Les parkings sous les feux de la rampe

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les parkings sous les feux de la rampe

© Antoine Espinasseau

Les parkings sont plus d'une centaine dans la capitale et constituent, au-delà d'un "réservoir" foncier", une opportunité d'imaginer de nouveaux modes d'habiter.

C’est un programme appelé à évoluer : les « immeubles pour automobiles », ou parkings en superstructure, se sont largement développés dans le courant du XXe siècle avec la généralisation de la voiture, tout particulièrement dans la capitale. Aujourd’hui, stratégie de lutte contre le changement climatique oblige, ces parkings se vident (leur taux de vacance est estimé à 30 %). Or, la tendance jusque-là a plutôt été la démolition que la reconversion. Jusqu’au 2 septembre, une exposition du Pavillon de l’Arsenal (Paris) pilotée par Data Architectes avec notamment le concours du bureau d’études Elioth (qui a analysé cinq cas, sur 135 garages parisiens recensés, sous l’angle d’une approche bas carbone), permet de révéler et d’envisager de manière théorique la mutation de ces bâtiments, dont les systèmes structurels rationnels en font des « squelettes capables » éligibles à d’autres usages.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

Supports, surfaces

Dossier

Supports, surfaces

À défaut d'espaces verts créés en pleine terre, les bâtiments peuvent faire office de réceptacle pour une végétalisation hors-sol. Mais leur impact sur le rafraîchissement du quartier n'est pas encore quantifié.La ville...

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Une cartographie des panneaux solaires

Une cartographie des panneaux solaires

Plus d'articles