Les portes sectionnelles affichent une technicité renforcée

Sujets relatifs :

PHOTO - 860828.BR.jpg

Les portes sectionnelles à ouverture verticale nécessitent un système de compensation du poids du tablier, avec des ressorts et des câbles de suspension.

© Doc. Soprofen

Sécurité, automatismes, isolation et étanchéité à l’air… les fabricants de portes sectionnelles multiplient les solutions techniques. Parallèlement, ils misent sur l’esthétique et la personnalisation qui facilitent l’intégration architecturale.

Battantes, coulissantes, basculantes, pliantes, enroulables, empilables ou sectionnelles : telles sont les différentes catégories de portes de garage, distinguées selon leur cinétique d’ouverture et de fermeture. La porte sectionnelle est peu présente en logement collectif, tant au niveau des entrées de parkings enterrés que des box individuels, où les solutions par basculement restent majoritaires. En revanche, elle occupe une place prépondérante sur le marché de la maison individuelle et dans le secteur industriel (usines, entrepôts de stockage et plateformes logistiques, concessions et ateliers de réparation automobiles, halls d’exposition, casernes de pompiers, etc.). Ce succès s’explique par ses qualités fonctionnelles. Et notamment un faible encombrement, lors du débattement et en position ouverte, même pour des fermetures très bien isolées, donc plus épaisses.

Manœuvre manuelle ou motorisée

Une porte sectionnelle se compose d’une série de panneaux sandwich, également appelés « sections », assemblés par des charnières. Le tablier articulé circule entre deux rails de guidage et maintient des charnières d’extrémité grâce à des roulettes (ou « galets ») solidaires. Deux modes de déplacement sont proposés : latéral, avec des sections verticales qui coulissent contre un mur, ou vertical avec des panneaux horizontaux refoulés vers le plafond.
Cette dernière solution est la plus courante. Le poids de la porte est alors équilibré par un arbre de compensation, implanté en position haute, avec des ressorts et des tambours supports de câbles logés au droit des rails supports. En effet, pour faciliter les manipulations, le tablier est suspendu à des câbles métalliques qui s’enroulent autour des tambours lors de l’ouverture. Les ressorts permettent d’assurer toutes les positions de levage désirées, avec une porte arrêtée et stabilisée à n’importe quelle hauteur intermédiaire. En station fermée, ils sont tendus au maximum.
Le tablier peut être soulevé manuellement à l’aide d’une simple poignée ou d’un cordon de tirage. Sinon, il est possible de faire appel à un treuil avec une chaîne, ou à une motorisation électrique. Le déplacement peut ainsi être déclenché par un boîtier mural, une commande à distance ou un automatisme. Dans ce contexte, il faudra veiller plus particulièrement à la sécurité des usagers.

Outre la fiabilité et la sécurité, les fabricants visent l’efficacité énergétique

Dans les années 1990, les portes automatiques ont été impliquées dans de nombreux accidents, touchant notamment des enfants. Ces dysfonctionnements graves ont fait naître une réglementation visant à renforcer la sécurité des utilisateurs. Et la liste des textes de référence est aujourd’hui bien fournie (lire l’encadré ci-dessous). Les exigences s’appliquent à toutes les portes de garage motorisées, qu’elles soient sectionnelles ou non. Elles sont d’ailleurs largement reprises dans la norme NF EN 13241-1, qui définit le marquage CE indispensable pour commercialiser les produits dans l’Union européenne.

