Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

MENUISERIE Profilés ultra-minces pour rénovation de prestige

Sujets relatifs :

MENUISERIE Profilés ultra-minces pour rénovation de prestige

Le volume du showroom se développe sous trois sheds habillés en sous-face par des panneaux acoustiques. L'accès du rez-de-chaussée s'ouvre sur un portrait de Sonia Rykiel qui dissimule l'espace de réception

Des profilés aluminium de faible épaisseur ont été employés pour la ­rénovation des ­locaux de Sonia Rykiel. Un chantier soigné en termes de calepinage et d’intégration de ­verrières sur une couverture en zinc.

Situé au centre du Quartier latin à Paris, à proximité du jardin du Luxembourg, le nouveau showroom de Sonia Rykiel a été conçu comme un « espace intemporel » , fidèle à l’esprit de la créatrice de mode. Au cœur d’un îlot parisien, l’ancienne imprimerie – qui logeait également les éditions Fleurus – était une juxtaposition hétéroclite de corps de bâtiments, construits au fil du temps et des besoins. Le projet de réhabilitation de l’ensemble, conçu par les architectes Agnès Baulme et Bernard Rousseau, se trouve sous-tendu par la volonté d’harmoniser ces éléments disparates, tout en les épurant. D’une surface de 1 660 m2 hors œuvre, le plan général des bâtiments, en forme de L, ouvert sur une cour intérieure, s’étend sur trois ou quatre niveaux. Passé le porche, l’accès au rez-de-chaussée est matérialisé par un long passage-corridor, bordé de rangements intégrés, qui conduit à un portrait de Sonia Rykiel réalisé par Andy Warhol. La texture de la toile tendue, transparente sur son verso, diffuse une lumière tamisée sur la banque d’accueil qui est située juste derrière. Installé en partie centrale, un large escalier fait office de puits de lumière et de desserte des différents niveaux. Les ailes de l’édifice sont essentiellement occupées par des bureaux, le plus souvent paysagers, avec des dégagements éclairés naturellement en second jour. Ceux situés sous comble, climatisés, bénéficient de la lumière naturelle issue de grandes verrières. Le rez-de-chaussée s’organise autour d’un showroom carré, à la fois salle de défilé et de présentation des collections, espace de réunions, de réception, ou bureau de vente accueillant des acheteurs du monde entier. Ce volume se compose d’une structure poteaux/poutre industrielle en fonte/acier laquée noir, et d’une charpente supportant une succession de trois sheds vitrés verticalement. Un traitement acoustique rigoureux a été appliqué, tant au niveau des menuiseries qu’à celui des pans de toiture blanc intégrant des panneaux acoustiques de placoplâtre perforé, posés en sous-face, sans pour autant masquer les jambes de force et les tirants métalliques de contreventement.

La façade du showroom, façon « montparnos », a été complètement remaniée et calepinée, suivant une modénature très précise. Les profilés Unicity de Technal (1) sont spécialement conçus pour la réhabilitation de menuiseries de type Utmm, dites « d’atelier ». Des menuiseries acier à fins profils en forme de T, très souvent utilisées au siècle dernier. Pour respecter la finesse de ces éléments, le profilé en aluminium, se rapprochant d’un T, mesure 55 mm de largeur par 100 mm de profondeur. Posées sur une allège de 1,38 m, les menuiseries, en deux parties, mesurent 2,81 m de haut et s’étendent sur 11,25 m de long, à raison de trois séries de panneaux vitrés de 3,51 m de large.

Un joint isolant sert de « bouclier thermique »

