Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Le plan BIM 2022 sera porté par ADN Construction

Jacques Rolland

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le plan BIM 2022 sera porté par ADN Construction

Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement

L’association pour le développement du numérique dans la construction serait choisie par le gouvernement pour prendre la suite des actions du PTNB.

Le numérique, le gouvernement y croit et maintient son soutien. Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, doit l’annoncer ce jeudi 15 novembre dans son discours de clôture des assises du logement qui se tiennent actuellement au Conseil économique, social et environnemental à Paris. Le plan BIM 2022 qu’il présente enfin durera quatre ans et sera porté par l’association pour le développement du numérique dans la construction (ADN Construction). Il prend la suite des actions déjà initiées par le précédent PTNB (Plan de transition numérique dans le bâtiment) qui aura aussi duré quatre ans, de début 2015  à fin 2018, sous le pilotage de Christophe Morel et la présidence de Bertrand Delcambre, ancien patron du CSTB. Fondée en 2017, ADN Construction regroupe des associations et fédérations de fabricants, d’entreprises, de maîtres d’œuvres et de maîtres d’ouvrages du monde de la construction. Sans encore préciser comment elles seront financées, sept 7 actions sont déjà au programme de BIM 2022 et s’articulent autour de deux grands axes.

Généraliser et déployer 

L’ Axe 1 prévoit de généraliser la commande en BIM dans l’ensemble de la construction (Fiabiliser et sécuriser la commande et les contrats BIM, Simplifier le contrôle et l’autocontrôle du projet, Définir et assurer la prise en compte des besoins de la filière dans les travaux sur les normes BIM, les accélérer et faire converger, Observatoire du BIM dans la construction).
L’Axe 2 favorisera le déploiement du BIM dans les territoires (Développer les outils de formation accessibles au plus près des territoires, Évaluer sa maturité en BIM et la faire reconnaitre, Constituer un écosystème dynamique permettant à l’ensemble des acteurs d’échanger au niveau local.
Remerciant le ministre de la confiance dont il témoigne, Gilles Charbonnel, président d’ADN Construction affirme vouloir mettre « tous les moyens nécessaires à la bonne conduite de [ces] actions pour généraliser le BIM. La transition numérique transforme nos métiers et nous veillerons à ce que tous les acteurs dans les territoires partagent cette transition. »

Nous vous recommandons

Le FCBA et l'EpaMarne s'engagent pour une ville durable

Le FCBA et l'EpaMarne s'engagent pour une ville durable

À l’occasion du SIMI, Georges-Henri Florentin, directeur général de l’Institut Technologique FCBA, et Laurent Girometti, directeur général d’EpaMarne/EpaFrance ont signé un partenariat[…]

07/12/2018 | ActualitéEnvironnement
Premières rénovations Bas Carbone BBCA

Premières rénovations Bas Carbone BBCA

Terrasses et platelages extérieurs bois (2/2) - Des origines variées

Enquête

Terrasses et platelages extérieurs bois (2/2) - Des origines variées

Terrasses et platelages extérieurs bois (1/2) - La simplicité à composantes multiples

Terrasses et platelages extérieurs bois (1/2) - La simplicité à composantes multiples

Plus d'articles