Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Mieux gérer les flux pour moins de CO2

Stéphanie Obadia
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Mieux gérer les flux pour moins de CO2

© Adobe Stock

Réguler les flux et améliorer le bilan carbone des chantiers, telle est la fonction de Réguly développée par Mobility by Colas et en test sur 25 chantiers de Lyon (69).

La solution Réguly permet de coordonner et d’optimiser les flux logistiques autour des chantiers à l’échelle du quartier, à travers la mise en place d’un poste de commande centrale (PCC). Développée spécialement pour la SPL Lyon Part-Dieu, elle repose sur un service métier intégré, basé sur une plateforme numérique centralisée de planification, de régulation et d’observation des flux logistiques du territoire. Ainsi que sur une équipe composée de gestionnaires centraux et d’hommes-trafic sur sites. Enfin, l’infrastructure est également adaptée grâce à la mise en œuvre d’itinéraires de jalonnement dynamique et de zones de régulation. Pour mesurer la pertinence du dispositif, des indicateurs de suivi (économies en émissions de gaz à effet de serre, en consommation de carburant, en durée de stationnement sur les aires) ont été mis en place. Résultat ? Les émissions de gaz à effet de serre sur le secteur concerné chutent proportionnellement à l’augmentation du temps de stationnement des camions sur les aires de régulation.

Testé et approuvé

En test sur 25 chantiers du quartier Lyon Part-Dieu depuis un an, - où une cinquantaine de projets d’envergure sont programmés jusqu’en 2024 - les résultats de cette solution sont plutôt positifs et répondent aux ambitions de la métropole de réduire de 15 % les émissions de CO2 du transport de marchandises en 2020. En effet, Reguly a permis de mobiliser des camions sur les aires de régulation installées en périphérie de la métropole pour désengorger le centre-ville et réduire leur impact carbone. Cela représente chaque mois plus de 200 heures de circulation de camions évitées en centre-ville et 3,3 tonnes de CO2 économisées, grâce au stationnement sur les aires de régulation des camions enregistrés dans l’outil. L’objectif à horizon 2024 est d’économiser plus de 160 tonnes de CO2 grâce au stationnement sur les aires de régulation. Au final, 326 maîtres d’ouvrage et entreprises de travaux utilisent l’outil pour se coordonner, 22 707 camions ont intégré le dispositif pour stationner sur les aires de régulation plutôt que de circuler en ville, soit 80% des camions mobilisés pour les 25 chantiers en cours. Il a cependant fallu s’équiper. De nombreux équipements quadrillent le quartier : 8 totems, 8 barrières, 8 caméras de lecture de plaques, 14 caméras de surveillance sur les aires de régulation et 90 panneaux de signalisation dans le quartier. Cette solution sera probablement déployée dans d’autres quartiers de villes en cours d’aménagement.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

L’IA au service des bâtiments Smart & Green

L’IA au service des bâtiments Smart & Green

La Smart Buildings Alliance publie son livre Blanc sur l’intelligence artificielle au service des bâtiments Smart & Green. L’occasion d’en savoir un peu plus… et, cas d’usages à l’appui, comprendre les bénéfices de...

S'informer sur le bois

S'informer sur le bois

Des cloisons avec isolant biosourcé certifiées résistantes au feu

Des cloisons avec isolant biosourcé certifiées résistantes au feu

Des plans dans le désert

Des plans dans le désert