Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Menuiserie : bloc-porte blindé à très hautes performances

Sujets relatifs :

Menuiserie : bloc-porte blindé à très hautes performances

Cet ensemble complet de défense oppose une résistance homogène aux tentatives d’effraction en force par sciage des pênes, perçage de la serrure, enfoncement ou dégondage, et même par tir d’arme à feu.

Classé niveau 5 suivant la norme NF P 20 320 par le Centre national de prévention et protection (CNPP), le bloc-porte blindé Forges G 375 de Fichet Serrurerie Bâtiment offre une très grande résistance aux diverses tentatives d’effraction par agression sur le vantail ou sur les dispositifs de fermeture. Réalisé sur mesure, il est constitué d’un bâti soudé en acier de 2 mm d’épaisseur, à sceller ou à fixer au mur par chevilles spéciales. Résistant aux tentatives d’effraction par découpe ou enfoncement, le vantail est constitué d’une armature en tôle d’acier de 2 mm d’épaisseur, d’un blindage en acier à très hautes performances (Thle) de 3 mm d’épaisseur (équivalent à un blindage de 6,3 mm d’épaisseur en acier courant) et d’un matériau résistant au feu conférant un classement coupe-feu (CF) et pare-flammes (PF) de 30 minutes.

Garni d’un joint mousse isophonique, il est proposé avec un choix de finitions : tôles prélaquées, tôles plastifiées décor bois ou panneaux plaqués en bois naturel. En option, un pack isolation intégré dans l’âme du vantail renforce l’isolation thermique et acoustique de l’ouvrant. Cet isolant confère au vantail un coefficient thermique Kv de 1,61 W/m2.K et au bloc-porte avec bâti scellé, un affaiblissement acoustique Rw de 40 dB. Le vantail est verrouillé en cinq points : un double pêne central, renforcé par des plaquettes en acier au manganèse, et quatre blocs de trois pênes latéraux coulissants en acier, de 18 mm de diamètre. Trois paumelles à billes en acier habillées d’un fourreau sont soudées sur la structure du vantail et vissées sur le bâti en acier. Elles sont protégées contre les tentatives de dégondage par cinq pannetons coniques de 15 mm de diamètre qui s’engagent dans le bâti renforcé à ces endroits.

Plus de 100 millions de combinaisons différentes pour le système de sûreté

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°237

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Menuiseries mixtes (1/2) - Du bois/alu au multimatériau

Menuiseries mixtes (1/2) - Du bois/alu au multimatériau

Depuis les années 2000, les menuiseries bois/alu occupent une part de marché stable sur le haut de gamme. Mais de nouvelles approches associant plus intimement les matériaux se développent en parallèle. Cumuler[…]

25/02/2019 | Produit
BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

BAU 2019 : la grande réunion mondiale sur l’enveloppe des bâtiments

Technal lance un Club pour les prescripteurs

Technal lance un Club pour les prescripteurs

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Enquête

Membranes d'étanchéité (2/2) - Bitumineuses et synthétiques

Plus d'articles