Tribune

« Les normes d’hygiène vont gagner une place décisive dans le bâtiment »

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

« Les normes d’hygiène vont gagner une place décisive dans le bâtiment »

© dormakaba

Tribune libre d'Henri Villeroy, président de dormakaba France.

« Ces dix dernières années, le bâtiment intelligent s’est largement imposé, les solutions connectées et automatisées ayant apporté aux exploitants plus de confort, d'efficacité énergétique et de réduction des coûts. Depuis la crise sanitaire, force est de constater qu’à l’avenir, hygiène et sécurité sanitaire seront des critères incontournables pour définir le smart building et particulièrement pour ce qui concerne la gestion des accès. Pour des raisons évidentes, les usagers ne devraient plus avoir besoin de toucher des surfaces pour évoluer dans un bâtiment. Il est donc décisif de généraliser des solutions d’accès « sans contact » pour renforcer les mesures barrières. Ces systèmes existent déjà depuis une trentaine d’années dans le milieu hospitalier, les laboratoires pharmaceutiques ou nanotechnologiques. Mais également dans les lieux où la difficulté de circuler est omniprésente : les maisons de retraite ou encore les centres commerciaux.

L’ensemble des accès doit ainsi être équipé de systèmes garantissant confort et sécurité sanitaire au sein de toutes les typologies de bâtiments.

Les portes automatiques coulissantes et tournantes sont idéales pour gérer le trafic aux entrées principales d’un bâtiment. À l’intérieur, il est possible et même recommandé d’équiper les portes battantes d'un opérateur afin de les automatiser et ce sans grand effort. Elles deviennent vraiment « propres » lorsque l’automatisme est associé à des accessoires de détection comme un détecteur d’ouverture, un contacteur au coude ou au pied, un émetteur/récepteur, un capteur de mouvement (radar), une télécommande ou bien encore un lecteur de contrôle d’accès.

Dans les zones privatives comme un bureau, on peut installer des systèmes de fermeture pouvant être ouverts avec des médias sans contact (cartes, téléphone portable...) telles que des serrures électroniques associées à des poignées antibactériennes.

Enfin, les couloirs de passage et de contrôle d'accès permettent de gérer efficacement des flux de personnes importants. La protection contre les infections peut être encore renforcée si on leur associe un équipement qui détecte par exemple le port du masque, la température et distribue du gel désinfectant. Dans ce contexte, la mesure sans contact par caméra thermique peut aider à réduire efficacement les infections croisées.

Les fabricants de solutions d'accès intelligentes ont encore de nombreux défis à relever pour s’adapter aux exigences sanitaires actuelles et futures et contribuer à rendre le bâtiment à la fois plus sain et plus sûr. »


Nous vous recommandons

BePositive pour répondre aux enjeux de construction durable et d'emploi et formation

BePositive pour répondre aux enjeux de construction durable et d'emploi et formation

Le salon BePositive se tiendra à Lyon du 21 au 23 mars 2023 pour informer et échanger autour de la transition énergétique. Cette édition sera marquée par la construction durable avec le déploiement de la RE2020, ainsi que l'emploi et...

03/02/2023 | BoisBois
Contrôle des opérations CEE (2/3) : notre cartographie des liens d’intérêt

Enquête

Contrôle des opérations CEE (2/3) : notre cartographie des liens d’intérêt

Vers une meilleure traçabilité des déchets

Vers une meilleure traçabilité des déchets

Contrôle des opérations CEE (1/3) : des bureaux hors de contrôle ?

Enquête

Contrôle des opérations CEE (1/3) : des bureaux hors de contrôle ?

Plus d'articles