Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Dossier

Les constructeurs débordent d'énergie positive

Les constructeurs débordent d'énergie positive

Le constructeur Ecolocost a misé sur une approche PassivHaus avec une enveloppe très performante et y a ajouté des panneaux photovoltaïques pour atteindre le Bepos.

© Ecolocost

Si le bâtiment à énergie positive (Bepos) a le vent en poupe, les projets en maison individuelle sont encore rares. Quelques constructeurs se sont pourtant lancés pour anticiper la future réglementation.

Le concept du Bepos sera certainement au cœur d'une future réglementation thermique à l'horizon 2020. C'est pourquoi, dès 2013, Effinergie a mis en place le label « Bepos Effinergie ». Aux indicateurs de la RT 2012 (chauffage, ECS, ventilation, éclairage, auxiliaires), le label ajoute la prise en compte forfaitaire des usages « spécifiques » (électroménager et informatique) à hauteur de 70 kWh/m²/an. La somme de ces consommations prévisionnelles doit être compensée par une source d'énergie renouvelable. Lancé en novembre 2016, le nouveau label « E+C- » s'avère plus complet pour caractériser le Bepos, en[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°359

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2017 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Coûts de construction - Halles en villages

Coûts de construction - Halles en villages

De récentes halles traversantes, à ossature bois ou mixte bois-métal et bois-pierre, témoignent de la volonté des municipalités de proposer de nouveaux équipements culturels et économiques.

23/01/2019 |
Des dimensions généreuses - coûts halles (5/5)

Des dimensions généreuses - coûts halles (5/5)

Priorité à la ressource locale - coûts halles (4/5)

Priorité à la ressource locale - coûts halles (4/5)

Un espace polyvalent - coûts halles (3/5)

Un espace polyvalent - coûts halles (3/5)

Plus d'articles