Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Le polyuréthane marque des points

Stéphanie Obadia

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le polyuréthane marque des points

Le Syndicat national des polyuréthanes, SNPU, fait le point sur les avancées concernant l’emploi d’isolant en polyuréthane pour les toitures bac acier.

Le Syndicat national des polyuréthanes (SNPU) vient d’obtenir une dérogation à la réglementation concernant les écrans en laine de roche à bords droits associés à un isolant en polyuréthane (PU) en ERP. Des essais validés par le CSTB en 2017 après de nouveaux tests, confirme la validité du système.
Cela constitue un avantage majeur dans la mise en œuvre de ce type de complexe en toiture plate bac acier. En effet, la réglementation en matière de sécurité incendie AM8 exigeait jusqu’alors l’utilisation d’un écran thermique en laine de roche feuillurée, en cas de pose de panneaux d’isolation en PU sur une toiture bac acier en ERP. Le 15 janvier 2015, le SNPU obtenait déjà une appréciation du CSTB (APL n° RS14-112) validant les écrans en laine de roche à bords droits associés à un isolant PU en ERP. Ces nouveaux tests sont une avancée pour le syndicat.

Concurrencer la laine de roche

Par ailleurs, après des essais réalisés par Efectis en 2017 et validés par le CSTB, le SNPU annonce une simplification de la pose des panneaux isolants PU sur les toitures en bac acier support de revêtement d’étanchéité pour des ERP. Ces panneaux de réaction au feu Euroclasse D-s2,d0, dotés de parement en aluminium d’épaisseur 50 microns et d’une mousse ignifugée de type PIR, peuvent reposer sur un écran de protection au feu tel qu’un panneau de laine de roche d’épaisseur 60 mm au minimum et non sur deux couches croisées comme l’impose la réglementation depuis 2006 (article AM8, selon l’arrêté du 6 octobre 2004). Les avis techniques de ces panneaux polyuréthane sont en cours de mise à jour au fur et à mesure de leur renouvellement. Une simplification non négligeable qui ouvre au polyuréthane un marché traditionnellement dominé par la laine de roche et estimé à 13 millions de mètres carrés en neuf et en rénovation par an.

Des bénéfices en neuf comme en rénovation

Les avantages sont certains selon Gérard Persuy, responsable de la commission communication au SNPU et chef de marché isolation sol et toiture pour Knauf Bâtiment. « En rénovation d’abord, lorsqu’il s’agit de mieux isoler et de rendre les bâtiments conformes à la RT2012 lorsque la structure en charpente métallique a été dimensionnée pour recevoir une isolation en panneaux de laine de roche d’épaisseur 80 mm par exemple. Il est ainsi possible avec le PU, sept fois plus léger que la laine de roche à R identique, d’augmenter la résistance thermique sans changer la structure, assurant une continuité d’usage du bâtiment. En neuf ensuite, car le faible poids de l’isolant permet de concevoir des bâtiments aux structures de longues portées et d’alléger le coût de la structure acier de 10 %.»
Après la toiture bac acier, le SNPU travaille actuellement sur l’actualisation d’un guide pratique et réglementaire des bardages ventilés isolés en panneaux de polyuréthane.

Nous vous recommandons

2ème édition des Journées Régionales de la Construction Bois en Nouvelle-Aquitaine

2ème édition des Journées Régionales de la Construction Bois en Nouvelle-Aquitaine

Les interprofessions Forêt Bois Papier de Nouvelle-Aquitaine organisent les 15 & 16 novembre la 2ème édition des « Journées Régionales de la Construction Bois en Nouvelle-Aquitaine à Jonzac[…]

12/11/2018 | Actualité
PARI, 4e Biennale du Réseau des maisons de l’architecture

PARI, 4e Biennale du Réseau des maisons de l’architecture

Perspective, l'immeuble tertiaire en structure bois le plus haut de France

Perspective, l'immeuble tertiaire en structure bois le plus haut de France

Présentation des Prix AMO 2018

Présentation des Prix AMO 2018

Plus d'articles