Le théâtre d’Angers

Sujets relatifs :

Le théâtre d’Angers

C

omme tous les projets complexes destinés à accueillir ­différents types de spectacles (théâtre, musique, danse, etc.), le Quai (Angers) était soumis à de fortes contraintes. Le geste ne pouvait être anodin puisque l’édifice est situé en vue du château du Roi René et le long de la Maine. À l’intérieur, il fallait intégrer espaces scéniques, d’enseignement et espaces publics.

« Les cibles prioritaires retenues concernaient l’harmonisation de la relation avec l’environnement urbain, une nuisance minimisée du chantier, une réduction du coût de l’entretien et de la maintenance et une conception acoustique de qualité », explique Joël Le Flecher, responsable de la conduite des opérations pour la Ville d’Angers. À la charge de cette dernière cible, la nécessité d’un bon isolement vis-à-vis de l’extérieur, mais aussi entre les salles de spectacles et les lieux de répétition. L’étude, programmation comprise, n’a duré qu’un an sur les quatre années nécessaires à la réalisation de cet ouvrage dans lequel l’acier tient une large place. Il est utilisé pour l’essentiel de la superstructure et « répond parfaitement aux exigences de la faible nuisance », souligne Joël Le Flecher. Mais sa légèreté a permis aussi d’optimiser les fondations qui, en raison de la proximité de la Maine, descendent jusqu’à 17 m de profondeur.

Le grand volume du Forum (55 m de longueur pour 20 m de largeur et environ 12 m de hauteur) est en relation directe avec le grand parvis. « L’acier en occupe trois faces, explique Jean-Marc Fisher, d’Architecture Studio. D’où sa luminosité et sa capacité à capter la chaleur du soleil car il n’est pas chauffé ». Des brise-soleil en zinc prépatiné protègent ces parois vitrées aux heures les plus chaudes. Les performances du matériau sont également exploitées pour le grill scénographique. Il compose également « les superstructures de la grande salle de spectacles qui accueille l’école de danse. Un volume qui devait être totalement désolidarisé. L’ouvrage a été concevable grâce aux grandes portées que permet l’acier – environ 25 m – et nous avons exploité les performances de dispositifs spécifiques utilisant des silentblocs ».

Nous vous recommandons

En quoi consiste l'audit énergétique réglementaire ?

En quoi consiste l'audit énergétique réglementaire ?

CTB : Dans quel cadre s'inscrit ce nouveau diagnostic énergétique (DPE) ?Il s'inscrit dans le cadre plus général de la transition écologique enclenchée par les directives européennes de 2002 et 2009. Dans cette optique, le...

22/10/2022 |
Révision du NF DTU 25.41 relatif aux plaques de plâtre à faces cartonnées

Révision du NF DTU 25.41 relatif aux plaques de plâtre à faces cartonnées

Dallages béton : nouvelle version du NF DTU 13.3

Dallages béton : nouvelle version du NF DTU 13.3

Systèmes d'ITE en bardage rapporté avec lame d'air ventilée

Systèmes d'ITE en bardage rapporté avec lame d'air ventilée

Plus d'articles