abonné

Les chaudières ont le bois en poupe

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les chaudières ont le bois en poupe

© SFCB

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement Les Cahiers Techniques du bâtiment - édition Abonnés

Le dernier bilan de la filière proposé par le Syndicat Français des Chaudiéristes Biomasse (SFCB) est globalement positif.

Les chaudières bois poursuivent leur croissance (+ 150 % entre le premier semestre 2019 et le premier semestre 2021 ; +89 % sur 2020). Une augmentation qui s’explique par l’incitation des pouvoirs publics au remplacement des chaudières au fioul, dans le domestique comme dans le collectif. Le SFCB appelle à un renforcement des aides pour le remplacement des chaudières à bûches non performantes par de nouveaux équipements afin de réduire les émissions particulaires et les consommations de bois. Quant aux chaudières automatiques de moyenne à forte puissance, souvent installées par des collectivités, elles subissent encore les effets de la crise sanitaire. À noter que les usines de production doivent faire face à une demande croissante pour de nouveaux équipements et à des problèmes de disponibilités des matières premières et de composants électroniques. Les délais ont tendance à s’allonger, repoussant les projets pour 2022.

Réservé aux abonnés

La base Coûts de construction

Recherchez par type, surface, prix au m2, localisation, matériaux et labels

Les plus lus

Nous vous recommandons

Bâtir pour le climat : "la REP ajoute du sens à notre métier"

Evénement

Bâtir pour le climat : "la REP ajoute du sens à notre métier"

L'événement Bâtir pour le climat, organisé par Infopro Digital, constitue l'occasion pour tous les acteurs du BTP d'échanger autour des enjeux actuels et à venir, pour atteindre la neutralité carbone au plus rapidement.L'événement...

01/12/2022 | RénovationRecyclage
Le soleil réinvente l'eau chaude

Le soleil réinvente l'eau chaude

Quand l'électricité sort de cellules

Quand l'électricité sort de cellules

La PAC air-eau veut jouer collectif

La PAC air-eau veut jouer collectif