Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Mise à jour du guide Covid-19 de l’OPPBTP

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Mise à jour du guide Covid-19 de l’OPPBTP

Suite à la publication du nouveau protocole national pour assurer la santé des salariés face à l’épidémie de Covid-19 en date du 29 octobre, l’OPPBTP publie une nouvelle version de son guide.

Alors que le gouvernement a annoncé le 28 octobre dernier de nouvelles mesures sanitaires et la mise en place d’un deuxième confinement général de la population, le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics figure parmi les secteurs essentiels pour l’économie dont les activités doivent être maintenues. Ce maintien d’activité est rendu possible par l’application des recommandations du Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction-Covid-19 de l’OPPBTP, qui ont fait la preuve de leur efficacité depuis le début de la pandémie. Les principales modifications portent sur les adaptations au port du masque de protection respiratoire, la contribution au dépistage chez les salariés, la réinstauration du télétravail comme règle générale pour toutes les activités qui le permettent, les règles supplémentaires de distanciation physique ainsi que la nouvelle application TousAntiCovid. L’OPPBTP rappelle également qu’une vigilance particulière doit être portée sur les lieux de pauses et les réfectoires et qu’une aération des locaux très régulière est primordiale.

De nouvelles précisions

- Les adaptations au principe général du port d’un masque au sein des entreprises dans les lieux collectifs clos pourront être organisées par les entreprises pour répondre aux spécificités de certaines activités ou secteurs professionnels, après avoir mené une analyse des risques de transmission du SARS-CoV-2 et des dispositifs de prévention à mettre en œuvre. Elles font l’objet d’échanges avec les personnels ou leurs représentants, afin de répondre à la nécessité d’informer et de s’informer pour suivre régulièrement l’application, les difficultés et les adaptations au sein de l’entreprise et des collectifs de travail.

- Les entreprises peuvent collaborer avec les autorités sanitaires dans le cadre du « contact tracing » ou pour l’organisation d’une campagne de dépistage en cas de détection d’un cluster. En complément, les employeurs peuvent, dans le respect des conditions réglementaires, proposer à leurs salariés volontaires des actions de dépistage. A cette fin, la liste des tests rapides autorisés conditions d’utilisation ont été rendus disponibles par les autorités de santé. Ces actions de dépistage doivent être intégralement financées par l’employeur et réalisées dans des conditions garantissant la bonne exécution de ces tests et la stricte préservation du secret médical. En particulier, aucun résultat ne peut être communiqué à l’employeur ou à ses préposés. Par ailleurs, s’agissant des tests sérologiques, les indications définies par les autorités sanitaires à ce stade ne permettent pas d’envisager des campagnes de tests sérologiques par les entreprises.

- Le télétravail doit à nouveau être la règle pour toutes les activités qui le permettent. Les employeurs fixent les règles applicables dans le cadre du dialogue social de proximité, en veillant au maintien des liens au sein du collectif de travail et à la prévention des risques liés à l’isolement des salariés en télétravail.

- Le maintien de l’activité des chantiers doit se faire avec un niveau d’encadrement au moins égal à celui nécessaire hors pandémie afin d’assurer en particulier un haut niveau de sécurité des personnels. Chaque fois que nécessaire, l’ensemble des acteurs des opérations de construction doivent pouvoir se rendre sur chantier, dans le respect des gestes barrières et munis d’une autorisation de déplacement fournie par leur employeur. Pour l'exécution des tâches qui ne peuvent être réalisées en télétravail, l'organisation du travail doit permettre de réduire les déplacements domicile-travail et d’aménager le temps de présence en entreprise de manière à réduire les interactions sociales et limiter l’affluence aux heures de pointe.

- L’employeur doit informer ses salariés de l’existence de la nouvelle application « TousAntiCovid » et de l’intérêt de son activation pendant les horaires de travail.

- Les moments de convivialité réunissant les salariés en présentiel dans le cadre professionnel doivent être suspendus.

- Les espaces de restauration et de pause doivent être aménagés afin de respecter la distance de 1 m tout autour de chaque personne : places en quinconce, écrans de séparation et 6 personnes maximum par table.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Gérer le débit d'air neuf intelligemment

Gérer le débit d'air neuf intelligemment

F2A, fabricant français de produits de ventilation et traitement de l’air vient de lancer e.VAV, un nouveau registre autonome et connecté à débit d’air variable qui gère le débit d’air neuf et contrôle la qualité de l’air...

04/12/2020 | Innovation
L’IA au service des bâtiments Smart & Green

L’IA au service des bâtiments Smart & Green

S'informer sur le bois

S'informer sur le bois

Des cloisons avec isolant biosourcé certifiées résistantes au feu

Des cloisons avec isolant biosourcé certifiées résistantes au feu