Pour obtenir une bonne isolation thermique (équivalente à U = 2,4W/m2.K.), un système ingénieux d’ouvrant caché a été mis au point. Il consiste à interposer, entre le dormant et l’ouvrant de la fenêtre, un joint isolant en polyamide, de 5 mm d’épaisseur, qui sert de « bouclier thermique ». Ces qualités sont obtenues par des ruptures de pont thermique existant au niveau du dormant. La pose d’un double vitrage de 32 mm, monté sur parcloses, complète ce dispositif. Esthétiquement, afin de ne pas montrer de différence d’aspect entre les profils ouvrants et les profils fixes, il n’a jamais été posé deux ouvrants côte à côte. Les profils asymétriques alternent systématiquement un ou deux fixes avec un ouvrant. Ces menuiseries, étroites et très profondes, répondent également à des performances acoustiques supérieures à celles imposées par la réglementation en vigueur (35dB) puisqu’elles présentent un indice d’affaiblissement acoustique de 40dB (RA, tr). Afin de ne pas perdre le bénéfice de ces caractéristiques, les fenêtres ne possèdent pas d’entrées d’air, des bouches de ventilation de 10 cm de diamètre sont intégrées discrètement dans la maçonnerie. Pour les vitrages verticaux des sheds du showroom, ils sont également à profilés Unicity, munis de fixes et d’ouvrants à soufflets et présentent donc des caractéristiques identiques.

Le propos des concepteurs résume fort bien la problématique relative aux menuiseries : « Toutes les ouvertures ont été calepinées dans un respect du rythme d’origine et dans le but de créer une harmonie globale ». L’ensemble des châssis fixes intégrés au toit à une pente des espaces de bureaux paysagers, a fait lui aussi l’objet d’un calepinage rigoureux basé sur la largeur des bandes de zinc, d’environ 50 cm. Les verrières, de type Jade, pour une continuité visuelle des matériaux, arasent la couverture (voir encadré). Elles sont bordées par un chéneau périphérique en zinc, de 10 cm de large par 12 cm de profondeur, implanté au même nu : le quatrième côté qui longe la partie basse est de forme triangulaire sur une longueur de 30 cm. En façade et suivant un rythme régulier, une allège fixe en verre feuilleté, de 80 cm de haut, fait partie d’un ensemble menuisé de 2,64 m de haut et 1,35 m de large, muni de deux ouvrants, ce dernier éclairant le bureau situé au niveau en dessous.

Un partenariat productif architecte/entreprise

Afin que le plancher séparateur en béton n’apparaisse pas en façade, celui-ci a été interrompu sur une largeur de 25 cm et repris par un petit profilé en U, du côté du plancher, prolongé par une tôle d’acier de 3 mm. Ce dispositif a été complété par un subtil décaissé, en sous-face de plancher, d’une largeur de 30 cm et d’une hauteur de 10 cm, lui-même doublé de 30 mm de laine de verre. Ce système ingénieux a permis de libérer la façade et de préserver la modénature verticale des ouvertures. L’étude préalable très pointilleuse et complexe en dimensionnement et calepinage des divers composants, a abouti à un partenariat productif entre les architectes et l’entreprise concernée, celle-ci ayant du s’adapter aux différents besoins annoncés. La marche à suivre, pour ce qui concerne les menuiseries a été la suivante : repérés et définis, les profilés, de deux sortes (Unicity et Jade), ont été commandés chez Technal, puis coupés, usinés et assemblés par l’entreprise agréée Biron Alu, dans leurs locaux. Acheminées par camions sur le chantier, les pièces préfabriquées sous forme d’ensembles finis, ont été posées rapidement, avec quelques adaptations, notamment de maçonnerie. Malgré un problème d’accès, unique et étroit, qui a généré une difficulté d’approvisionnement des matériaux, le chantier s’est déroulé normalement. Le résultat final est une synthèse réussie, entre un travail conceptuel pointu et une mise en œuvre exemplaire.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°242

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Perspective, l'immeuble tertiaire en structure bois le plus haut de France

Perspective, l'immeuble tertiaire en structure bois le plus haut de France

31 mètres, c'est la hauteur du bâtiment Perspective récemment inauguré à Bordeaux. Un édifice de 7 niveaux conçu en structure bois poteau-poutre qui met à l'honneur le bois massif,[…]

12/11/2018 | ActualitéChantier
Des joints creux réalisés dans l'épaisseur d'un système d'ITE

Des joints creux réalisés dans l'épaisseur d'un système d'ITE

Une réhabilitation respectueuse des matériaux anciens

Une réhabilitation respectueuse des matériaux anciens

Le dôme géant du ZooParc de Beauval sort de terre

Le dôme géant du ZooParc de Beauval sort de terre

Plus d'articles