La réglementation vise en priorité à prévenir la chute du tablier, un point qui s’avère particulièrement important dans le cas des portes à déplacement vertical. Elle stipule que « la porte doit rester solidaire de son support » et qu’il faut prévoir des systèmes de sécurité capables d’interrompre immédiatement tout mouvement susceptible de provoquer un dommage à une personne. Il est d’ailleurs imposé d’informer systématiquement l’usager de l’encombrement. Les aires de débattement des portes doivent être marquées au sol et correctement éclairées. Un feu orange clignotant, visible tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, doit indiquer la mise en marche des tabliers ; et la signalisation, précéder le mouvement.
Concrètement, les portes sectionnelles comportent un pare-chute (ou « parachute »), qui se déclenche en cas de rupture des ressorts de compensation. Dans certains modèles, il est même prévu un dispositif d’arrêt pour pallier la défaillance des câbles de suspension des tabliers. La législation impose deux visites de maintenance annuelle. Cet entretien concerne d’abord tous les éléments fonctionnels : fixations, charnières et guidages, systèmes d’équilibrage, motorisations, organes de commande et d’automatisme (détecteur infrarouge, radar ou boucle à induction). il s’attache également aux composants relatifs à la sécurité : éclairages, signalisations, cellules photoélectriques, pressostats, contacteurs, lames basses palpeuses, etc. Les opérations sont consignées dans un livret.

Encombrement réduit

La conception des portes sectionnelles à refoulement vertical dépend évidemment de la place disponible en linteau. Dans le cas des bâtiments de très grande hauteur, il sera possible de mettre en œuvre un déplacement strictement vertical. À l’inverse, dans l’hypothèse d’une hauteur réduite, le tablier sera immédiatement refoulé sous le plafond en position horizontale. Il faudra alors veiller à ce que la retombée du linteau soit suffisamment importante.
Une autre configuration est également possible : un déplacement semi-vertical puis horizontal. Mais le tablier peut aussi coulisser sous un toit en pente. Ces différentes modalités d’implantation, suffisamment souples pour être adaptées à l’architecture, se caractérisent par un faible encombrement. Il est ainsi possible d’utiliser au mieux le volume intérieur des bâtiments, un point essentiel dans le secteur industriel notamment.
Dans ce contexte, concepteurs et fabricants sont appelés à collaborer avec les maîtres d’ouvrage, avec pour objectif d’élaborer des solutions qui participent à l’efficacité d’un process de travail. Cela est particulièrement vrai dans le cas des quais de chargement des camions, équipés de niveleurs, mais aussi de sas d’étanchéité avec bourrelets gonflables et rétractables, pour faciliter et optimiser les transferts de marchandises. Afin de limiter les déperditions thermiques, notamment à l’entrée des entrepôts frigorifiques, il peut être demandé de prévoir un doublement des portes sectionnelles par des fermetures plus rapides, principalement composées de matériaux souples.

Isolation et éclairement

Les panneaux sandwich des portes sectionnelles comportent un parement métallique extérieur et intérieur, généralement en acier, parfois en aluminium, qui protège une âme isolante en mousse de polyuréthane injectée sans CFC. L’épaisseur des gammes courantes est passée de 20 à 40 ou 45 mm aujourd’hui. Et certains produits sont proposés en 60 et/ou 80 mm.
Les bords longitudinaux des sections sont destinés à être empilés et assemblés. Les articulations doivent être conçues pour limiter les risques de pincement des doigts, en particulier dans le résidentiel. Elles sont en outre équipées d’un joint pour prévenir les infiltrations d’air. D’ailleurs, la performance énergétique est largement liée à l’étanchéité des jonctions : latéralement, au niveau des rails supports, mais aussi horizontalement, tant en linteau qu’en seuil. La qualité des liaisons est renforcée par des profilés souples en caoutchouc ou en élastomère.
Fabriqués à la demande, les tabliers peuvent incorporer des grilles d’aération, des portillons pour le passage des piétons, des hublots ou de larges parties vitrées pour favoriser l’éclairage naturel. Certains modèles de portes sectionnelles sont même composés majoritairement de plaques en verre acrylique. Il s’agit de doubles, voire de triples ou quadruples vitrages, qui limitent les transmissions thermiques.
Les panneaux sandwich sont proposés dans un choix de couleurs étendu, côté parement extérieur, en offrant une possibilité de coordination avec les portes et autres fermetures des bâtiments. Ils peuvent supporter des appliques décoratives ou des traitements de surface, avec une finition lisse ou rainurée, un aspect cassette ou granuleux, à effet « stucco » (enduit) ou « woodgrain » (bois veiné). Parfois, les tabliers sont utilisés pour diffuser des messages ou des peintures murales.

