Dossier

Les façades lisses en verre du forum des Halles

Sujets relatifs :

PHOTO - 880823.BR.jpg

Les vitrages mesurent jusqu’à 2,4 x 5,6 m et pèsent 740 kg.

© Doc. FP

Un système qui maintient les remplissages entre vitrages a été mis en œuvre afin d’obtenir un rendu aussi lisse que possible.

Dans le cadre de l’opération de rénovation du forum des Halles au cœur de Paris, deux nouveaux bâtiments (nord et sud) à ossature métallique ont été ajoutés en surélévation de chaque côté du patio dont le volume a été entièrement refondu. La société Laubeuf a été chargée de la réalisation des ouvrages de façade et de serrurerie, du rez-de-chaussée au troisième niveau en infrastructure, soit côté rue au niveau R0 et côté patio sur les quatre niveaux R0 à R-3, pour une surface totale de 7 500 m2. « La spécificité des ouvrages que nous réalisons réside dans le système de maintien des remplissages qui, contrairement au mur-rideau traditionnel, permet d’obtenir un rendu unique : la façade est complètement lisse, sans aucun élément saillant », souligne Benjamin Jourdanne, chargé d’affaires chez Laubeuf.

Fixés sur une ossature tubulaire métallique, les vitrages des façades sont plans, à l’exception de certains, aux angles des bâtiments, qui sont bombés. La structure porteuse, d’une grande finesse, est constituée d’une grille en tubes acier. Le profilé de maintien a été conçu avec trois éléments articulés en aluminium, dont la cinématique a été finement étudiée afin de permettre la mise en œuvre de celui-ci dans les interstices des remplissages. Ceux-ci intègrent un profil d’étanchéité Raïco Therm+ S-I de 76 mm de largeur qui comporte trois niveaux de drainage. Le poids des vitrages est supporté par un plat acier horizontal relié aux montants des façades. La plupart des montants et traverses sont assemblés par boulonnage ; seuls certains sont soudés ponctuellement pour former des portiques et rendre la façade autostable dans le plan horizontal parallèle à la façade. Au niveau R0, la structure porteuse est attachée en tête de façade à la superstructure acier, hors lot. Sur l’ensemble des niveaux de sous-sol, les montants sont également tenus en pied.

Vitrages collés et sécurisés

La grande majorité des panneaux vitrés sont en double vitrage de forme rectangulaire, à l’exception de quelques trapèzes. Fabriqués par Cristec Vipla, les vitrages sont composés d’un verre extérieur de 10 mm trempé, d’une lame d’argon de 16 mm et d’un verre feuilleté 66.6 avec une couche faiblement émissive (Climagard Premium). Le verre intérieur est maintenu sur ses quatre côtés par des serreurs en aluminium articulés. Le verre extérieur est collé par le joint de scellement du vitrage et étanché par un film de silicone déposé en bordure de verre. Au total, 448 de ces vitrages isolants sont plans et 34 ont été bombés et assemblés par Sunglass. Ils sont sécurisés par une patte de retenue. Par ailleurs, 80 vitrages sont des simples vitrages émaillés VEC sur un cadre aluminium anodisé avec parclose ; ils sont sécurisés par des vis de fragmentation. Trois d’entre eux sont bombés.

N°347

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°347

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Technipédia : Traitement du bois

Dossier

Technipédia : Traitement du bois

Le traitement du matériau est un sujet central dans la construction bois. Obligation d'autorisation de mise sur le marché, choix du traitement de prévention et de son procédé de mise en oeuvre ou lutte[…]

01/06/2017 | MateriauxInnovation
"Le réemploi, une pratique à massifier"

Interview

"Le réemploi, une pratique à massifier"

Réglementation : les AMM changent la donne

Dossier

Réglementation : les AMM changent la donne

Quel traitement préventif pour une bonne durabilité

Dossier

Quel traitement préventif pour une bonne durabilité

Plus d'articles