Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Logements sociaux individuels en pierre de taille

Sujets relatifs :

Logements sociaux individuels en pierre de taille

L’utilisation de la pierre massive pour ce programme résidentiel neuf a permis de répondre à la demande du maître d’ouvrage : trouver un matériau pérenne qui nécessite peu de maintenance, tout en satisfaisant à des critères environnementaux et de confort thermique.

Situé dans le nouvel écoquartier de Cornebarrieu, à quelques kilomètres du centre de Toulouse, cet ensemble de 8 maisons individuelles et 44 logements en bande fait partie du vaste programme d’habitat privatif de l’Eden Rock incluant quelques logements sociaux locatifs en accession à la propriété. Fruit d’une conception originale en matière de développement durable, il se distingue par le choix de matériaux naturels et de techniques de construction en marge des solutions classiques pour l’habitat. À commencer par la pierre massive, utilisée comme matériau structurel vertical. Bien connue de l’architecte Gilles Perraudin qui la manie depuis plus de vingt ans, elle existe à l’état naturel, au même titre que le bois et la terre cuite également retenus pour le projet, ce qui lui vaut un faible impact environnemental. Autres atouts mis en avant : la pérennité, l’inertie thermique et la perméabilité à la vapeur d’eau du matériau. Celui-ci, vivant, respire.

Originaire du Gard, la pierre d’Estaillades mise en œuvre ici est un calcaire semi-tendre à grains fins dont la porosité de près de 30 % et la densité de 2 t/ m3 offrent un bon compromis entre la résistance mécanique et le confort hygrothermique. « Ses qualités thermiques ne sont malheureusement pas suffisamment prises en compte dans la réglementation actuelle, laquelle est davantage adaptée aux bâtiments à faible inertie », regrette Gilles Perraudin. Aussi ce dernier a-t-il dû concéder le doublage intérieur des murs de façade, à l’exception des refends mitoyens des logements en bande. En définitive, les logements R+1 satisfont chacun à la RT 2005, au label BBC-Effinergie et à la certification Habitat & Environnement ; le chantier a par ailleurs fait l’objet d’un bilan CO2.
Utilisée en épaisseur de 40 cm, sans enduit extérieur, la pierre massive est assemblée avec un mortier à base de chaux et de poudre de pierre sur une hauteur de l’ordre de 4 m. L’assise des murs est réalisée sur le plancher du rez-de-chaussée, de type dalle portée en béton pour les maisons individuelles et poutrelles-hourdis pour les logements en bande. Les murs en pierre reprennent les planchers du premier étage pour lesquels l’entreprise générale a privilégié la préfabrication et opté pour un système de prédalles de 6 cm avec dalle de compression de 15 cm. Les toitures, quant à elles, alternent couvertures en tuiles sur fermettes industrialisées en bois et terrasses végétalisées extensives sur les logements isolés. Les combles non accessibles sont isolés par de la laine de roche (R = 6 m2.K/W) de 27 cm d’épaisseur.

Finitions

Très présent en façades, le bois est utilisé sous forme de volets persiennés en Red Cedar, finition naturelle, et pour les menuiseries extérieures en mélèze traité à cœur. Des pergolas en Douglas massif brut de traitement, sur piliers en pierre, prolongent par ailleurs les logements, côté jardin et côté entrée, où elles apportent une protection solaire et unifient l’ensemble de l’opération en masquant les voitures.
À l’intérieur des logements, les finitions présentent un faible niveau d’émissions de composés organiques volatils (COV) : sol en céramique au rez-de-chaussée, parquets stratifiés à l’étage, peinture lisse sur les murs, portes laquées et escalier en béton ciré préfabriqué. Les logements bénéficient tous d’une double exposition, y compris ceux en bande, traversants. Parmi ces derniers, certains disposent de patios de 4 m2 réalisant des puits de lumière au cœur des espaces de vie. Enfin, toutes les habitations possèdent une ventilation mécanique avec des bouches hygroréglables.
La dernière tranche de l’Eden Rock se poursuit avec la construction sur le même principe de deux bâtiments collectifs de 32 logements.

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°337

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Panneaux solaires hybrides, la quête du rendement

Panneaux solaires hybrides, la quête du rendement

Avec moins d'encombrement et un meilleur rendement, les solutions solaires de production d'électricité et de chaleur ont le vent en poupe. Mais leur pertinence économique face au photovoltaïque seul n'est[…]

02/07/2019 | ChantierTechnipédia
Lille investit dans sa Bourse

Lille investit dans sa Bourse

Un écrin design au double mur de béton

Un écrin design au double mur de béton

Inauguration de L'Arbre blanc, à Montpellier

Inauguration de L'Arbre blanc, à Montpellier

Plus d'articles