Tableau non exhaustif réalisé en fonction de la base Batiproduits et des réponses des fabricants

Fournisseur

Gamme

Application

Ouverture

Version motorisée

Panneaux sandwich

Caractéristiques des panneaux articulés

Parties vitrées

Modèle à portillon incorporé

Finition extérieure

Alpha Deuren

Iso 40 ou 60

Industrie

Verticale

Oui

40 ou 60 mm

Hauteur : 488, 610 ou 732 mm

6 modèles de hublots ; panneaux vitrés

De 725 à 940 mm de largeur

Lisse ou à rainures, 10 couleurs RAL

Iso 40

Habitat

Verticale

Oui

40 mm

Hauteur de section : 488 ou 610 mm

Hublots circulaires ; panneaux vitrés

NC

Lisse ou avec 5 traitements de surface, 10 couleurs RAL

Aludoor

Classique

Habitat

Latérale

Oui

40 ou 60 mm

Panneaux avec inserts décoratifs

3 modèles de hublots

Avec ou sans hublot

10 surfaces lisses, granuleuses et/ou rainurées

ConDoor

ST

Industrie

Verticale

Oui

40 mm

Largeur de porte jusqu'à 12 m

3 modèles de hublots ; panneau vitré

Portillon en option

Surface lisse, granuleuse et/ou rainurée ; 10 couleurs RAL

High-Line

Habitat

Verticale

Oui

40 mm

3 autres lignes de panneaux

3 modèles de hublots ; panneau vitré

Portillon avec seuil bas

4 types de panneaux proposés en 3 textures de surface

Crawford / Assa Abloy

OH1042

Industrie

Verticale

Oui

42 mm

Hauteur : 545 mm

2 modèles de hublots ; panneaux vitrés

900 mm de largeur, seuil bas

Surface gaufrée ; 9 coloris RAL, autres en option

EDA

Portes sectionnelles

Industrie

Verticale

Oui

40 ou 80 mm

Largeur de porte jusqu'à 10 m

Choix de hublots, bandeaux et panneaux vitrés

Portillon à la demande

Surface lisse, granuleuse et/ou rainurée ; 9 couleurs RAL

Flexidoor

Big

Industrie

Verticale

Oui

40 mm

Version "Ice" en 80 mm

3 modèles de hublots ; panneau vitré

Sans fonction sortie de secours

Lisse ou à rainures, 10 couleurs RAL

France Fermetures

Mikado

Habitat

Latérale

Oui

40 mm

Version à décoration "cassette"

