Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Les apports du relevé 3D au BIM

François Ploye

Sujets relatifs :

,
Les apports du relevé 3D au BIM

Scan 3D du Crous Saint-Leu, à Amiens (80), après phase de curage, réalisé par Sogea Caroni afin d'en refaire les plans.

© Sogea Caroni

Le relevé 3D par scan laser de bâtiments existants se généralise, permettant d'enrichir la maquette BIM d'éléments précis et fiables. À condition de procéder avec rigueur et méthode.

Le scan 3D permet de relever avec précision la configuration de bâtiments, tant de leurs façades extérieures que de leurs espaces intérieurs, réseaux compris. Tout commence par une campagne sur site de relevés laser, produisant une collection de nuages de points tridimensionnels, associés ou non à des photos du site. La variété des points de vue permet de couvrir entièrement une façade ou une pièce. Les nuages de points sont fusionnés grâce à des mires et à des repères.

Alimenter la maquette BIM

La phase de modélisation permet d'extraire à partir des nuages de points des plans correspondant aux murs et aux planchers ainsi que différents volumes élémentaires comme des cylindres matérialisant les réseaux de ventilation ou de fumisterie.

« Avec l'appui des nuages de points saisis et géoréférencés, nous modélisons dans Revit la maquette du bâtiment organisée en sous-projets comprenant les éléments structurels et architecturaux (les cloisons amovibles par exemple) ainsi que les équipements CVC », explique Michel Vieillard, géomètre expert chez Ingéo Ingénierie. Le niveau de détails BIM demandé par les clients va du LOD (Level of Detail) 100, qui correspond à une maquette 3D volumique, au LOD 300, où la modélisation correspond davantage à la réalité. Un travail qui nécessite une expertise architecturale. « Par exemple, si le diamètre mesuré d'un tuyau est de 38 ou 42 mm, ces valeurs n' étant pas standard, nous savons que le diamètre du tuyau doit être de 40 mm. En revanche, pour un décor en plafond dans un hôtel, une grande précision sur les moulures n'est pas toujours nécessaire, la demande portant sur la valeur du nu du plafond », détaille le géomètre. Celui-ci s'est notamment vu confier par la maîtrise d'ouvrage pilotant le projet d'extension de Nausicaa, le Centre national de la mer de Boulogne-sur-Mer (62), la prestation de scan 3D de l'ancien bâtiment (lire p. 17). « L'idée était de réaliser une maquette présentant les mêmes caractéristiques et niveau de détails (LOD 350) que le nouveau. Nous avons modélisé la totalité de l'enveloppe, en retirant certains éléments mobiliers présents dans les relevés mais en conservant, outre la structure, les aquariums et les réseaux de filtration et d 'eau de mer, d 'eau froide, etc. », détaille Michel Vieillard.

Pour la rétro-conception en BIM LOD 200-300 des différents bâtiments de l'Hôtel de Broglie (Paris ) d'une surface totale e de 11 000 m², 1 530 scans ont été effectués par l'entreprise Art Graphique & Patrimoine (AGP).

Garantir la qualité des plans

Dans l'usage de ce nouvel outil, les entreprises ne sont pas en reste. Sogea Caroni, filiale du groupe Vinci implantée en Picardie, s'est ainsi équipée il y a dix-huit mois d'un scan 3D Faro, qui lui a servi à scanner différents projets, comme La Ruche de Roubaix (97), l'hôpital de Dunkerque (59) ou la résidence Saint-Leu du Crous d'Amiens (80).

« Pour cette dernière opération, nous avions à notre disposition des plans du géomètre et de l 'architecte, mais le bâtiment étant ancien et tout en courbes, son rayon de courbure sur les plans existants n' était pas correct, ce qui a nécessité de refaire les plans », relate Stéphane Van Lerberghe, directeur des services numériques chez Sogea Caroni. Aussi la décision a-t-elle été prise de scanner l'ensemble du bâtiment après curage, tant l'intérieur (sous-sol et étages) que l'extérieur et de le modéliser entièrement en 3D. « L'enjeu était de fiabiliser la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°369

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Explorer la grande hauteur

Explorer la grande hauteur

Le nouvel outil Ramboll Computational Design est spécialement dédié aux projets de tour. Il permet de générer et de calculer rapidement les  différentes variantes de conception. Le cabinet[…]

Maison connectée, un public en attente de services concrets

Maison connectée, un public en attente de services concrets

Lancement d'un AMI "Mutualisation de données pour l’Intelligence Artificielle"

Lancement d'un AMI "Mutualisation de données pour l’Intelligence Artificielle"

BIM d’Or 2018 - Les nominés catégorie Démarche pionnière originale (10/10)

BIM d’Or 2018 - Les nominés catégorie Démarche pionnière originale (10/10)

Plus d'articles