abonné

Les défis d'un édifice provisoire

Stéphanie Obadia

Sujets relatifs :

,
Les défis d'un édifice provisoire

Édifice de 10 000 m2 construit en structure bois, le Grand Palais éphémère est démontable et réutilisable par modules.

© Patrick Tourneboeuf Tendance Floue

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Les Cahiers Techniques du bâtiment - édition Abonnés

Inauguré en juin dernier après un chantier express de huit mois, le Grand Palais éphémère a dû composer avec les particularismes d'un site qui devra être restitué à l'identique après son démontage.

L'enjeu d'une construction temporaire, quelle que soit son ampleur, est de ne laisser aucune empreinte sur le site. Il a pourtant fallu adapter la parcelle du Champ-de-Mars (Paris VIIe ) pour édifier l'imposante structure bois (lire CTB n° 393-94) qui accueillera certaines épreuves des JO en 2024. « Le sol présente un stabilisé dense, mais en hiver d ' importants niveaux d 'eau rendent près de 30 % de la surface impropre à la marche. Nous avons donc traité la gestion des eaux pluviales et les épanchements afin de drainer les eaux. Cette installation restera après le démontage car elle rend le site plus praticable », explique Christophe Veau-Cahon, directeur général des structures tribunes et projets chez GL Events. Par ailleurs, les études géologiques effectuées ont révélé une composition de différentes couches : en partie superficielle, une couche de terre végétale de 50 cm ou un stabilisé de 10-20 cm et, en dessous, de la terre et du remblai sur 7 mètres de profondeur. Elles ont aussi mis en évidence la présence de vestiges des[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h30) ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr.

Nous vous recommandons

Supports, surfaces

Dossier

Supports, surfaces

À défaut d'espaces verts créés en pleine terre, les bâtiments peuvent faire office de réceptacle pour une végétalisation hors-sol. Mais leur impact sur le rafraîchissement du quartier n'est pas encore quantifié.La ville...

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Le numéro 405 des Cahiers techniques du bâtiment vient de paraître

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Un bâtiment low tech en containers maritimes

Une cartographie des panneaux solaires

Une cartographie des panneaux solaires

Plus d'articles