18 modèles de hublots

Avec ou sans hublot

Lisse, granulée, à rainures ou cassettes, 200 couleurs RAL

Miami Express

Habitat

Verticale

Oui

40 mm

Rapidité de montage liée au cadre

Gamme d'une vingtaine de hublots

NC

Lisse, à rainures ou cassettes ; 200 couleurs RAL

Günther-Tore / Alutech

ProPlus

Industrie

Verticale

Oui

45 mm

Largeur de porte jusqu'à 8 m

Hublots à simple, double ou triple vitrage

Portillon avec seuil de 20 mm

Protection par revêtement polyuréthane 20-25 microns

Guttomat

Taurus

Habitat

Verticale

Oui

40 mm

Intégration d'une grille de renfort

Possibilité de hublots avec verre de sécurité

NC

Lisse, à rainures ou cassettes ; plus de 1 000 couleurs RAL

Avalon

Habitat

Latérale

Oui

40 mm

Guidage par double chariot

Large gamme de hublots ; panneau vitré

Passage par ouverture partielle

Lisse, à rainures ou cassettes ; plus de 1 000 couleurs RAL

Gypass

Activa

Habitat

Verticale

Oui

42 mm

Porte avec certification A2P R2

Choix de hublots et de vitrages

Avec ou sans portillon

Lisse, granulée, à rainures ou cassettes, 50 couleurs RAL

Hormann

LTH

Habitat

Verticale

Oui

Non

Panneaux en bois massif

Hublots avec vitrage résistant aux rayures

Portillon avec ferme-porte

Essence pin du Nord ou Hemlock ; 8 teintes de lasure

SPU

Industrie

Verticale

Oui

42 ou 67 mm

Largeur de porte jusqu'à 8 ou 10 m

Double ou triple vitrage de 16, 26 ou 51 mm

Largeur libre de 905 ou 940 mm

10 couleurs en 42 mm et 2 couleurs en 67 mm

ALR

Mixte

Verticale

Oui

Non

Panneaux affleurant en façade

Non

Non

Porte « invisible » à parement en bois, métal ou céramique

ALR Vitraplan

Industrie

Verticale

Oui

Non

Panneaux vitrés pour façade vitrée

Vitrage extérieur collé à profilés masqués

Non

Vitrage teinté en gris ou en brun

Isea

ISO V

Industrie

Verticale

Oui

42 mm

Hauteur section : de 400 à 750 mm

Hublots ronds, rectangulaires ; panneau vitré

Largeur libre de 900 mm

Possibilité d'appliquer un décor peint, protection antigraffiti

Duo

Habitat

Verticale

Oui

42 mm

Panneau en version antigraffitis

Gamme de hublots dont série « soleil levant »

