Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Lille investit dans sa Bourse

Jacques Rolland

Sujets relatifs :

, ,
Lille investit dans sa Bourse

Édifiée en 1909 entre le Vieux-Lille et le centre-ville actuel, l'ancienne Bourse de Commerce vient de rouvrir au public, métamorphosée.

© Benjamin Chelly

Pendant quatre ans, la CCI de Lille amené la restructuration de son siège, l'ancienne Bourse de Commerce, pour offrir à la ville une nouvelle place couverte, des bureaux, des commerces et des services.

Pendant des années, le siège de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Lille (59) était resté dans son jus et fermé au monde environnant. Désormais, c'est un bâtiment public classé, ouvert à tous, de style néo-flamand, inscrit dans un secteur sauvegardé de la ville. Après quatre années de travaux délicats et complexes, sous la houlette de l'architecte Philippe Prost (agence AAPP), il a été livré, fin novembre 2018, entièrement rénové et transformé. L'opération respecte les fondamentaux du projet imaginé il y a un siècle par l'architecte Louis-Marie Cordonnier : en 1909, ses premières esquisses envisageaient déjà l'implantation en RDC de magasins, d'une brasserie et d'un restaurant. La Première guerre mondiale a suspendu la réalisation de ce projet, livré sous la forme d'un bâtiment de bureaux de cinq étages en 1920. En 1950, une nouvelle aile ajoutée sur le côté rue de la Grande-Chaussée a accueilli une galerie et un jardin d'hiver orné de fresques d'Émile Flamant. Puis, en 1966, la CCI du Grand Lille y a installé son siège, moyennant quelques interventions sur le second œuvre en étages.

Essais de portance des planchers de l'atrium central pratiqués à la piscine gonflable.

Un programme inséré dans l'existant

Le projet de restructuration a été remporté par l'Atelier d'architecture Philippe Prost (AAPP) en 2013, le permis de construire déposé en 2014 et le chantier entamé en avril 2015. Le plan directeur prévoyait la reprise de l'ensemble du bâti, de sa structure intérieure, de ses équipements, flux, structure et de son aménagement afin d'y implanter des commerces et un restaurant au RDC, les bureaux de la CCI, des espaces de coworking et de réunions dans les étages, un auditorium et une galerie d'exposition en sous-sol, pour une superficie de 12 100 m . Bien avant le classement du bâtiment, les études et le permis de construire ont devancé, dans le respect des intentions architecturales d'origine, le nouveau cahier des charges établi en 2016 par le conservateur des Monuments historiques et l'Architecte des bâtiments de France. Pour Philippe Prost, il s'agissait de « ne rien sacrifier de l'œuvre originale, mais y inclure une nouvelle œuvre de rénovation contemporaine ; et surtout ramener à la vie un bâtiment resté trop longtemps endormi ». Avec une difficulté supplémentaire : celle de conduire le chantier alors que les bâtiments étaient toujours en activité. Pour cela, les opérations ont été menées en plusieurs phases, avec des déplacements successifs du personnel, au gré de l'avancement des travaux. Avantage notable : le bâtiment avait été bien entretenu et sa structure présentait un bon état. Raison pour laquelle il y a eu très peu d'interventions sur la grande verrière de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°379

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Panasonic Chauffage mise gros sur la réfrigération

Panasonic Chauffage mise gros sur la réfrigération

Tripler ses ventes de PAC et s’imposer sur le marché de la réfrigération en France, tels sont les objectifs affichés de Panasonic qui dévoile par ailleurs une belle augmentation de son chiffre[…]

L'Afnor réélit son président et accueille 5 nouveaux représentants

L'Afnor réélit son président et accueille 5 nouveaux représentants

Nominations chez Grohe

Nominations chez Grohe

Une plateforme de tri prend feu

Une plateforme de tri prend feu

Plus d'articles