Nous suivre Les Cahiers Techniques du bâtiment

Le partenariat entre l’École Française du Béton et l’ESTP Paris reconduit pour 5 ans

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le partenariat entre l’École Française du Béton et l’ESTP Paris reconduit pour 5 ans

© Adobe Stock

Après cinq années d’une collaboration fructueuse, les deux parties viennent d’acter la prolongation de leur coopération jusqu’en 2024 à travers la Chaire Ingénierie des Bétons, fruit de ce partenariat.

La Fondation École Française du Béton (EFB) œuvre pour soutenir et valoriser la connaissance et l’utilisation du béton, notamment auprès des élèves de l’enseignement supérieur. En 2014, elle a créé en partenariat avec l’ESTP Paris la Chaire Ingénierie des Bétons, afin de suivre et accompagner les évolutions technologiques en lien avec ce matériau.

Celle-ci permet à l’ESTP Paris de proposer une formation « up-to-date » sur les matériaux cimentaires, les systèmes constructifs innovants et les nouveaux métiers associés. L’école bénéficie d’un accompagnement sur la modernisation des moyens d’enseignements et de recherche, en intégrant les toutes dernières technologies. Au sein de l’ESTP Paris, la Chaire IdB fait aussi office d’écosystème privilégié de dialogue et d’expérimentation scientifique et pédagogique au sein de l’école, sur les différents campus de Cachan (94), Troyes (10) et Dijon (21) qui accueillent les 800 élèves concernés annuellement par le parcours « matériaux de construction ». Pour les industriels fondateurs de la Fondation EFB – LafargeHolcim, Ciments Calcia, Vicat, Eqiom - et organismes partenaires -CIMbéton, ATILH, etc. - cette Chaire est une opportunité de construire de nouvelles synergies de recherche et d’enseignement et de créer de la valeur autour du matériau béton.

Un bilan positif

Parmi les faits marquants de ces cinq premières années de collaboration : la construction d’un laboratoire de 280 m2, situé dans le nouveau bâtiment Louis Vicat, ainsi que la rénovation de l’unité dédiée aux ciments et mortiers (200 m2). La Chaire IdB s’appuie donc dorénavant sur des laboratoires modernes, équipés de moyens de production et d'étude à la pointe où élèves, chercheurs et entreprises se côtoient.

Parmi les nombreux projets d’innovation pédagogique menés, ceux « IdB XD » apportés par l’EFB, en lien avec la réhabilitation de la Maison Coignet et « Innovation d’hier pour le patrimoine de demain » ont particulièrement marqué les esprits.

Concernant la maison de François Coignet datant de 1853, l’une des premières construites en béton, le travail devait répondre à plusieurs problématiques de la construction et être abordé comme une étude d’un bâtiment « intelligent » en prenant en compte les aspects économiques, environnementaux et sociétaux.

Le projet « Innovation d’hier pour le patrimoine de demain » s’est, quant-à-lui, inspiré du projet « Réinventer le Havre » lancé par la ville afin d’impulser une nouvelle dynamique à son centre-ville reconstruit après-guerre par Auguste Perret et aujourd’hui reconnu au patrimoine mondial Unesco.

300 élèves du campus de l’ESTP Paris ont œuvré en équipe de 6 à 7 étudiants, encadrées par deux coachs (enseignants, architectes, industriels), afin de présenter des projets mêlant différents axes de développement comme le bâtiment intelligent, l’innovation, le réemploi, l’économie circulaire ou l’image du béton. Les meilleurs d’entre eux  défendent les couleurs de l’ESTP Paris au concours « Les Génies de la Construction ».

Dans le cadre de ce partenariat, plusieurs thèses ont également été menées abordant des sujets tels que le recyclage des granulats issus des bétons de déconstruction, la modélisation numérique des écoulements des bétons ou la clinkérisation par mécanosynthèse et les matériaux de construction. Une autre est en cours actuellement portant sur la valorisation des fibres végétales dans les matériaux cimentaires.

Durant ces cinq premières années, diverses publications sont directement issues des travaux de la Chaire IdB qui aussi participé à trois projets nationaux (PN) d’envergure : Recybéton, Perfdub et FastCarb.

Enfin, durant la période du confinement, l’EFB a pu tester dans le cadre de la Chaire ses premières conférences en distanciel. Elle se prépare pour la rentrée à une offre hybride de ses conférences EFB, en présentiel ou en distanciel.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdo Cahiers techniques du batiment

Nous vous recommandons

« Les normes d’hygiène vont gagner une place décisive dans le bâtiment »

Tribune

« Les normes d’hygiène vont gagner une place décisive dans le bâtiment »

Tribune libre d'Henri Villeroy, président de dormakaba France.« Ces dix dernières années, le bâtiment intelligent s’est largement imposé, les solutions connectées et automatisées ayant apporté aux exploitants plus de...

22/10/2020 | Coronavirus
Moniteur Innovation Day, le replay

Moniteur Innovation Day, le replay

Quand numérique et performance énergétique font bon ménage

Quand numérique et performance énergétique font bon ménage

Wizzcad accélère sur la digitalisation du BTP

Wizzcad accélère sur la digitalisation du BTP