Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

abonné

Les 12 chantiers IMH bois en France

Jonas Tophoven

Sujets relatifs :

, ,
Les 12 chantiers IMH bois en France

Le marché de la moyenne hauteur bois, notamment tertiaire, est devenu exponentiel, tout particulièrement en France. Tour d'horizon des 12 chantiers en cours ou achevés dans l'Hexagone.

ENJOY - Paris (75)

Chevauchant des rails, Enjoy est d'abord imaginé en béton. L'option bois allège l'ouvrage et permet, par endroits, de rajouter plusieurs niveaux. Il y en a finalement cinq en bois, avec une forte présence de l'acier en contreventement et en cornière de noyau. Les panneaux CLT nervurés de 14 cm sont livrés en format 2,70 x 7,50 m. Une chape sèche est préconisée pour des raisons acoustiques sous le plancher technique. Avec 17 400 m2 en R+8, cet immeuble de bureaux à énergie positive fait date lorsqu'il est livré en 2018. Mais il a pris du retard à cause d'une Atex exigée par le bureau de contrôle Qualiconsult pour le mur-manteau préfabriqué (3,60 x 12 m), qui engendre un certain nombre de modifications. 

Maîtrise d'œuvre : Agences Baumschlager-Eberle et Scape (architectes) ; Scyna 4, AIA Ingénierie (BET structure) 

Construction bois : Mathis (structure), Arbonis (façade)

 

PULSE - Saint-Denis (93)

L'architecte se cale sur la trame courante de bureaux (1,35 m). Le plancher se compose de panneaux en CLT de 2,70 m nervurés au pas de 1,35 m reposant, d'un côté, sur une cornière solidaire de la dalle des noyaux centraux et, de l'autre, sur une série de poteaux de faible section espacés de seulement 1,35 m, avec une finition par lasure claire, peu voraces de premier jour et contribuant à l'ambiance bois - approche qui a permis de supprimer les linteaux. Chaque menuiserie, flanquée de deux poteaux, monte donc très haut jusque sous la dalle CLT. Les sous-faces des nervures sont habillées par un profil de finition, également lasuré, avec une rainure centrale permettant de recevoir une tête de cloison. Côté atrium, la trame redescend au même pas et en finesse, avec des menuiseries à simple vitrage. Les mesures acoustiques ont permis au bâtiment de se passer de chape sèche, au profit d'un simple plancher technique. 

Maîtrise d'œuvre : Fassio-Viaud Architectes (architectes) ; Barthès Bois (BET bois) 

Construction bois : Mathis

 

ÎLOT BOIS SENSATION - Strasbourg (67)

Imaginé pour faire fi d'un noyau béton, cet ensemble de 146 logements culmine ponctuellement à R+11 (38 m), record à battre dix ans après celui établi par le R+7 de Saint-Dié-des-Vosges, qui offrait déjà une structure porteuse intégrant des panneaux CLT verticaux et horizontaux. Une fois de plus (après Enjoy), le chantier est retardé à cause de la façade. Un essai Lepir II privé réalisé en avril 2018 n'a pas été concluant, engendrant un temps d'attente durant l'été pour procéder à des adaptations. La façade en CLT a été exposée aux intempéries, mais heureusement, c'était durant la sécheresse de l'été 2018. Le CLT apparent en sous-face de plancher est sur la sellette, Icade venant d'imposer à l'agence Dietrich Untertrifaller de l'habiller de plâtre sur le chantier de la Cartoucherie (R+9) à Toulouse… 

Maîtrise d'œuvre : KOZ Architecte, ASP Architecture (architectes) ; Ingénierie Bois (BET bois) 

Construction bois : Altibois

 

PERSPECTIVE - Bordeaux (33)

Tandis que l'aménageur Euratlantique est confronté à la longue gestation des deux tours Hyperion et Silva, mais aussi à des demandes pour minéraliser les façades des ouvrages en bois, le groupe Pichet affiche une montée en puissance progressive en construction bois dont témoigne cet immeuble de 4 500 m2. Culminant à 30 mètres, il se démarque par une trame inhabituelle pour Paris de 1,20 m, le recours à des BLC locaux en pin des Landes, à des bardages de la même essence, et surtout à un concept de ventilation naturelle sans climatisation, que les architectes souhaitent réutiliser. À noter qu'il n'y a pas de plancher en CLT : ils sont en structure mixte bois béton avec une dalle de béton armé de seulement 5 cm qui forme le diaphragme. La sous-face est habillée en panneau trois plis. La structure de la dalle est renforcée par des nervures en BLC tous les 1,20 m. 

Maîtrise d'œuvre : Nicolas Laisné Architecte, Dream (architectes) ; Terrel (BET structure) 

Construction bois : Pyrénées Charpentes

 

BAINS DOUCHES CASTAGNARY - Paris (75)

Ce projet, mené dans le cadre de Réinventer Paris, conserve le bâtiment de proue en sacrifiant les douches et leur attirail technique ancien. Adossé à deux refends en moellons, un immeuble tout bois (lire CTB n° 374) s'élève de huit étages sur socle[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article des Cahiers Techniques du Bâtiment N°377

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 des Cahiers Techniques du Bâtiment

Nous vous recommandons

Panasonic Chauffage mise gros sur la réfrigération

Panasonic Chauffage mise gros sur la réfrigération

Tripler ses ventes de PAC et s’imposer sur le marché de la réfrigération en France, tels sont les objectifs affichés de Panasonic qui dévoile par ailleurs une belle augmentation de son chiffre[…]

L'Afnor réélit son président et accueille 5 nouveaux représentants

L'Afnor réélit son président et accueille 5 nouveaux représentants

Nominations chez Grohe

Nominations chez Grohe

Une plateforme de tri prend feu

Une plateforme de tri prend feu

Plus d'articles