Maison connectée, un public en attente de services concrets

Stéphanie Obadia

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Maison connectée, un public en attente de services concrets

L’association Qualitel publie en partenariat avec Ipsos, la deuxième édition de son baromètre annuel consacré à la Qualité de vie à la maison (3382 personnes interrogées). Il en ressort que ce n’est pas encore gagné pour le logement connecté, encore minoritaire.

Seuls 3 habitats sur 10 possèdent au moins un équipement connecté, mais en le chiffre est en progression : 54 % des logements récents (moins de 5 ans) comptent au moins un service connecté, et 30 % en comptent même deux ou plus.

En tête de liste des équipements connectés : l’alerte anti-intrusion (21 % des foyers équipés), la vidéosurveillance (15 %), le pilotage du chauffage (12 %), le pilotage des équipements à distance (11 %) et l’alerte en cas d’inactivité suspecte d’une personne âgée/handicapée (8 %). Selon l’étude, plusieurs freins restent à lever : tout d’abord le coût, considéré comme trop éléve (75% des sondés), la peur des incidences des ondes Wifi/électromagnétiques sur la santé et la sécurité et la protection des données.

Selon le baromètre, les services connectés donnent satisfaction : les Français qui pilotent à distance leur chauffage sont plus satisfaits du confort thermique de leur habitat (80 % vs 74 % pour ceux qui n’en possèdent pas). De même pour ceux possédant un dispositif détectant les chutes ou l’inactivité d’une personne âgée/handicapée (1,5 fois plus satisfaits). Bref, pour reprendre Bertrand Delcambre, président de l’association Qualitel, « les Français ne sont pas prêts à acquérir n’importe quel équipement connecté et, surtout, à n’importe quel prix. Ils attendent avant tout d’eux qu’ils répondent à des besoins très concrets : sécurité, économies, maintien à domicile de personnes âgées et/ou handicapées. »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

2. Modularité et sobriété

2. Modularité et sobriété

Halle, Bouffémont (95)Le projet de l'Atelier Lâme s'inscrit dans le cadre de la requalification de la place Vauban, au cœur de la commune de Bouffémont. Il porte sur la construction d'un nouveau marché couvert en bois, en remplacement...

1. Haute technicité

1. Haute technicité

L'eau s'infiltre dans les logiciels

L'eau s'infiltre dans les logiciels

« Un des chantiers à venir sera l'adaptation de nos labels à la RE2020 »

« Un des chantiers à venir sera l'adaptation de nos labels à la RE2020 »

Plus d'articles