Portillon avec seuil de 25 mm

Lisse, granulée, à rainures ou cassettes ; effet bois

Javey

Geos

Habitat

Verticale

Oui

40 mm

Panneau avec décors en option

Hublots avec verre acrylique ou feuilleté

Largeur libre de 712 ou 900 mm

Surface lisse, granulée, à rainures ou cassettes

La Toulousaine / FTFM

Lumitec

Industrie

Verticale

Oui

Non

Panneau avec profilés en aluminium

Vitrage sur toute la largeur, jusqu'à 6 m

Non

Vitrages en polyéthylène ou polycarbonate

Villa

Habitat

Verticale

Oui

40 mm

Hauteur de section : 500 ou 610 mm

Large gamme de hublots avec divers vitrages

Largeur libre de 660 ou 790 mm

Surface lisse, à rainures ou cassettes ; effet bois

MCA

Optima

Habitat

Verticale

Oui

40 mm

Largeur de porte jusqu'à 5 m

5 modèles de hublots ; panneau vitré

Portillon à seuil normal ou bas

Surface lisse, à cassettes ou avec diverses rainures

Mischler

Mischler

Industrie

Verticale

Oui

50 mm

Largeur de porte jusqu'à 8 m

Hublots rectangulaires ; panneaux vitrés

Portillon avec ferme-porte

Tôle d'acier laquée suivant teinte RAL

Neo10

Sectionnelle

Habitat

Verticale

Oui

40 mm

Largeur de porte jusqu'à 6 m

6 modèles de hublots, double vitrage 4/16/4

Portillon incorporé ou adjacent

Surface lisse, à rainures ou cassettes ; 6 coloris

Normstahl / Entrematic

Latérale

Habitat

Latérale

Oui

42 mm

Largeur de porte jusqu'à 12 m

10 modèles de hublots à verre acrylique

Passage par ouverture partielle

Surface lisse, à rainures ou cassettes ; 10 teintes standard

Superior+

Habitat

Verticale

Oui

42 mm

Joint de sol avec fentes d'aération

13 modèles de hublots ; panneau vitré

Portillon à seuil bas

Lisse, granulée, à rainures ou cassettes ; 10 teintes

Novoferm

Iso 45

Habitat

Verticale

Oui

45 mm

Largeur de porte jusqu'à 5 m

7 modèles de hublots, double ou triple vitrage

Portillon à sécurité magnétique

Existe en version à parement extérieur en bois massif

Novodoor thermo

Industrie

Verticale

Oui

45 mm

Hauteur de section : 500 ou 625 mm

Hublots ou section à simple ou double vitrage

Portillon à détection d'obstacle

Parement standard granulé avec nervures horizontales

Novolux

Industrie

Verticale

Oui

45 mm

Largeur de porte jusqu'à 8 m

Sections vitrées avec profilés en aluminium

Largeur libre jusqu'à 1000 mm

Encadrement de vitrage prélaqué en 8 teintes RAL

Safir / Astec

Thermotec

Industrie

Verticale

Oui

80 mm

Hauteur : 610 mm

Hublots rectangulaires

Non

Aspect granuleux et rainuré ; 200 couleurs RAL

Harmonia

Habitat

Latérale

Oui

40 mm

Largeur de porte jusqu'à 4 m

4 modèles de hublots, avec ou sans croisillons

Passage par ouverture partielle

Parement imitation bois, lisse, rainuré ou à cassettes

Soprofen

Carsec

Habitat

Verticale

Oui

40 mm

Existe avec une ouverture latérale

4 modèles de hublots ; choix de verre feuilleté

Largeur libre jusqu'à 800 mm

16 couleurs, aspects lisse, bois, rainuré ou à cassettes

Sothoferm

Idelia

Habitat

Verticale

Oui

40 mm

Largeur de porte jusqu'à 3 m

11 modèles de hublots ; choix d'encadrement

NC

Surface lisse, à rainures ou cassettes ; choix couleurs RAL

Spadone

Sessanda

Habitat

Verticale

Oui

60 mm

Pose dans une huisserie isolée

5 modèles de hublots ; inserts vitrés

Avec ou sans portillon

5 teintes courantes, surface lisse ou structurée

Teckentrup

SW

Industrie

Verticale

Oui

40 ou 80 mm

Variante avec des sections vitrées

Vitrage alvéolaire de 16 mm à 5 chambres

Portillon avec seuil de 23 mm

Finition galvanisée ou granuleuse, avec ou sans rainures

CarTech GSW 40

Habitat

Verticale

Oui

40 mm

Largeur de porte jusqu'à 5,50 m

Hublots avec ou sans croisillons, section vitrée

Portillon avec seuil de 45 mm

Surface lisse, à rainures, granuleuse ou à cassettes

Winsol

Iso-Comfort

Habitat

Verticale

Oui

40 mm

Panneau à coques séparées

Large gamme de hublots ; section haute vitrée

Portillon avec serrure 4 points

12 couleurs standard avec choix de finition

Industrie

Industrie

Verticale

Oui

40 mm

Hauteur de section : 610 mm

4 types de hublots, dont un anticambriolage

Portillon manuel ou électrique

Aspect granuleux avec rainures horizontales ; 3 couleurs

Wisniowski

UniTherm

Habitat

Verticale

Oui

60 mm

Panneau à technologie Innovo

NC

Avec ou sans portillon

Aspect lisse ou à rainures ; 5 couleurs standard

N°344

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°344

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

ISH 2017 : la sélection salle de bains

Diaporama

ISH 2017 : la sélection salle de bains

Il n’est pas seulement question de chauffage et d’énergie à ISH ! La salle de bains occupe en effet huit halls du parc des expositions de Francfort. Plus technique que la plupart des salons européens, le salon[…]

11/04/2017 | Produit
Enquête produit : les dalles de moquette se mettent au vert

Enquête produit : les dalles de moquette se mettent au vert

Les adjuvants démocratisent le béton "vert"

Enquête

Les adjuvants démocratisent le béton "vert"

Les isolants se font mousser

Les isolants se font mousser

plus d’articles