Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Les défis de la grande hauteur

Les défis de la grande hauteur

La tour Silva à Bordeaux (33) : en R+17, avec socle et noyau béton, structure à colombage et planchers CLT. Le remplissage des façades est en Panobloc de Techniwood, pour la performance feu (90 min. ), avec un revêtement sous Atex.

© agence Art & Build et studio Bellecour

Les projets de tours ou d'immeubles de grande hauteur se multiplient en France, en particulier grâce à l'Appel à manifestation d'intérêt piloté par le Puca et AdivBois, l'enjeu étant de démontrer la maturité de la filière. D'ici à 2021, plus d'une dizaine de programmes d'immeubles bois d'une hauteur allant jusqu'à 50 mètres (de R+8 à R+18) vont voir le jour dans l'Hexagone. En particulier, treize lauréats ont été retenus dans le cadre du concours national piloté par l'association AdivBois et le Plan urbanisme construction architecture (Puca). Il y a quelques années, l'avenir de la grande hauteur s'écrivait avec les panneaux CLT. La réalité relève d'une diversification des modes constructifs, avec le système poteaux-poutres mixte bois et acier et un recours fréquent au béton pour le contreventement. Si le panneau CLT prédomine pour les planchers et s'avère assez populaire en façades, il est plus rarement choisi pour la structure verticale ou pour les noyaux. Une préoccupation étant d'optimiser la quantité de bois utilisé et de réduire le dimensionnement des fondations. Assemblages, un point de vigilance La grande hauteur amplifie les faiblesses du procédé, notamment pour ce qui concerne la raideur de l'assemblage des éléments porteurs en bois, les fixations et les connecteurs constituant des points de moindre résistance en construction bois. « La question des connecteurs est décisive. En CLT[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

N°368

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°368

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Construction de la plus grande centrale solaire « off-grid sur trackers » d’Afrique

Construction de la plus grande centrale solaire « off-grid sur trackers » d’Afrique

La construction de la plus grande centrale photovoltaïque « off-grid sur trackers » d’Afrique est lancée au Sénégal. Elle alimentera une cimenterie de Sococim Industries du groupe Vicat.   Une[…]

Une centrale de géothermie profonde au Benelux

Une centrale de géothermie profonde au Benelux

L'Incubateur de la Smart Construction est né

L'Incubateur de la Smart Construction est né

Festival Woodrise 2018, le bois dans la ville

Festival Woodrise 2018, le bois dans la ville

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX