Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Mariage de souplesse et de flexibilité

Sujets relatifs :

Mariage de souplesse et de flexibilité

Le centre commercial des Faux-Jumeaux à Tours est marqué par une galerie dont la structure acier supporte une couverture en ETFE* dans des dimensions jusqu'à présent inconnues en France.

On n'avait pas encore construit de bâtiment de cette ampleur qui fasse appel à l'ETFE en couverture. L'alliance de l'acier et de l'ETFE ne se contente pas ici de donner une identité forte au lieu, elle est aussi le support d'une conception originale et de l'emploi d'un matériau innovant dans des conditions originales. Le projet est né de la proposition de l'agence AFI, à qui la société Apsys avait confié la conception de l'artère principale du centre commercial des Faux-Jumeaux à Tours constituée de deux gigantesques verrières de 110 m de long à l'est et 120 m à l'ouest, de chaque côté d'une place centrale. La verrière Est, est assez régulière, présentant à presque mi-parcours un renflement où le franchissement maximal est de 32 m, à 13 m au sommet. La verrière Ouest est caractérisée par une rupture centrale plus franche avec une voûte asymétrique en portée libre, portée maximale de 27 m pour une hauteur maximale de 14 m. La structure est évidemment en acier, seul matériau pouvant se plier à des lignes asymétriques sans nécessiter de renforts excessifs pour encaisser les efforts, et le seul aussi à permettre de réaliser une structure laissant passer le maximum de lumière. Car l'ensemble est recouvert de 64 coussins en ETFE gonflés d'air. Chaque coussin est constitué d'un seul élément traversant sans aucune coupe intermédiaire, d'une largeur de 3,50 à 4 m pour une longueur de 15 à 20 m à l'entrée jusqu'à 27 m et 32 m au-dessus des atriums centraux.

Asymétries

Voûte symétrique, la verrière Est est constituée d'arcs réguliers, dont la modélisation structurelle détaillée a été établie en tenant compte des effets dynamiques du vent pour maîtriser les phénomènes d'amplification par résonance. La verrière Ouest, qui présente des plis alternés en bordure, a nécessité aussi une modélisation poussée, pour prendre en compte les particularités de sa forme atypique. Les arcs sont constitués de deux tubes ronds entretoisés, de 175 mm de diamètre, espacés de 65 cm. Ils sont reliés entre eux par une série de pannes longitudinales. Le pli en rive, qui lui donne sa forme caractéristique, implique, pour résister aux effets du vent, une densification des entretoises. Les coussins qui les recouvrent suivent, au pli, un rayon de courbure de 60 cm. Un câble en sous-face assure la mise en place et la tenue. L'ETFE, soumis pour la première fois à ce genre de contrainte, s'y plie sans difficulté tout en gardant ses performances grâce à sa grande ductilité.L'ETFE n'a pas vocation de fermer l'espace, puisqu'en partie basse de toiture, il n'y a pas de fermeture, mais de mettre la galerie à l'abri des intempéries, servant de couverture transparente, mais aussi atténuant les effets solaires. Pour ce faire, le matériau a été sérigraphié en sous-face par points à l'aide d'une encre medium.

Au moment de la conception de l'ouvrage en 2006, son originalité et son ampleur ont conduit à lancer une procédure d'Appréciation technique d'expérimentation. Après émission d'un avis favorable, le fabricant a lancé une procédure d'Avis Technique.

Maître d'ouvrage : Apsys.

Maître d'œuvre de la galerie: AFI.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°329

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Acrotères béton ou briques : des règles complètes

Acrotères béton ou briques : des règles complètes

Entretien avec Joël Latour, référent technique national maçonnerie et second œuvre chez Qualiconsult, à propos de l'aspect réglementaire des acrotères. CTB Pour quelles raisons avoir[…]

10/07/2019 |
BFUP : Des textes et des domaines d'application différents

BFUP : Des textes et des domaines d'application différents

Réduire et limiter les nuisances lumineuses

Réduire et limiter les nuisances lumineuses

La loi Élan, l'accessibilité handicapés et la sécurité incendie

Interview

La loi Élan, l'accessibilité handicapés et la sécurité incendie

Plus d'articles