kit. Les joints extérieurs et intérieurs sont traités respectivement avec une bande d’armature et d’étanchéité également livrées. Les cloisons vitrées se posent, elles, après avoir carrelé l’ensemble. Trois options se rajoutent à l’ensemble : un diffuseur d’arôme pour le hammam, 2 buses supplémentaires et un éclairage par fibres optiques ou Leds.

Service lecteurs 501

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°265

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Enquête- Sols sportifs

Enquête

Enquête- Sols sportifs

Les installations sportives indoor appellent la polyvalence afin de permettre l'exercice de plusieurs activités, sportives ou non. Les sols doivent ainsi pouvoir s'adapter à de nombreuses sollicitations.

03/05/2018 | Produit
Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête

Répondre aux besoins des salles multisports

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête

Enquête - Ouvrants de toit

Enquête - Éclairage des musées

Enquête

Enquête - Éclairage des musées

Plus d'articles